conscience de soi - Page 5

  • La soumission aux vaccins

    Imprimer

    La soumission peut se décliner sur plusieurs niveaux : on se soumet sans chercher à savoir et on croit ce que les autorités parentales, scolaires, sociales, scientifiques ou politiques affirment. A un autre degré, on ressent quelque chose qui bouillonne en soi et qui manifeste un désaccord mais on se soumet tout de même parce que ça nous arrange quelque part et ça nous permet de profiter de certains avantages pratiques. La révolte peut gronder davantage et on va manifester haut et fort dans la rue ou en commentant dans les blogs tout en restant dépourvus, blessés. Une minorité parvient au niveau de l'adulte créatif et trouve son chemin dans une dynamique constructive en chemin vers l'équanimité.

    Lire la suite

  • De quoi les profs ont-ils peur ?

    Imprimer

    J'apprends qu'au  "Cycle d’orientation: Les enseignants réclament un port strict du masque" Apparemment, le syndicat des enseignants vient juger son département au sujet des consignes sanitaires.

     

    Lire la suite

  • Quelle motivation, quelle intention, quel objectif nous animent?

    Imprimer

    Devant chaque choix ou décision que l'existence nous présente, il peut s'avérer utile de percevoir quelle motivation nous meut, quelle intention nous porte, quel objectif nous visons. Une telle attitude nous permet d'élargir notre panorama des possibles afin de ne pas nous précipiter avec une réaction impulsive, une envie compulsive ou une idée séduisante.

    Lire la suite

  • La mort ou le trépas?

    Imprimer

    D'accord, le titre est abrupt mais il a surgi quand je lisais une page d'accueil d'un quotidien local présentant des titres très significatifs : " Un homme de 50 ans se noie dans la Limmat ", " Deux ados retrouvés sans vie dans un logement", "Un cycliste de 61 ans décède après une chute", "Accident de canyoning: le disparu toujours pas retrouvé puis plus loin : Trois corps déjà retrouvés" et encore : "L’alpiniste, décédé au Festijoch, est identifié".

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : conscience de soi, Médias, Mort, Trépas 3 commentaires
  • La grandiloquence du langage médiatique

    Imprimer

    Je suis très percutée par la faculté des médias d'utiliser des termes gonflés de telle façon qu'ils impressionnent les lecteurs et les rendent soumis aux images véhiculées. Je viens de lire "L'immunologue Anthony Fauci, voix de la raison scientifique aux Etats-Unis".La photo en tête d'article souligne aussi l'évocation de la suprématie de cet homme.

    Lire la suite

  • Pour le retour du bon sens

    Imprimer

    Il est aisé pour le mental de capter un concept, lequel est défini et délimité par divers éléments concrets. Dans le cadre du coronavirus, les concepts de masque et de confinement sont apparemment faciles à transmettre et beaucoup de personnes s'y sont accrochés, comme si comprendre un concept apportait une bouée de sauvetage. Malheureusement, on ne navigue pas loin avec une bouée et elle ne résout pas le fait qu'on se trouve au milieu d'une étendue d'eau, qu'elle soit pure ou marécageuse, douce ou salée,  même si on se sent momentanément en sécurité.

    Lire la suite

  • Le virus couronné, a-t-il vraiment une couronne?

    Imprimer

    C'est avec cet aspect que nous l'ont transmis les médias, eux qui sont capables de focaliser sur un sujet pour lequel ils se sentent concernés ou mandatés, avec l'aide puissante de la technologie de pointe dont la microscopie électronique. De la sorte, ils ont pu fixer dans notre mental une image très percutante qui va jusqu'à résonner au niveau psycho-affectif.

    Lire la suite

  • Quelle différence entre foi et croyance?

    Imprimer

    Je perçois la foi comme l'élan du coeur ouvert à la confiance en quelque chose ou quelqu'un,  dans un état de large réceptivité. L'être humain est alors en mesure d'accueillir des énergies qui l'emplissent. Sur un autre plan, se situe la croyance : "processus mental expérimenté par une personne qui adhère à une thèse ou une hypothèse, de façon qu’elle les considère comme vérité, indépendamment des faits, ou de l'absence de faits, confirmant ou infirmant cette thèse ou cette hypothèse".

     

     

     

     

     

     

    Lire la suite

  • Qui trop embrasse mal étreint!

    Imprimer

    Ce proverbe est bien connu dans le savoir humain mais est-il perçu dans la réalité concrète? La situation aigüe que nous traversons stimule l'entendement à prendre conscience de la profondeur de cette vérité dans les conflits d'intérêts entre les industries pharmaceutiques et la pratique médicale qui apparaissent en gros sur la scène publique.

    Lire la suite

  • Le confusionnisme

    Imprimer

    Ce terme m'a percutée à la lecture de l'article d'un docteur en histoire de la philosophie, décrivant ce mode d'user de la confusion comme méthode du mondialisme. En fait, cette idéologie, tendance ou attitude joue de la confusion (action de confondre) et se révèle de plus en plus dans notre "civilisation" qui perd de sa cohérence pour apporter une forme de chaos dans notre organisation globale.

    Lire la suite