Que représente le passeport sanitaire?

Imprimer

Il est tout d'abord intéressant de constater tous les noms autour desquels les dirigeants tournent. Selon les jours et les contrées, son appellation varie : le passeport vaccinal, le pass sanitaire, le QR code vaccinal, le pass covid, le passe sanitaire, les «passeports de vaccins» , le certificat covid, le certificat sanitaire

 

 

 

Si tant d'appellations sont utilisées, c'est bien que la vérité sous-jacente à cette notion de certificat n'est pas facile à clarifier. Et pour cause! En effet, le certificat est un concept construit sur une somme d'éléments consécutifs à la découverte d'une nouvelle maladie attribuée à un microorganisme.

Les domaines concernés sont profondément diversifiés et eux-mêmes divisés en différents plans, chacun obéissant à des paramètres selon leurs doxas qui, tout en offrant sans doute un apport de vérité, peuvent ou veulent l'imposer comme entier. Les porte-paroles de ces mouvements se donnent alors une autorité qui peut déboucher sur du totalitarisme, de la dictature ou de la tyrannie. De plus, ils s'aident avec des hauts-parleurs - les médias - qui informent, conforment ou déforment les discours de ces "élites" (choisies par des voies pas forcément démocratiques...).

Le proverbe : "la colère est mauvaise conseillère" peut aussi s'appliquer sur la peur ou l'excitation (qui peut être financière...). De la sorte, différentes attitudes et mesures ont été prises résultant de ces mauvaises conseillères. De surcroît, un enchaînement de situations, de circonstances et d'influences aboutissent à la situation actuelle qui bouillonnent sur plusieurs plans à tel point qu'il est difficile à certains de la regarder en face et de corriger énergiquement le cours de la dynamique installée.

Un exemple évident en est le déferlement des vaccins. Tout le courant mainstream s'efforce de concentrer ses efforts sur ces produits - dont certains sont en fait des thérapies géniques - et de chercher à persuader qu'ils sont de loin la solution du problème. On fait fi des effets secondaires, de modérés à fort voire mortels. On découvre même que l'épidémie peut repartir  malgré la vaccination.

En outre, comme il faut être conséquent avec la politique de la peur distillée sur de longs mois (et sans doute aussi avec la nécessité d'écouler les doses commandées), on multiplie les stratégies dont la vaccination à des jeunes et des enfants

Comme les lois de la vie, entre autres les lois de la biologie et de la médecine sont très complexes, on préfère les restreindre voire les réifier à un certificat, lui-même réduit par la numérisation à un code qui puisse représenter tout individu. De la sorte, la politique sanitaire devient une politique numérique! On ne se soucie pas de ce que signifie la présence du coronavirus dans nos organismes mais on construit un nouveau monde complètement arbitraire.

Heureusement que des citoyens habitent encore leurs intelligences et leurs esprits et affirment fortement et avec conscience : Dans une conjoncture politique devenant de plus en plus liberticideNON au certificat sanitaire !"Ce projet, qui viole les principes de base de l'état de droit, est fondé sur l'article 6a de la loi Covid19, dans la version discrètement remaniée de mars 2021.

"Quels sont les arguments contre le "certificat sanitaire" ?

  • Une surveillance numérique généralisée, intégrant un traçage constant des citoyens, avec le concours des géants de la technologie internet

  • Une contrainte vaccinale déguisée, vous forçant à accepter des vaccins encore expérimentaux, sous peine d'être exclu de certains lieux ou services

  • Une confiscation de vos données personnelles, de vos informations de santé, désormais gérées par des opérateurs privés, sans aucun contrôle démocratique

  • Une politique de discrimination, qui stigmatise les individus non-vaccinés et tend à en faire des citoyens "de seconde zone", privés de certains droits et inégaux devant la loi"

Un journaliste d'une grande puissance personnelle dénonce le rôle que se sont arrogés les dirigeants :  Nos propriétaires de vie! Ceux à qui on a confié nos propres existences.

Pour sa part, "une association  porte plainte contre le groupe « Swiss National Covid-19 Science Task Force »... Le texte de la plainte est un vigoureux plaidoyer pour la démocratie et la préservation des libertés en Suisse. Il reproche à la Task Force d’avoir joué sur les peurs pour imposer des mesures d’autorité.

Ces mesures arbitraires conduisent aussi à la division des états d’âme : "Restaurateur, responsable de théâtre, d'un petit festival ou encore exploitant de fitness: tous devront choisir, dans quelques jours, entre le certificat covid et le maintien des mesures de protection. Pour certains, la situation est intenable."

En outre,  des manipulations politiques qui cassent les illusions et détériore la confiance: Voyager en UE Des tests et de la quarantaine pour les voyageurs entièrement vaccinés.

L'auteur de nombreux ouvrages sur le digital marketing, le hacking et la cybercriminalité expose magistralement : La marche forcée vers le pass sanitaire se poursuit, à l’instar de l’application TousAntiCovid. La méthodologie pour contraindre une population exsangue à la vaccination et à l’acceptation d’un pass sanitaire se fait sur fond de campagne de communication avec à l’appui un chantage qui ne dit pas son nom : un chantage à la liberté et une entrave aux libertés publiques puisque son usage conditionne l’accès à certains événements.

Ainsi il est touché à lpanouissement des êtres humains. Un commentateur sur le net a écrit : "les passeports sanitaires : le but n’est pas de retrouver la liberté de circulation « d’antan » mais de contrôler, surveiller et autoriser …

 

 QUESTIONS SUR DIFFERENTS PLANS

* TECHNOLOGIE : Un quotidien romand relève la complexité des questions liées à la sécurité, aux données et à l’accessibilité de ce que certains appellent «passeport vaccinal»...... En théorie, l’opération paraît simple. Une application, un code QR à scanner à l’entrée d’un avion ou d’un festival, et le tour est joué. Mais en réalité, le dossier est extraordinairement complexe, avec des enjeux gigantesques. La création d’un tel passeport pose des questions éthiques, techniques, scientifiques et même politiques.

* ECONOMIE

Je suis effarée de constater les sommes astronomiques que le gouvernement engage dans les stratégies autour de la covidémie. Il serait tellement plus profitable à la population qu'il y ait une vue d'ensemble des besoins de chaque catégorie de la population qui pourrait bénéficier de moult autres démarches pour sa santé. L'argent est représentatif d'une énergie de travail. Il est réduit maintenant à n'être qu'une énergie pour alimenter des stratégies, fort discutées par ailleurs.

- Et puis, on abrutit les gens en leur présentant certaines mesures comme "gratuites" alors que l'argent est puisé dans des caisses communes.

- Au niveau international, cette annonce laisse songeur :  Les vaccins contre le Covid ont fait au moins neuf milliardaires. D'une part parce que toute cette politique internationale a amplifié la pauvreté et la famine, d'autre part du fait que ces vaccins ont été financés par des fonds publics. Ces sujets mériteraient une étude approfondie, entre autres sur les causes qui font que la grande majorité des gens laissent s'installer une entreprise d'une telle envergure. 

* DROIT ET SOCIETE

Un avocat et un médecin présentent très posément et clairement la situation : "Le passeport sanitaire: enjeux sanitaires et implications juridiques et sociétales"

A mentionner aussi que le droit exige une grande rigueur qu'il arrive au courant politique d'escamoter comme pour la prochaine votation en Suisse : Le «certificat sanitaire» absent de la brochure.

Il est normal que toute personne vaccinée ait une preuve de l'inoculation d'un produit vaccinal. De ce fait, la notification dans le "certificat international de vaccination» de l’OMS  suffirait amplement. Seulement voilà, le passeport vaccinal veut introduire un droit de passage même pour entrer dans un magasin de sa localité!

* RELIGION

La politique, une religion de plus? La société moderne apparaît comme une prolongation de l’ancienne théocratie catholique, où l’État se serait simplement substitué à Dieu. En ce sens, nous ne sommes pas débarrassés de la religion. On pourrait même penser que nous y sommes plongés jusqu’au cou. Avec quelles conséquences?

* MEDECINE

Que deviennent l'art et la science médicale dans un pareil contexte?

La politique sanitaire, a-t-elle encore une mission pour la santé du peuple? En considérant la population comme un ensemble d'individus à traiter tous de la même façon, tient-elle compte de la réalité de l'entité humaine, des lois de son développement harmonieux, de ses besoins vitaux, des interrelations entre tous les êtres si distincts les uns des autres?

Un service sanitaire devrait stimuler chacun à développer la conscience de sa santé et la connaissance de sa nature ontologique. Et pourtant certaines stratégies d'incitation à la vaccination éloignent les personnes de cette présence fondamentale à eux-mêmes :Aux États-Unis, pour toute dose injectée, vous avez le choix entre un donut, un hamburger ou une bière gratuite.[1]. Un tel geste évoque des incitations aux enfants et aux animaux pour obtenir ce qu'on veut d'eux. Evidemment, d'autres dirigeants sont plus subtils et donnent en échange la liberté de voyager. Ainsi, l'esprit est dévié de la conscience des ingrédients injectés.

Ce qui fait peur aussi dans la politique "sanitaire" prioritaire pour l'instant, c'est l'écart entre la réalité de la gestion globale de la santé et la réduction à la prévention contre un élément. A un autre niveau d'interpellation, pourquoi l'opinion unique parvient-elle à persuader autant de gens - pourtant si instruits dans tant de domaines - du pouvoir du vaccin sans prendre en compte des éléments mis en avant par la médecine de terrain?

Dans le monde scientifique, on retrouve la même scission que dans la population divisée entre pro-vax et anti-vax. Ainsi, La fraude méthodologique continue et s’aggrave. Les nouvelles politiques permettront de dégonfler artificiellement les « infections de rupture » chez les vaccinés, tandis que les anciennes règles continueront de gonfler le nombre de cas chez les non vaccinés... Nous étions depuis des paquets d’années les otages de ces individus par la création monétaire contre dettes. Le problème est que depuis, ils ont fait des progrès en mettant la main sur notre santé.

Le courant de l'opinion unique focalise sur un sujet à un premier niveau : le vaccin, qu'il soutient de force par un pass vaccinal. Toutefois, le corps humain est un organisme vivant dont l'équilibre dépend d'un nombre incalculable de mécanismes biochimiques et biophysiques. Dès lors, l'abstraction faite de tout ce qui se déroule dans le corps à l'injection de plusieurs ingrédients a de quoi susciter une alerte. La preuve apparaît quand on constate les multiples effets secondaires, à court terme mais aussi ceux qui sont à venir dans le moyen et le long terme.

Une sagesse nous vient de Russie. Face au constat que  "Chez nous, on n’écoute ni les médecins ni les scientifiques. Désormais, tout est régi par les politiciens et les entreprises. Comme c’est le cas en France et dans le monde entier.", elle nous rappelle que :

«Nul ne peut se faire dévacciner»


Commentaires

  • Bonjour Madame de Meuron,

    Merci pour cette revue de presse très riche et vos arguments très convaincants.
    Vous avez une vision très large de notre société dans laquelle elle s'inscrit.
    Vous serez lu par mes connaissances, je leur ai parlé de votre blog. Je leur ai fait référence aussi à ceux de madame Michèle Herzog et de monsieur Jean Dominique Michel.

    Il est évident que la loi Covid est complémentaire à la loi antiterroriste. Ces deux lois sont destinées à faire croire que la justice et la police continueraient de fonctionner de manière indépendante comme le veut notre constitution au niveau national comme au niveau cantonal. En fait, en délégants certains pouvoirs, elles sous-traitent des tâches qu'elles pré-définissent au lieu de laisser la justice et la police faire leur travail selon les attributions dévolues par le législateur.
    C'est une vraie révolution, Une concentration des pouvoirs, Une limitation de leur indépendance. Une main mise sur toutes les institutions importantes d'un état de droit.
    La loi Covid apporte cette diversion nécessaire à l'autre loi policière mais elle s'arroge aussi la pérennité du pouvoir de toutes les mesures de restriction et répression qu'elles soient sanitaires ou sociales. On nous glisse sur la langue une dragée du régime Vichyste. Il n'y a plus qu'à l'avaler.
    On est en pleine jonglerie avec le peuple. C'est formidable!

    Je suis actuellement en villégiature à Genève. Malgré les défauts de ses gouvernement et parlement, je la trouve belle et majestueuse, encore plus accueillante avec ses longues pistes cyclables le long du lac, et j'y ai vu, pour ce samedi très ensoleillé et dimanche venteux, beaucoup de monde dans les rues, beaucoup de familles avec enfants à vélo. Tout ce monde sans masque. Dieu merci. Covid n'aura pas raison d'eux.
    La Plaine de Plainpalais aussi , est devenue un vaste espace épuré. J'y verrais volontiers des manifestations saisonnières, des expositions paysagères, d'art visuel et plastique, des célébrations florales comme celle de la Tulipe à Morges...
    .Genève a beaucoup changé et en si peu de temps.

    Peut-être avez-vous vu, vous aussi, la recommandation lumineuse au-dessus de l'autoroute en direction de Lausanne et Genève: "Masques obligatoires dès deux personnes en voiture". Je me suis cru un instant être en France.On s'était regardé avec mon mari, puis on a éclaté de rire.

    Revenons à nos délicieuses inquiétudes covidiennes. Permettez que je poste quelques liens sur le comment se fait la contamination à partir des vaccinés.
    Beaucoup d'investigations scientifiques semblent converger vers une même déduction.

    https://www.globalresearch.ca/covid-vaccines-bring-avalanche-neurological-disease/5746001

    Mais aussi quelques bonnes nouvelles quelque part chez nos semblables.
    https://www.globalresearch.ca/10-good-news-stories-probably-missed/5745965

    https://www.thedesertreview.com/opinion/letters_to_editor/ivermectin-crushes-delhi-cases/article_31f3afcc-b7fa-11eb-9585-0f6a290ee105.html

    Merci de veiller sur nous.

  • Merci beaucoup, Madame Dupraz, de venir densifier et illustrer mes propos.
    Je tiens à souligner : "La loi Covid s'arroge aussi la pérennité du pouvoir de toutes les mesures de restriction et répression qu'elles soient sanitaires ou sociales."
    Nous pouvons constater qu'il est dans l'ère du temps de fixer des idées et des concepts dans la Loi, ce qui donne à ceux qui les conçoivent de bons prétextes pour s'appuyer dessus et, en outre, pérenniser des décrets qui perdent leurs droits d'être dans la mesure où les situations et les circonstances de l'existence se modifient au fil du temps.

  • Un très grand merci chère Madame de nous expliquer si bien le grand danger que représentent les vaccins et le passeport sanitaire. Tant de gens vivent encore dans une ignorance quasi totale de la gravité de la situation et ce à cause de nos gouvernements et de grands médias vendus aux mondialistes et à Big Pharma.

    Je partage vos excellents billets autant que je le peux sur internet pour qu'ils soient lus par le plus de monde possible.

    J'en profite aussi pour recommander à vos lecteurs la chaîne du Dr. Alexis Cossette, le québecois dont je vous ai déjà parlé maintes fois et dont la dernière émission intitulée "l'effet NOCEBO" traite des récentes déclarations importantes du Prof. Raoult:

    https://rumble.com/user/RadioQuebec

    La lutte continue! L'union fait la force!

  • Merci, MA, pour votre participation active.
    Je reprends votre propos : "Tant de gens vivent encore dans une ignorance quasi totale de la gravité de la situation et ce à cause de nos gouvernements et de grands médias vendus aux mondialistes et à Big Pharma." Il est vrai que les grands médias sont soumis à leurs propriétaires. Toutefois, il vaut la peine que les gens prennent conscience de leurs choix de vie : ainsi, ils s'intéresseraient beaucoup plus à leurs organismes, à leurs fonctionnements, aux signaux d'alerte d'une dérèglement, au sens de leurs symptômes, aux conflits et blessures psychoaffectives qu'ils ravalent, de la réalité de leurs systèmes immunitaires, etc
    Ainsi ils seraient beaucoup plus conscients de ce que signifie se faire injecter un produit avec ses différents ingrédients. A l'heure du bio, il est étonnant que tant de personnes acceptent une pareille injection sans se préoccuper du trajet que feront tous ces ingrédients dans leurs corps.
    Il est vrai aussi que pendant la scolarité, on préfère leur enseigner les maths et l'allemand plutôt que la richesse de tout ce qui les compose et des multiples circuits qui les animent.

  • - Refuser la loi covid-19 lors des prochaines votation ne changera rien à l'existence du certificat sanitaire. Je vous renvoie aux explications juridiques de Mme la Prof. Sandoz et, en commentaire de sa contribution, à la mienne.
    https://blogs.letemps.ch/suzette-sandoz/2021/05/18/referendum-contre-la-loi-covid-19-lenigme/


    - Refuser la loi modification de la loi du 19 mars 2021 de la loi covid-19 non plus. Je vous renvoie à ma contribution à titre de commentaire au post de blog suivant.
    https://egalitedescitoyens.blog.tdg.ch/archive/2021/05/24/alerte%C2%A0-nouveau-referendum-contre-le-passeport-vaccinal-urge-315448.html

    - S'agissant de vaccin, je vous rappelle l'initiative suivante :
    https://fbschweiz.ch/index.php/fr/stopp-impfpflicht-fr


    - Vous pouvez voter contre la loi covid-19 afin de lutter contre l'inflation. En effet, augmenter la demande sans augmenter la production est inflationiste et c'est examen ce que cette loi, pour l'essentiel. fait.

  • J'apprécie votre soin à nous préciser différents points de la loi qui se croisent et s'entrecroisent. Merci!
    Il me semble que le droit cherche à construire une colonne vertébrale pour maintenir debout la société humaine qui est en quelque sorte son corps substantiel. Toutefois, comme le droit ne tient pas compte de l'ensemble de la richesse des facteurs qui composent les individus, sa structure qui se veut très précise par ses lois et décrets finit dans certaines cas par être ébranlée et ne plus recevoir les éléments nécessaire à son bon fonctionnement. Tout ce qui tourne autour de cette loi covid en est une bonne illustration !

  • Tous ceux qui veulent se faire vacciner (et aussi les autres) doivent écouter cette interview de 20 minutes du célèbre avocat Rainer Fuellmich qui explique très bien ce qui se cache derrière le COVID. Partagez cette vidéo SVP:

    https://rumble.com/vhjw7x-interview-de-reiner-fuellmich-nous-avons-une-bonne-chance-de-russir.html

  • Un vif merci de nous informer du plaidoyer de cet avocat riche d'expériences et qui explique très clairement qui manoeuvre les ficelles internationales afin de pouvoir gouverner tous les pays et contrôler chacun.
    Depuis plus d'un an, nous voyons comment les peuples sont soumis aux mêmes ordres de confinement, masques et vaccins, sans tenir compte des particularités de chaque région ni des thérapies propres à chaque région dont beaucoup se révèlent bien plus efficaces que : "Ne venez pas au cabinet, achetez du paracétamol et rentrez chez vous pour vous isoler".
    Et maintenant, ils ont tenté de persuader les citoyens que le "seul espoir" est le vaccin, pure idéologie dont on voit les effets désolants apparaître de plus en plus.

  • Voici dans quoi se débattent les autorités françaises. On est loin du souci pour la santé de chaque individu....
    https://www.bvoltaire.fr/le-pass-sanitaire-obligatoire-une-usine-a-gaz-coercitive/

  • Voici l'article très consciencieux d'un analyste politique qui énonce clairement en conclusion :
    "Le passeport vaccinal européen signifie vraiment une augmentation des pouvoirs de l’État qui devrait faire frémir quiconque apprécie les libertés individuelles et le respect de la vie privée. Il est grand temps de mettre fin au processus bureaucratique en train de le déployer."
    https://www.contrepoints.org/2021/05/27/396280-les-arguments-contre-le-passeport-vaccinal-europeen

  • Un grand merci Madame pour toutes ces références qui m'ont appris beaucoup.

    Je me permets de vous recommander un livre pour se défendre et luttter contre la diabolisation que subissent tous ceux qui osent ne pas penser selon la pensée unique mondialiste que les médias veulent nous imposer (Prix: 7 Euros et seulement 0.56 Euros de port pour la Suisse)

    https://boutique.institut-iliade.com/product/manuel-de-lutte-contre-la-diabolisation/

    Manuel de lutte contre la diabolisation:

    La diabolisation est une technique de manipulation des esprits. Elle vise à interdire la description des faits ou l’expression de certaines idées en disqualifiant celui qui les rapporte, en l’accusant de « racisme », d’« homophobie », de « populisme », d’« extrémisme », de « dérapage » ou de « provocation ». La diabolisation est l’arme majeure du terrorisme intellectuel. De la domination culturelle par les « progressistes ». Et de l’abaissement de l’Europe et des Européens par la culpabilité et la repentance. Ce livre vise à donner aux diabolisés la force et les moyens de relever la tête.

  • Un chaud merci, Gérard, de nous signaler ce livre. Il développe magistralement un sujet très actuel de déviation du discours de certaines personnes qui évitent les sujets qui les déstabilisent.
    C'est amusant que vous me le signalez le jour où je découvre qu'un courageux anonyme me traite de fasciste sur un blog voisin!

  • Effectivement, chère Madame, et l'anonyme dont vous parlez utilise le pseudo de déblogueur. Si vous retournez sur le blog en question vous verrez que j'ai pris votre défense en lui répondant comme il le mérite. Il n'a dailleurs pas su me répondre, car la vérité l'a désarmé. Voici la réponse que je lui ai adressée.

    Un intervention typique de déblogueur: arrogant, aggressif, méprisant, imbu de lui-même, utilisant à dessein des termes stigmatisants et insultants comme "négationniste" et "fascisme" pour faire une compairason avec la Shoah et ainsi diaboliser tous ceux qui ne sont pas d'accord avec lui et éviter tout débat d'idées. En résumé, déblogueur nous dit que tous ceux qui ne pensent pas comme lui sont des nazis ou des fascistes. Bref, pathétique déblogueur qui devrait avoir honte d'utiliser la Shoah pour intimider les autres et imposer ses idées. On voit qui est le vrai fasciste dans cette histoire, n'est-ce pas déblogueur!

  • Grand merci, Gérard, pour vos mots très vigoureux !
    Belle journée à vous et à tous ceux qui vous entourent!

  • @ Gerard

    On dira que le fascisme participe du principe qu'une minorité agissante, en l'occurrence les anti-vaccins et autres négationnistes de l'existence d'une pandémie, cherche à imposer sa vision du monde à la majorité.

    S'agissant du propos de l'hôtesse de ce blog on relèvera, au nom de l’honnêteté intellectuelle, qu'il convient de la contrer dans ses arguments les plus dénués de fondement.

    En premier lieu, elle prétend que le certificat sanitaire conduira à une surveillance numérique généralisée. Ça commence bien. Tous les détenteurs de cartes de crédit/débit, tous les porteurs de passeports ou cartes d’identité numériques, tous les propriétaires de smartphones n’ont qu’à bien se tenir, hein, car ils ne sont évidemment pas - potentiellement - surveillés. Et puis, la confiscation des données personnelles qui semble tant choquer Madame de Meuron participe du même phénomène. A traverser une frontière avec un passeport biométrique, à prendre l'avion, à acheter quelque chose sur un site Internet, nos données personnelles sont enregistrées quelque part.

    Ensuite, elle nous parle de "contrainte vaccinale déguisée" forçant les populations à accepter le vaccin, sous peine d’exclusion… Là, il faudrait savoir. Car la vaccination n’étant pas obligatoire, on peine à voir pour quelles raisons les non-vaccinés ne devraient subir aucune conséquence de leur décision, prise en toute liberté. Madame de Meuron participe ici à l’effort de décérébration des populations assez caractéristique du fascisme.

    Elle imagine ensuite une politique de discrimination privant certains citoyens, ceux qui ont exercé leur libre choix de ne pas se faire vacciner, de leurs droits égaux. Encore une fois, dès lors que l’on ne se fait pas vacciner, on en subit les conséquences. Si je vais en voyage dans un pays tropical sans me faire vacciner contre l’hépatite, le tétanos ou la fièvre jaune, je prends le risque (a) d’une contamination ou (b) de me faire refuser l’entrée dans le pays de destination. Est-ce véritablement une violation de mon droit?

    Tout cela pour dire que Madame de Meuron fait partie de cette mouvance qui se veut bien pensante mais qui représente une nouvelle forme de captation de la pensée au bénéfice de slogans qui n'excitent que celles et ceux qui sont déjà convaincus.

  • En lieu et place du mot "fascisme", on pourra utiliser totalitarisme.

  • Nicolas, j'apprécie la clarté de vos propos qui me permettent de rebondir dessus.
    Tout d'abord, il est à signaler que vous vous limitez à votre prénom alors que vous me traitez de totale-itarisme!
    Vous avancez des arguments, tout en me lançant de temps en temps des croche-pieds...ce qui dévie vos propos et les amoindrit.
    Vous vous défoulez encore un coup dans votre 2e comm où vous rajoutez l'appellation "totalitarisme". Vous confirmez bien la définition, que vous pratiquez- de la diabolisation selon Jean-Yves le Gallou cité supra.
    Vous décrétez de haut que "ses arguments les plus dénués de fondement." C'est toute la différence actuellement entre ceux qui émettent des décrets haut placés sur leurs sièges au gouvernement et les médecins du terrain qui sont bien ancrés dans la réalité concrète, bien plus nuancée que les grands slogans lancés à tout va par les médias.
    Personnellement, je fais la différence entre les données retenues par différents systèmes avec un passeport sanitaire qui se veut mondial et aura donc des répercussions bien plus vastes. Les conséquences sont fort bien analysées ici :
    https://www.contrepoints.org/2021/05/27/396280-les-arguments-contre-le-passeport-vaccinal-europeen.
    Sur quel critère sérieux décrétez-vous que je fais partie d'une minorité? Vous omettez que de plus en plus de personnes s'affirment, issues de tous les milieux. Quand vous apprenez que plus de mille avocats qui s'appuient sur plus de 10000 experts médicaux soutiennent une plainte internationale, je n'évoquerais pas le terme réducteur de "minorité".
    Vous lancez des appréciations bien redondantes : "Pour quelles raisons les non-vaccinés ne devraient subir aucune conséquence de leur décision, prise en toute liberté?". Pensez-vous vraiment que les vaccinés ont pris la décision" en toute liberté alors que ce n'est pas possible dans la mesure où ces vaccins - terme inapproprié de plus - n'en sont qu'au stade d'essai et, qu'en outre, ceux qui fréquentent les vaccinodromes ne sont pas témoins de tous les effets secondaires voire mortels. Le témoignage de ce pompier qui doit transporter des vaccinés gravement malades à l'hôpital en sait quelque chose :
    https://reseauinternational.net/covid-19-ce-pompier-en-larmes-revele-la-verite/
    Voici encore deux médecins qui évoquent très soigneusement un bilan éloquent: https://nouveau-monde.ca/et-surgit-une-hecatombe-post-vaccinale/
    Que faites-vous, Nicolas, de cet "APPEL au réveil urgent : Des décès par milliers après la vaccination Covid19 ... "
    https://www.kla.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr&id=18755&date=2021-05-16&autoplay=true
    Je sais, un tel bilan s'avère impossible à admettre, tant la bascule de nos habitudes dans une nouvelle dynamique politico-économico-médicale est difficile à admettre. Pourtant, tous les médecins qui constatent les drames sont bien amenés à admettre le résultat de cette thérapie génique.
    Il s'agit bien du monde d'aujourd'hui.
    Oui, Nicolas, on voit chez l'autre un miroir de ce qui se passe en soi :
    "mouvance qui se veut bien pensante mais qui représente une nouvelle forme de captation de la pensée au bénéfice de slogans".

  • @ Nicolas

    Ma parole, pour vous impliquer autant que cela, seriez-vous donc ce pathétique déblogueur! Merci pour cette si belle démonstration clinique, car vos propos sont la parfaite confirmation de la technique de diabolisation si bien décrite dans mon post précédent. On n’en espérait certes pas autant!

    Le plus drôle dans tout ça c’est que vous n'arrivez pas à sortir de vos amalgames malhonnêtes que ce soit ici en tentant d’assimiler tous les anti-vaccins à ceux qui seraient comme vous le dites des "négationnistes de l'existence d'une pandémie" ou sur votre blog en traitant de "conspirationnistes" tous ceux qui ne sont pas de votre avis et en essayant de les faire passer pour des abrutis qui croient que la Terre est plate. Malhonnêteté intellectuelle quand tu nous tient!

    Je note à nouveau l'usage que vous faites du mot "négationniste" que vous utilisez ici pour faire un amalgame avec ceux qui nient la Shoah et ainsi diaboliser tous ceux qui ne sont pas d'accord avec vous et éviter tout débat d'idées. Ainsi, vous espérez que dans l’esprit des gens le fait de s’opposer au vaccin sera identique au fait de nier l’existence des camps de concentration et donc que tous les “anti-vaccins” sont des “salopards”, des “nazis”, des “fachos”. De même votre usage des mots "fascisme" ou "totalitarisme" participe de la même volonté de manipulations des esprits ou pour reprendre vos propres termes d’un “effort de décérébration des populations assez caractéristique du fascisme”.

    Vous faites également usage de ce que l'on appelle en termes cliniques l'inversion accusatoire, c’est à dire le fait d’accuser les autres de ce dont vous êtes coupable. C’est une des techniques favorites des pervers narcissiques. Je vous cite:

    “On dira que le fascisme participe du principe qu'une minorité agissante, en l'occurrence les anti-vaccins et autres négationnistes de l'existence d'une pandémie, cherche à imposer sa vision du monde à la majorité.”

    Vous êtes en effet vraiment très mal placé pour faire le moindre commentaire, car le fascisme est justement dans votre camp:

    -Celui des bienpensants, comme vous, de la gauche mondialiste, eux, les chantres de la CANCEL culture, de la cultre WOKE, qui veulent imposer à la MAJORITÉ les moindres délires des MINORITÉS en tout genre (LGBT, ultra-féministes, anti-spécistes, racialistes etc.) et qui censurent, clouent au pilori et tentent de détruire socialement et même physiquement, avec l’aide des médias et des Big Tech (Facebook, Youtube, Google, Twitter etc.), tous ceux qui osent élever la voix.

    https://www.lefigaro.fr/vox/societe/rod-dreher-l-ideologie-woke-menera-au-goulag-20210528

    -Dans le cas qui nous intéresse, les vaccins, c’est exactement le contraire de ce que vous dites: c’est également une MINORITÉ appartenant dans ce cas à une élite hors-sol auto-proclamée, aux Big Pharma, aux multinationales, aux mutli-milliardaires, et aux banques qui veut imposer son vaccin à la MAJORITÉ. Les gens n’ont rien demandé. Il a d’abord fallu à cette minorité nous imposer par la force l’interdiction d’un médicament comme l’hydroxy-chloroquine, efficace (eh oui!) contre le COVID et connu depuis plus de 70 ans, mais soudainement déclaré très dangeureux, afin de pouvoir imposer des vaccins qui n’en sont pas (ce sont des thérapies géniques pas des vaccins sauf Astra-Zeneca), dont on ne sait encore presque rien et qui sont encore en phase de test jusqu’en 2023 au moins, pour le profit des Big Pharma. De plus, même vaccinés les patients sont toujours censés porter le masques et garder leur distances:

    https://www.lefigaro.fr/sciences/qu-est-ce-que-le-syndrome-du-vaccine-20210528

    Je vous cite: “En premier lieu, elle prétend que le certificat sanitaire conduira à une surveillance numérique généralisée. Ça commence bien.”

    Pour affirmer cela avec tant d’aplomb, soit vous êtes de la pire mauvaise foi, soit un complet ignorant qui n’a pas peur du ridicule. On ne sait pas s’il faut en rire ou en pleurer, mais va donc vous laisser le bénéfice du doute. Si, comme je l’ai fait, vous aviez lu (et en entier!) ne seraut-ce que les deux derniers livres de Klaus Schwab (fondateur du Forum Economique mondial de Davos et grand promoteur des vaccins et du passeport sanitaire), à savoir

    -la 4ème révolution industrielle:

    https://www.amazon.fr/quatri%C3%A8me-r%C3%A9volution-industrielle-Klaus-Schwab/dp/2100759671

    et

    -COVID 19, the Great Reset:

    https://www.amazon.com/COVID-19-Great-Reset-Klaus-Schwab/dp/2940631123

    vous sauriez que ce personnage, y parle d’injection de “smart dust”, une poussière intelligente qu’il faut ajouter aux vaccins, qui restera dans le corps et permettra de scanner les gens comme du bétail pour tout savoir d’eux, car bien entendu toutes sortes d’autres informations pourront être stockées à l’insu de la personne, comme il le dit lui-même:

    “ Implantable technologies such as smart tattoos, smart dust, smart pills and other implantable smart functionalities.”

    https://www.finat.com/blogs/the-4th-industrial-revolution-enabling-the-smart-factory

    Il parle aussi de puces placées dans le cerveau dans le même but dès 2026:

    https://vk.com/wall627631402_4120

    Et c’est ce même individu qui nous dit qu’on ne pourra jamais revenir au monde d’avant, que c’est une illusion, qu’il faut que tout le monde se fasse vacciner et qu’il n’y aura pas de retour à la normale.

    De plus, il était un des organisateurs avec Bill Gates de l’event 201 (grande répétition générale en cas de pandémie COVID organisée comme par hasard 3 mois avant la pandémie), nous dit que dès 2030: “Vous ne posséderez plus rien et vous serez heureux”, (bien entendu cela ne sera valable que pour les gens du peuple, mais pas pour le 1% de multi-milliardaires), comme on le voit dans cette vidéo très officielle du Forum de Davos:

    https://www.youtube.com/watch?v=DQ__NQmk7FE

    Alors, Nicolas, ne venez pas vous ridiculiser en faisant des comparaisons hors de propos entre la technologie des cartes de crédit et les technologies promues par Schwab et les autres mondialistes qui elles relèvent du transhumanisme. Quand on ne sait pas de quoi on parle, on se tait, on ne se permet pas donner des leçons aux autres et encore moins de les traiter de “fascistes”!

    Et souvenez-vous de tous ceux que vous et les vôtres appeliez conspirationnistes d’extrême droite, car ils osaient affirmer que le virus pourrait provenir de la fuite d’un laboratoire plutôt que du pangolin ou de la chauve-souris?

    Souvenez-vous des sommités de la virologie et de l’épidémiologie, les Professeurs Montagnier, Perrone, Raoult, Henrion-Caude et tant d’autres qu’on a traînés dans la boue et traités de charlatans par ce qu’ils ne partageaient pas la doxa officielle! Tout d’un coup, ils sont devenus des charlatans! Eh bien le vent tourne et désormais même les médias menteurs sont obligés de faire volte-face, à contre coeur bien entendu:

    https://www.lefigaro.fr/sciences/origines-du-covid-19-l-hypothese-de-l-accident-de-laboratoire-a-nouveau-accreditee-par-des-scientifiques-americains-20210514

    Même les censeurs bienpensants de Facebook qui jusqu’à présent interdisaient tout débat sur le sujet (mais pour vous ce n’est pas du fascisme bien entendu!) ont dû faire volte-face:

    https://www.lefigaro.fr/flash-eco/le-covid-19-cree-en-laboratoire-facebook-autorise-a-nouveau-le-debat-20210527

    Même les propagandistes de CNN:

    https://edition.cnn.com/2021/05/25/politics/wuhan-lab-covid-origin-theory/index.html

    et tous les autres:

    https://news.yahoo.com/covid-origin-why-wuhan-lab-172102379.html

    et même ce cher Dr. Fauci, qui comme par hasard en 2017, savait déjà que l’administration Trump devrait faire face à une pandémie surprise et qui par l’intermédiare de son institut a financé les recherches du labo de Wuhan, nous dit désormais du bout des lèvres qu’il n’est plus sûr que le virus ne provienne pas d’une fuite du labo de Wuhan.

    “la vaccination n’étant pas obligatoire” dites-vous? Mais pour combien de temps encore? Faut-il donc attendre qu’elle finisse par le devenir pour se faire du souci?

    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-l-academie-de-medecine-preconise-de-rendre-le-vaccin-obligatoire_4637475.html

    Quand au passeport sanitiare que vous réclamez, même Israel et les USA font désormais marche arrière et ne l’auront pas.

    Madame de Meuron voit plus loin que vous. Elle ose poser les bonnes questions à temps, elle ose prendre des risques en s’écartant de la pensée unique distillée 24h sur 24 par tous les grands médias inquisiteurs en chef, par leurs suiveurs et autres donneurs de leçons comme vous. Elle ose encore penser par elle-même et ne pas suivre servilement cette même pensée unique qui a une autre époque nous affirmait que la Terre était plate (puisque vous semblez aimer ce sujet) et dont les chantres étaient prêts à brûler tous ceux qui osaient dire qu’elle était ronde.

    Quand on vous lit et qu’on voit votre haine, votre aggressivité à l’encontre tous ceux qui ne sont pas vaccinés et ne pensent pas comme comme vous, on a en effet de quoi se faire du souci pour nos libertés individuelles, à commencer par celle de penser.

    Alors Nicolas, ne venez surtout pas donner de leçons à Mme de Meuron, avec toutes vos “certitudes” et vos accusations de “fascisme”, accusations malvenues, indécentes, indignes et honteuses, accusations qui n’arrivent pas à camoufler que c’est dans votre intolérance et votre haine envers tous ceux qui ne partagent pas vos idées totalitaires que réside le fascisme que vous dénoncez.

  • On peut tout aussi bien se demander si cette cabale politico-sanitaire est une réalité existant en dehors du billet de notre estimée hôtesse, ou si elle n'est que le produit d'une interprétation subjective de l'environnement de celle-ci. Le meilleur usage que l'on puisse faire de la démocratie consiste à débuter par ce genre de réflexion, au lieu de se contenter de choisir entre des options conditionnées à l'avance.

  • Il y a plus simple. Se faire contaminer et observer par soi-même à quel point le monde délire. Et participer ainsi activement et sûrement à l'immunisation collective.

  • Exact Pierre. Ce serait mieux que cette injection dont on ne connaît pas les effets sur le long terme.
    Bien entendu, les crypto-fascistes vont vous traiter de tous les noms car vous ne voulez pas adhérer à leurs dogmes. C'est quand même notre droit de refuser d'être des cobayes. Que les facho-covidiots veulent se faire vacciner, qu'ils y aillent, mais de grâce, prière de ne pas nous enquiquiner avec votre pseudo morale.

  • Ben c'est peut-être un peu plus compliqué que ça. Nous avons déjà des raisons de soupçonner que les "vaccins" proposés seraient en fait des accélérateurs de mutations et qu'ils pourraient contribuer aux prolongations en attendant les tirs au buts.

  • Un très vif merci, Gérard, pour toutes les informations transmises qui proviennent de différents sites et contrées, avec tant de pertinence et de puissance.
    Il est vrai que le sujet est bien plus complexe que ce que l'opinion unique veut nous transmettre.
    Ce qui me désole le plus, c'est de constater à quel point les êtres humains ne sont plus considérés dans leurs complexités et qu'on veut leur imposer des mesures simplistes - qui ruinent les états - identiques à chacun alors que les facteurs de santé sont multiples et les besoins de chaque individu varient selon les étapes de leurs existences.

  • Un très grand merci à vous chère Madame pour toute votre humanité, votre brillante intelligence de l'esprit comme du coeur et votre ouverture d'esprit qui font si cruellement défaut à certaines personnes.

    Je me permettrai encore de mentionner ce livre récent de Michel Onfray dans lequel il décrit si bien ce qui est en train d'arriver à nos sociétés occidentales:

    Michel Onfray : Théorie de la dictature

    Il est admis que 1984 et La Ferme des animaux d’Orwell permettent de penser les dictatures du XXe siècle. Je pose l’hypothèse qu’ils permettent également de concevoir les dictatures de toujours.

    Comment instaurer aujourd’hui une dictature d’un type nouveau ?

    J’ai pour ce faire dégagé sept pistes : détruire la liberté ; appauvrir la langue ; abolir la vérité ; supprimer l’histoire ; nier la nature ; propager la haine ; aspirer à l’Empire. Chacun de ces temps est composé de moments particuliers.

    Pour détruire la liberté, il faut : assurer une surveillance perpétuelle ; ruiner la vie personnelle ; supprimer la solitude ; se réjouir des fêtes obligatoires ; uniformiser l’opinion ; dénoncer le crime par la pensée.

    Pour appauvrir la langue, il faut : pratiquer une langue nouvelle ; utiliser le double langage ; détruire des mots ; oraliser la langue ; parler une langue unique ; supprimer les classiques.

    Pour abolir la vérité, il faut : enseigner l’idéologie ; instrumentaliser la presse ; propager de fausses nouvelles ; produire le réel.

    Pour supprimer l’histoire, il faut : effacer le passé ; réécrire l’histoire ; inventer la mémoire ; détruire les livres ; industrialiser la littérature.

    Pour nier la nature, il faut : détruire la pulsion de vie ; organiser la frustration sexuelle ; hygiéniser la vie ; procréer médicalement.

    Pour propager la haine, il faut : se créer un ennemi ; fomenter des guerres ; psychiatriser la pensée critique ; achever le dernier homme.

    Pour aspirer à l’Empire, il faut : formater les enfants ; administrer l’opposition ; gouverner avec les élites ; asservir grâce au progrès ; dissimuler le pouvoir.

    Qui dira que nous n’y sommes pas ?

    Michel Onfray

    https://www.tvlibertes.com/produit/michel-onfray-theorie-de-la-dictature

  • Je suis très touchée, Gérard, que vous ayez perçu ce qui m'anime le plus, ou du moins ce à quoi j'aspire.
    Depuis l'âge de 5 ans, je veux être médecin et n'ai jamais changé d'avis. J'ai donc eu le temps de découvrir non seulement l'anatomie, la physiologie et la pathologie des êtres humains mais surtout, de plus en plus finement, les fonctionnements psycho-affectifs, rationnels et spirituels qui les constituent, ainsi que leurs environnements sociaux, géopolitiques, économiques, etc.
    De ce fait, je ne peux que m'affirmer quand je vois ce que les mesures "sanitaires" font des adultes et encore pire des enfants qui eux, n'ont pas la maturité pour se dresser face aux énormités qui les réduit à l'âge où ils devraient s'épanouir.
    Merci de nous informer de l'interview de Michel Onfray qui a l'esprit très clair. Il touche un sujet très pointu qui mérite un autre article.
    Beau dimanche à vous et à ceux qui vous sont chers!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel