Le blog de Bien-être-soi - Page 4

  • La mesure en tout (2e épisode)

    Imprimer

    J'ai déjà évoqué cet aphorisme grec en janvier 2010 alors que Novartis allait verser plus de 28 milliards dans les caisses de Nestlé. Pendant ce temps de covidémie, on peut aborder le problème de la démesure dans différents secteurs de notre existence.

    Lire la suite

  • Le Samedi de Pâques

    Imprimer

    Alors que les religions chrétiennes mettent en évidence différentes phases de la vie de Jésus-Christ et particulièrement la période entre le dimanche des Rameaux et le jour de la Résurrection, il est peu relaté ce qu'il vit pendant son séjour parmi les morts.

    Lire la suite

  • Les esprits confinés

    Imprimer

    Il n''est certes plus nécessaire de parler des personnes confinées tant l'expérience est vécue par chacun, de façon plus ou moins intense selon l'âge, le milieu professionnel ou environnemental. Mais à quoi sont réduits nos esprits quand nos mouvements sont contenus et nos relations affectives réduites?

    Lire la suite

  • La médecine "précautionneuse"

    Imprimer

    Cette appellation m'a été inspirée quand j'ai découvert avec stupéfaction que la locution de la médecine pr... a été supprimée par Google. L'adjectif "précoce" est permis quand il s'agit de diagnostics, de symptômes  ou de traitements mais pas quand il s'agit de médecine. L'enjeu est donc très important, apparemment décisif pour certains.

    Lire la suite

  • Est-ce utile, est-ce nécessaire, est-ce bienfaisant?

    Imprimer

    Telles sont les questions qu'il est sage qu'un médecin se pose avant tout acte. Pour y répondre, il est opportun de prendre conscience de son MOI : M = Motivation, O = Objectif, I = Intention. Face à un être humain, il est bon que le thérapeute ne se sente pas écartelé entre différentes tendances mais unifié en son âme et conscience.

    Lire la suite

  • De qui dépend ma santé?

    Imprimer

     En fait, qui est le souverain de ma santé? Qui la construit instant après instant? Qui choisit ma nourriture, mes activités motrices, mon sommeil,  mes situations affectives, sociales, professionnelles? Nous sommes l'unique habitant de notre corps. Evidemment, nous sommes en interrelation constante avec moult facteurs extérieurs à nous. La question est : qui va nous forger ? Nos pulsions de vie, nos forces innées, nos goûts, nos aspirations, nos intuitions, nos qualités, nos missions de vie? Le cadre extérieur va-t-il nous permettre de nous révéler à nous-mêmes, de développer nos potentiels et nos qualités ou va-t-il faire de nous des animaux dans un zoo, allant jusqu'à être rassemblés dans des lieux prédéterminés, ou animés par les pulsions imposées par divers dirigeants ? Sommes-nous destinés à vivre dans des cadres limités, réduisant nos capacités humaines, allant jusqu'à n'être plus que des zombies ou des robots obéissants aux commandes à distance ?

     

     

    Lire la suite

  • L'être humain face aux corps dirigeants

    Imprimer

    L'être humain est un tout, un micro-univers d'une richesse inouïe, animé par des systèmes d'une infinie complexité. Comme le disaient déjà les philosophes grecs : Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux. Les temps modernes ont amené les humains à enrichir leurs savoirs en focalisant leurs études sur des objectifs de plus en plus définis, d'autant plus qu'ils dépendent pour beaucoup d'investissements à but financier.

    Lire la suite

  • Sommes-nous pris dans des sables mouvants?

    Imprimer

    Voilà une année que nous sommes immergés dans la covidémie, dans une masse à la fois éthérée,  dont on ne sait pas vraiment par quelles forces elle a été conçue tout à l'origine, et à la fois très dense par son importance, envahissant globalement les régions et individuellement les êtres humains dans plusieurs de leurs dimensions.

    Lire la suite

  • Est-il judicieux de miser en médecine?

    Imprimer

    Le titre d'un article l'affirme : "Pour revenir à la normale, la Suisse mise sur les tests". Pourtant, la médecine est à l'origine l'art de guérir et consiste en une connaissance globale de l'être humain complexe par nature. L'évolution du courant conventionnel l'a sectorisée en fragments - les spécialités- et focalise les traitements sur les diagnostics qui cernent des pathologies et non plus sur l'être humain manifestant ses déséquilibres . Dans cette période de pandémie, des mesures ont été prises où la politique sanitaire s'est substituée pour une notable partie au corps médical.

     

     

    Lire la suite

  • Des femmes engagées dans la covidémie

    Imprimer

    Alors que des messieurs affirment, décident et décrètent comment nous devons nous conduire, nous réunir, nous tenir à distance, qu'en est-il des dames? Quels rôles et quelles responsabilités prennent-elles? Tandis que les hommes montrent un rôle de colonne vertébrale, les femmes représentent plutôt le corps de l'humanité, jouissant d'un certain type de souplesse et de créativité propre à leurs natures.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : conscience de soi, covidémie, Femmes 5 commentaires