Revenons au fondement de l'homéostasie !

Imprimer

De quoi parlons-nous en évoquant cette définition de Google:  processus de régulation par lequel l'organisme maintient les différentes constantes du milieu intérieur (ensemble des liquides de l'organisme) entre les limites des valeurs normales et la caractéristique d'un écosystème qui résiste aux changements (perturbations) et conserve un état d'équilibre?

 

Quelle place la situation sanitaire actuelle, gérée politiquement avec le soutien d'experts, laisse-t-elle a ce principe universel?

Peut-on l'évoquer quand on constate que les gouvernants mettent "tous les oeufs dans le même panier" alors que la sagesse populaire sait bien que beaucoup peuvent se casser? Ainsi, l'objectif sur lequel s'est fondée toute la stratégie covidémique s'est concentrée sur le test PCR et fut imposée malgré de nombreux avis des médecins et professeurs de terrain. Or sa réalité est en train de se fissurer jusque dans les milieux officiels, à en être considérée comme une fraude massive par tout un courant de mobilisation internationale.

Une nouvelle homéostasie de la population qui,  du statut de tous masqués, tous vaccinés, tous astreints à un QR Code, engendre une nouvelle vague animée par la puissance intime de l'aspiration à la liberté. Elle réunit toutes les strates de la société.  Face à cette vague montante, on ne peut plus invoquer l'espoir uniforme d'un vaccin. Pour l'instant, certains dirigeants essaient de minimiser le nombre des participants, ou focaliser l'attention sur les quelques interpellations ou encore imposer à nouveau le masque à l'extérieur , la science n’étant un argument parmi tant d’autres comme la sécurité ou la santé pour imposer aux Français une société de surveillance contre laquelle nous mettait déjà en garde Michel Foucault en 1975 dans Surveiller et punir et dans laquelle la liberté est l’exception.

Certains corps de métiers  recherchent l'homéostasie entre eux et la population, avec les entités humaines dans leurs globalités et pas seulement limitées à ceux porteurs du statut de vaccinés. Ainsi en est-il des syndicats de sapeurs-pompiers unis pour rejeter la volonté de Macron d’imposer la vaccination à l’ensemble des pompiers. De son côté, SUD-Rail appelle les cheminots “à ne pas réaliser de contrôle sur les pass sanitaires” et se prépare à la grève en cas de sanction contre le personnel SNCF non-vacciné.

Même si la fureur semble désordonnée, les mouvements de foule démontre une homogénéité certaine dans son élan du coeur : Liberté, liberté, liberté! Un commentateur exprime très justement la situation actuelle :  A mon sens, nous peinons à comprendre l'esprit du temps qui dirige et anime le pouvoir réel : l'économisme nihiliste, la science sans conscience effective, la morale-instrument totalement désespérée, la sophistique cancérigène appliquée au discours. Une sorte de pragmatisme absolu, totalitaire et froid, la fin d'un monde, en fait. La question ici est de savoir où se trouve le monde nouveau... Ce monde nouveau, ne serait-il pas l'homéostasie de chacune de nos régions, tenant compte de la particularité de chacun-e ?

On assiste aussi au démantèlement des forces de l'ordre comme le décrit si bien une avocate dans une courte vidéo très explicite, ce qui fait perdre à chaque région ses droits géopolitiques, donc l'homéostasie de son économie.

Et qu'en est-il des gouvernements? Que fait-on de l'état d'équilibre des différents paramètres en jeu? Le fait de se baser principalement sur les résultats du variant Delta pour prendre des décisions dénote d'une soumission à un facteur unique plutôt qu'à l'ensemble des paramètres qui régissent les existences humaines et leurs santés dans toutes leurs complexités. 

L'homéostasie de la justice en a pris aussi un sacré coup  comme l'explique cet avocat : « Le Conseil constitutionnel a décidé de placer le droit à la santé au-dessus de toutes nos libertés ». En réalité il peut très bien établir ce qu'il définit comme "le droit à la santé". Mais n'y a-t-il pas un abus de pouvoir quand il s'agit de définir la santé elle-même, dans toutes ses dimensions vibrantes et vivantes, entre autres ses processus de régulation et son état d'équilibre?

Que percevoir autour de l'homéostasie du vaccin? Il nous est présenté comme un produit unique issu d'une fiole, d'une formule. Quelle homéostasie va-t-il rencontrer dans le corps de chaque individu qui en subit l'inoculation? Tout d'abord, il faut tenir compte qu'il est un composé d'ingrédients et que la science rigoureuse doit tenir compte des effets de chaque ingrédient dans le corps. Evidemment, ce n'est pas faisable et on court des risques, d'autant plus si une carotte nous attend (possibilité d'avoir le pass sanitaire, garder son emploi , etc) . Il n'est pas courant actuellement d'être attentif à tous ces facteurs, comme cet homme de 22 ans qui a succombé à la tentation de partir en vacances en Grèce et en est mort une dizaine d'heures après. Evidemment, il s'agit d'un choc anaphylactique alors on s'empresse de voir quel aliment il aurait pris et on détourne le regard des différentes ingrédients du produit inoculé qui peuvent aussi être la cause déclenchant la réaction allergique. Tout produit inoculé ou médicament absorbé relève de la science qui tient compte de moult dimensions et, par conséquent, laisse toujours une place au doute. De ce fait,  il est temps de ne pas se fixer sur des slogans absolus comme on aime les brandir actuellement - tel celui de l'unique espoir dans le vaccin - pour stopper cette dénommée pandémie.

Il est triste aussi de constater le manque d'homéostasie dans le corps médical : Le coup de gueule du Pr F. contre « une minorité » de confrères antivax. Il semble confondre les médecins de plateau avec tous les médecins praticiens qui accueillent des patients dans leur entièreté. Ceux-ci restent discrets pour ne pas subir le sort d'un confrère :  Un médecin barré… sans motif! …..mesure provisoire interdisant au Dr. Andreas Heisler d’exercer sa profession de médecin. Cette interdiction était prononcée avec effet immédiat et pour une durée illimitée, car il mettrait en danger la santé publique. Seule preuve au dossier: des articles de médias de propagande. Le Dr Heisler avait notamment préconisé une approche plus modérée par rapport aux mesures contre le Coronavirus. Cette contre-attaque était d’une démesure absolue. Il est triste que pour soigner les patients selon les règles de l'art étudié et pratiqué pendant des années, il faille rester si discret...

En France, un médecin de Touraine  a refusé l’injection à une « petite dizaine » de jeunes, affirmant qu’ils « le remercieraient plus tard », rapporte Le Figaro. Il prenait en compte des données très scientifiques :  Il estimait que « les études pour les moins de 16 ans n’étaient pas bien faites.

L'homéostasie de la réflexion scientifique se répand dans plusieurs pays :  Un message urgent de médecins hongrois : Sauvez les enfants!  Des études récentes montrent que la vaccination des enfants contre le Covid-19 présente un risque beaucoup plus élevé que la maladie elle-même.

Un secteur incontournable dont dépend forcément la santé est l'économie soit par son apport direct dans les diagnostics et les traitements, soit d'une façon indirecte par les sommes faramineuses déployées tant par les mesures sanitaires que les vaccins et les subsides distribués dans de nombreux secteurs de la population. De ce fait, on ne peut pas évoquer une dette publique en état d'homéostasie! Avec des conséquences désastreuses sur d'autres plans :  Folie « PINGDEMIC » : le gouvernement britannique engage la nation à se suicider par la famine en ordonnant aux travailleurs du secteur alimentaire de s’auto-mettre en quarantaine… la chaîne d’approvisionnement «risque de s’effondrer»

Un autre exemple à vaste et longue portée : Le tourisme suisse mettra longtemps à se remettre de la pandémie. Il faudra des décennies pour que le tourisme suisse se remette complètement de la pandémie de coronavirus.

L'équilibre financier tirerait aussi profit du fait que l'homéostasie du statut vaccinal de la population ne signifie pas équivalence entre toutes les tranches d'âge. L'OMS, par Tedros Ghebreyesus a regretté que la Suisse et d'autres pays, dont la France, aient acheté autant de doses sans tenir compte des personnes ne voulant pas être vaccinées, ni du fait que la vaccination des enfants et des adolescents en bonne santé ne soit guère utile, selon les dernières études.

Même l'homéostasie de l'Eglise en a subi un coup ! Le Vatican et la conférence épiscopale : croisade contre les non-vaccinés anti-covid.  Serait-ce l'annonce d'un nouveau schisme?!  Le vaccin anti-covid, le nouveau sauveur de l’humanité ? A l’évidence, la réponse est ‘oui’ pour le Vatican et la Conférence épiscopale italienne qui construisent un mur contre les non-vaccinés.

Bien sûr, la parabole d’une Église qui commence par vouloir abattre tous les murs et prêcher l’accueil, et finit par en construire de nouveaux autour de la messe, chassant ceux qui suivent la forme extraordinaire, les non vaccinés

Et au niveau de la politique? On perçoit bien les distorsions dans les états eux-mêmes mais aussi avec les traités internationaux comme dans l'Union européenne : le pacte vert incompatible avec le traité de Lisbonne.

On pourrait évoquer l'homéostasie entre les genres humains, chaque genre occupant son juste espace. Actuellement, les féministes et les LGBQ revendiquent le leur, mais qu'en est-il des masculinistes? Sujet que je ne vais pas entamer ici car il est en état de développement et mériterait un livre entier!

L'homéostasie est un processus constamment renouvelé et individuel. A chacun d'être conscient de la sienne pour mieux s'adapter aux conditions existentielles, tout en la respectant. Programme de toute une vie!

Commentaires

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel