Les médias versus les manifestants

Imprimer

Je prends conscience que je mets en opposition dans mon titre des moyens de communication et un groupe d'êtres humains individualisés. Est-ce justifié? Je vais étayer cette formule par ce que j'ai perçu au sujet de la manifestation du 12 septembre sur la Place des Nations à Genève.

D'une part j'ai reçu des informations par quatre sites différents et d'autre part le témoignage d'une septuagénaire qui s'est déplacée depuis Lausanne et qui avait déjà une expérience de ce genre de manifestation dans la mesure où elle s'était rendue à celle de Zürich deux semaines avant.

Trois sites ont publié le même texte. Ce fait m'interpelle dans la mesure où les rédacteurs se contentent de répéter certains aspects relatés par une agence. Ainsi, face à des êtres humains qui consacrent une bonne partie de leurs journées à s'engager par leurs présences, les journalistes ne semblent pas plonger dans l'ambiance très vivante de ce rassemblement riche en couleurs, afin de rencontrer les différentes personnalités avec tout ce qui les anime dans leurs élans vitaux et dans leurs souffrances sur différents plans, et pas seulement cueillir le mode de la fin : "Il s'agit uniquement se mobiliser pour sortir d'une situation «ahurissante», afin de revenir à une vie digne d'être vécue, où il est possible de «respirer et de se déplacer librement". Si le mot "ahurissant" est mis entre guillemets, cela dénote bien la minimisation des moments vécus insoutenables.

Il est bon aussi de souligner que dans une période où le système politique impose des mesures de distanciation, une telle rencontre permet de vivre de joyeuses retrouvailles et de partager des points communs où l'essentiel est dans la relation entre les humains. Deux femmes médecins présentes ont pu exprimer à quel point des confrères n'osent pas manifester leurs oppositions à ce que l'Etat leur impose.

Le Temps rajoute un lien avec l'article de Daniel Kubler, politologue à l'Université de Zürich qui développe le thème : «Il y a un besoin de dialogue sur les mesures sanitaires, et non d’un monologue». Toutefois, un débat peut rester sur un plan rationnel et ne prend pas forcément en profonde considération les cris du coeur et du corps des individus. Du reste, la conclusion de D. K. met bien en évidence qu'il s'agit d'obtenir une meilleure adhésion du peuple : "Les débats publics autour de ce qu’on peut faire ou non, de ce qu’on sait ou non, des limites, renforcent l’adhésion de la communauté aux messages préventifs. C’est parce qu’elle aura été impliquée, qu’elle acceptera d’appliquer ces mesures et de changer ses comportements." On est ainsi loin d'un débat au sujet des mesures pour renforcer la santé et s'intéresser aux différentes thérapies qui soutiennent en profondeur les organismes afin de ne pas être envahis dangereusement par des micro-organismes.

Dans le même ordre d'idée, les manifestants présentaient aussi leurs refus à l'égard d'un vaccin qui menace d'être obligatoire. Une pancarte avertissait : "le vaccin, c'est pas anodin!" Une autre pancarte mentionnait les différents livres qui attirent l'attention sur les conséquences des vaccins, comme celui de la pédiatre Dr Françoise Berthoud ou celui du Dr Michel de Lorgeril .

La RTS pour sa part rajoute un interview de 3 minutes avec la Dr Samia Hurst qui explique très posément les grandes lignes de la politique officielle avec des éléments présentés comme évidents. En fait, elle n'est pas un médecin de terrain mais représente la bioéthique dans différentes institutions. Son discours se limite à des concepts mais n'évoque pas le vécu des masques dont souffrent les enfants à l'école par exemple. Elle citera la mortalité de cas plus jeunes que la norme, sans mentionner les comorbidités. Evidemment, un interview de 3 minutes avec une seule invitée ne reflète guère l'intensité des expériences d'un millier de participants qui sont connaisseurs de bien plus de paramètres existentiels que ceux publiés par l'OFAS depuis des mois, limités aux mesures préventives.

Un site sort de ce lot plutôt uniforme pour déclarer en titre : "A Genève, le discours abracadabrant des manifestants anti-masques" et plus loin : "aux revendications plurielles où la cohérence a joué la grande absente.". Je me demande quelle était l'intention de la journaliste pour réduire ainsi à des manifestants anti-masques tous ceux qui exclamaient leurs désirs de liberté. Si elle n'y a pas vu de cohérence, c'est sans doute qu'elle a préféré juger de haut ce rassemblement plutôt que d'entrer vraiment dans le vécu profond des personnes présentes.

 

Commentaires

  • Je suis très touchée Marie-France que tu prennes en compte mon témoignage de participante à la manifestation et je suis tout à fait d'accord avec tes appréciations par rapport à l'attitude des journalistes, je dirais que leur attitude devient carrément hostile et choisit même de nous ignorer...ce qui est peut-être de bonne guerre, me direz-vous, vu les commentaires peu élogieux des orateurs vis-à-vis des medias tels "je ne regarde plus la télé depuis x années". Moi je continue d'écouter la radio, regarder le télé journal et lire les journaux justement pour savoir ce qui se dit ou ne se dit pas. Comme l'absence totale de mention de la manifestation de samedi 12 septembre à Genève dans le Flash Info de la matinée. Par contre, le décompte des personnes trouvées positives continue de s'égrener jour après jour comme une litanie hypnotisante. Alors qu'au début de la pandémie, on nous avait dit que s'il y avait suffisamment de personnes qui devenaient positives, cela formait une immunité de groupe. La mobilisation continue ainsi que l'échange d'informations entre nous. C'est aussi l'occasion de prendre conscience que ces événements sont aussi là pour nous faire évoluer et nous faire avancer vers qui nous sommes vraiment.

  • Force est de reconnaitre que ce coronavirus et les mesures prises pour le gérer ont été totalement politisées... et décalées.
    Le Covid19 dangereux ? Oui, mais pas comme comme le concert politico-médiatique nous le présente.
    Un rappel de chiffres :
    La grippe « espagnole » (1918-2020) a causé de 20 à 100 millions de décès parmi une population mondiale de 1,8 milliards d'âmes. Propagée par les troupes de retour aux pays.
    La grippe de Hong-Kong (1968-1969, guerre du Vietnam impliquant l'Asie du Sud-Est et les membres de l'OTAN) 1 à 4 millions de décès pour 3,53 milliards d'âmes.
    Le Covid 19 (1920-? : mondialisation par le biais des accords de libre-échanges, une autre forme de guerre...). 7,75 milliards d'âmes, à la louche 1 millions de décès jusqu'ici. On découvre qu'en fait ce virus circule depuis 2019...
    Je soupçonne un effet d'aubaine pour utiliser cet événement afin de masquer la décélération économique entamée dès l'été 2019. Qu'on se rappelle les REPO toujours présents, plans de relance qui ne profitent qu'à une Bourse stratosphérique, fermeture en catastrophe de Fort Derrick en aout 2019...
    On ne s'est jamais remis de la crise de 2008 et les tombereaux de liquidités des banques centrales n'ont fait qu'empirer la situation (les riches tjours plus riches et les pauvres tjours plus pauvres, démantèlement des acquis sociaux pour maintenir les revenus des fortunes et multinationales, etc...) tout en reportant artificiellement son issue chaotique.
    Pour revenir au Covid19.84 dont je suis attentivement les péripéties dès son annonce dans la presse officielle (subventionnée par les Etats et/ou ploutocrates) et alternative, je remarque plusieurs aspects :
    Des médias hystériques dont le seul but semble d'instiller la peur : une information incroyablement biaisée, inexacte au mieux tronquée, scientifiquement/médicalement parlant. En fait, on ne sait pas grand chose de ce virus qu'on découvre sur le tas jour après jour. Les hôpitaux et médecins de ville ont réagi avec les moyens du bord et empiriquement pour tirer d'affaire leurs malades, souvent contraints voire contrecarrés dans leurs efforts par les "experts".
    Une foire d'empoigne : les Diafoirus pleuvent. Une course à l'échalote entre "experts" (présentés comme tels), en réalité des mathématiciens, statisticiens qui s'appuient sur des données aléatoires donc non pertinentes pour produire des modélisations sensées aider les autorités à prendre les bonnes décisions. Les querelles ouvertes et règlements de compte entre « églises » pharmaco-médicales. Le Covid19.84 a au moins le mérite de mettre toute cette pourriture et incohérences au grand jour.
    Une situation horrifiante : l'OMS complètement phagocytées par ses donateurs Big Pharma et GAFAM, laquelle a même interdit les autopsies en début de pandémie ! Des systèmes de santé gangrénés par les intérêts privés. La corruption des médias médicaux (Lancet, etc...). Les subventions astronomiques subitement dédiées aux labos, qui jusqu'ici n'avaient pas jugé assez rentables leur R&D sur les Coronas, mais qui nous factureront au prix fort les médocs dont nous avons déjà payé la R&D. Les lois liberticides et projets de lois pour constitutionnaliser l'état d'urgence : on se croirait revenu dans l'Allemagne des années 20-45 !
    Les décomptes fantaisistes des décès covidiens. La grippe ordinaire a quasiment disparu des viseurs. Des analyses démographique prouvent qu'une part importante des décès Covid viendront en déduction des décès d’autres pathologies... Un grand nombre de cas identifiés Covid n'en sont pas, selon plusieurs études.
    Les tests dépistent beaucoup de porteurs sains. Tant mieux, ils sont utiles et nécessaires car c’est par eux que la protection de masse va se faire. Il faut aussi signaler les tests PCR peu fiables : ils ne sont tout simplement pas assez sensibles pour distinguer si le matériel viral est actif et infectieux, ou mort et inerte.
    Depuis mai, les médias nous rabâchent la venue d'une deuxième vague. Oui, le virus re-circule... à l'instar des hommes, mais on observe un net reflux des cas sévères et décès : l'immunité de groupe se met en place.
    Par expérience, les épidémies durent à peine plus de 18 mois et déciment les plus faibles. Les virus disparaissent comme ils sont venus, affaiblis par les réactions immunitaires des populations touchées : la fameuse immunité de groupe, que l'on cherche à éviter... par le port du masque !
    On sait aussi que le stress affaiblit les défenses immunitaires : on note une augmentation importante et régulière de la mortalité toutes causes confondues, laquelle a commencé vers 2008 (observation de 1946 à 2020), début d'une crise non résolue qui a empiré depuis.
    L'aspect géostratégique : l'arroseur arrosé ? Les Occidentaux critiquaient sans nuances la gestion épidémique de la Chine. On aurait pu croire qu'ils se félicitaient à l'idée d'une économie chinoise freinée, voire au tapis, qui leur accorderait un peu de répit dans la course multipolaire. Mais voilà, cette fois ce corona, tel Tchernobyl, a franchi allègrement les frontières. Oups, nous n'étions pas préparés, en logistique comme en (contre) mesures, pour y faire face. Depuis, l'Occident galère et fait feu de tout bois, sans même réaliser qu'il brûle la maison.
    D'aucuns vont jusqu'à parler d'une vaste Psy-Ops, laquelle concourrait au green washing de COP21. Il s'agit de mater et formater les populations. Cui bono ? Pour avoir lu et relu le rapport Meadows, mon livre de chevet depuis 1973, j'ai quelques idées bien précises.

  • @Debradant merci pour cette analyse détaillée
    Un petit aparté : qui paye les mainstreamers et une bonne partie des faux altermachins ?

    &Concernant t le rapport Meadows si vous cherchez des raisons qui tombent sous le sens :
    https://fr.sputniknews.com/economie/202009141044429081-british-petroleum-evoque-la-fin-de-lepoque-du-petrole/
    Une situation qui a été délibérément aggravée puisque une pile de brevet du milieu du XIX eme concernaiemt cette amélioration des moteurs à combustion interne et des performances pollution et conso en moins donc durée des mêmes ressources allongées voire qui n'ont aucun sens vis-à-vis de l'océan énergétique dans lequel nous nous débattons en pure perte :
    https://www.ledevoir.com/societe/environnement/180054/les-moteurs-aiment-etre-dopes-a-l-eau-ou-a-l-hydrogene
    http://www.espaceindigo.ch/tesla.html#:~:text=Selon%20les%20calculs%20de%20Tesla,10%20mégatones%20de%20TNT...
    Ensuite pourquoi avoir refusé tout cela et des applications dont la plupart n'ont pas la moindre idée :

    Ou en face le tryptique infernal du genre TIPP / Profit/Corruption systémique qu'on va retrouver avec la suite des inventions des médicaments à l'arsenic , des vaccinations mortelles, des invention de HIV , HxNy, SRAS-covX et bien d'autres dont vous n'avez pas entendu parler pas plus que ledit rapport ne les cite, pas plus que des solutions dont certains ne veulent pas entendre parler et concernant non seulement ces dernières 50 années qui ne sont que le début de l'aboutissement.

    - CA TUE donc çà rapporte et CA DOIT COUTER :

    même dans LE domaine avec la logique infaillible qui a interdit tous les vrais progrès car il faut bien vendre la poudre, l'eau c'est pas assez cher :
    http://www.lateralscience.co.uk/perkgun/index.html

    Que reste-il comme source de bénéfices plus élevés que le budget de la guerre comme source de profits et plus élevée que celle de nombre d'états ( &ça date et ils ont grossi depuis 2013! ) bon la quinine de synthèse
    c'est trop bon marché et il y a encore moins cher ...
    https://fr.calameo.com/read/002049284ca6f028c0e1b

    Ensuite qui pond à longueur d'années des rapports qui servent à quoi partout dans ces petites niches de l'écosystème de ceux qui planent et se retrouvent dans les mêmes 5 étoiles les mêmes jets, les mêmes réseaux au dessus des lois.

    Ont-ils entendu parler de la virtualisation de postes -en marche - ?
    Les GAFAM et le CLOUD de diverses IA , n'ont déjà plus besoin d'eux ( ni de presque personne du coup ) si vous ne voyez pas la suite qui vient à minuit moins quelques secondes?
    Ce qui empêche presque cette suite, c'est la non maintenabilité de l'ensemble
    ou l'obsolescence programmée - MDR!
    La Vie et même l'archonte déchu se gaussent de tant de vanité !

    Si vous le souhaitez - j'ai écrit , comme dab presque 4 pages sur ce sujet ?

  • J'apprécie profondément , Debrabant, votre bilan panoramique de cette histoire covidienne. Vous soulignez très pertinemment différents paramètres très importants qui ouvrent chacun sur des problématiques distinctes, lesquelles sont loin d'être dissoutes dans la mesure où le courant mainstream ne remonte pas suffisamment aux sources.
    Je désire ajouter un élément sur lequel on a peu insisté alors qu'il est de taille :
    Les médias ont évoqué la grippe espagnole et la grippe de Hong-Kong pour bien montré le sérieux d'une pandémie. Toutefois, "comparaison n'est pas raison". En effet, les deux régions touchées étaient très affaiblies par les guerres, tant en carences alimentaires qu'à la suite des chocs psychologiques et affectifs que génèrent les guerres sur une durée qui ne permet pas de se remettre d'un événement avant d'être agressé à nouveau par un autre.
    Vous soulignez aussi très justement "Une situation horrifiante : l'OMS complètement phagocytée....." . De plus, l'OMS est soumise au diktat médical moderne qui ne sait pas profiter des autres médecines, celles qui sont pratiquées avec succès par d'autres ethnies. Ce diktat qu'on peut résumer par "Hors de nous, point de salut".
    En outre, quand l'OMS préconise le masque pour les enfants, il est évident qu'il ne tient pas compte de ce que vivent les enfants à longueur de journée mais ne fait qu'obéir à des concepts plaisant aux modélisateurs.

  • Combien de manifestants ?
    D'où venaient ils ?
    Genève compte plus de 500'000 habitants. Qui les manifestants prétendaient-ils représenter ?
    Pourquoi mépriser la majorité ? Ils ont des moyens démocratiques. Que craignent-ils ? Une claque populaire !

    Le peuple rejetterait dans une éventuelle votation l'abrogation de la "loi application covid", qui les protège d'une application covid obligatoire dès lors que le Conseil fédéral ne peut procéder contra legem.
    De même, le souverain rejetterait dans une éventuelle votation l'abrogation de la loi covid.
    Ces manifestant craignent la démocratie et la méprise comme ils méprisent les honnêtes citoyens en ignorant les décisions des autorités élues démocratiquement.

    Les sanctions doivent tomber. Et pareille manifestation interdite dès lors qu'il est à craindre qu'ils récidivent dans leur mépris des lois. Qu'ils les contestent, certes, mais en attendant qu'il les appliquent.

    Leurs orateurs que cela soit Chloe F., en rupture -que l'on espère définitive- de DIP, Ahmed, le français qui à la haine de tout ou la marchande d'escarpin sont la quintessence de leur mouvement. Ils sont pathétiques.

  • Les jeunes, de Genève ou d'ailleurs, ont raison de protester contre la folie destructrice qui s'est emparée des pouvoirs publics sourds et aveugles, lesquels ont tellement merdé lors du pic pandémique, tout pays confondus.
    Notre bon sens qui jusqu'ici prévalait, s'effrite sous la pression des médias criminels qui s'acharnent à vendre une deuxième vague qui n'aura pas lieu.
    Les adultes âgés, dont je suis (74), ont appris à se protéger.
    Les jeunes sont peu à pas concernés. Pourquoi les priver d'une vie sociale indispensable à leur équilibre ? Pourquoi vouloir brimer et désorienter les écoliers ? Ça n'a pas de sens.
    Quand une loi arbitraire est contraire aux droits fondamentaux, c'est un devoir de l'ignorer et d'appliquer le simple bon sens.

  • CEDH, vous questionnez sur l'origine des manifestants. Quelle importance? D'autant plus que le coronavirus traverse les frontières et, en outre, cette manifestation de déroule sur la Place DES nations et proche de l'Organisation MONDIALE de la Santé !?
    Vous les accusez de mépriser la démocratie mais les décisions des masques n'a justement pas été choisie par le peuple.
    Vous décrétez : "Qu'ils les contestent, certes, mais en attendant qu'il les appliquent.". Etes-vous sûr d'avoir pareillement raison? "charité bien ordonnée commence par soi-même". Vous ne semblez pas tenir compte de tous ceux qui souffrent sous le masque : https://madame.lefigaro.fr/bien-etre/masque-boutons-demangeaisons-respiration-migraines-impacts-sur-le-corps-100920-182225
    A quoi s'ajoutent les malentendants qui souffrent de ne pas pouvoir lire sur les lèvres. https://www.sgb-fss.ch/wp-content/uploads/2020/04/CP_Covid_masques_FR.pdf
    Vous semblez vous accrocher comme tant d'autres au pouvoir magique du masque qui rassure mais la réalité vivante est bien plus complexe que cela...
    Vous vous arrogez le droit de sélectionner deux orateurs pour décréter qu'ils sont la quintessence du mouvement. C'est trop facile et c'est vous qui devenez méprisant pour toutes les personnes qui se sont engagées dans cet événement!

  • Le peuple de Genève a adopté une constitution et le peuple de Genève a élu un Conseil d'Etat.

    Le Conseil d'Etat a, dans le cadre de cette constitution, adopté une mesure. Cette mesure était susceptible de recours auprès de la Cour de justice, y compris pour violation des droits fondamentaux (et aussi pour un autre motif juridiquement subtil). Celui qui n'a pas recouru n'est-il pas forclos à se faire justice lui même ?

    Peut-on invoquer son droit fondamental à la vie, consacré par la constitution fédérale, et abattre celui qui ne porte pas de masque sur son nez au supermarché ? Non pour le punir mais pour qu'il ne parle ni ne respire.

    Celui qui estime qu'une limitation de vitesse localisée est trop basse alors qu'elle n'a pas été adoptée par le peuple, peut-il, au nom de ses droits fondamentaux, rouler à 80 à l'heure en zone 30 ?

    Quant aux manifestants qui se sont agglutinés pour acclamer les propos des orateurs, ils les ont soutenus et acclamés. Ils se sont identifiés au sulfureux français Ahmed, à la carougeoise marchande d'escarpin et à l'enseignante dieudonnesque.

    De plus, ces manifestant là n'étaient pas si jeune que cela. Les jeunes, les vrais jeunes, avaient 8 jours auparavant manifesté pour le climat, sans tricher. Ces jeunes là me rassurent. Pas les pas si jeunes de samedi, qui se sont agglutinés sans précaution, au mépris des conditions mises à la manifestation qui n'avaient pas été contestées par les organisateurs, lesquels avaient pris la juste précaution de mettre des panneaux rappelant ces conditions. Et Dame C. doit être exclue du DIP pour sa bravache insubordination, non pour ses propos insignifiants.

    En conclusion, je ne peux que relever qu'il n'appartient pas à quelque centaines de personnes, dont une grande partie n'était pas genevoise, de faire la loi à Genève. Il est vrai qu'à quelques centaines on ne peut guère lancer initiative et referendum.

    A quelques centaines, on est pas le peuple. Le Conseil d'Etat, élu par le peuple, est un bien plus légitime représentant du peuple que quelques centaines de personnes qui s'autoproclament détenteurs de la vérité.

  • "D'aucuns vont jusqu'à parler d'une vaste Psy-Ops, laquelle concourrait au green washing de COP21. Il s'agit de mater et formater les populations. Cui bono ?" (Debrabant)


    Si vous avez le temps d'explorer une piste ...

    https://www.reuters.com/article/uk-usa-trade-china-details/china-to-buy-200-billion-of-additional-u-s-goods-over-two-years-ustr-idUKKBN1YH26V

    https://www.cnbc.com/2020/09/15/wto-says-us-tariffs-on-chinese-goods-violated-international-trade-rules.html

  • Suite à la situation légitimement perplexe de la gestion de la crise/guerre contre le Corona Virus, tout le monde avait compris incluant surtout les autorités étatiques suisses (notre sujet) que des plaintes juridiques légitimes pourraient être déposées dans l "après Corona" contre elles autant du point de vue pénal que financier
    que des conséquences politiques et surtout sanitaires incluant les comités médicaux et sanitaires concernés.

    Il ne faudrait pas oublier ce point ce qui met les concernés de la gestion de cette crise dans un casse-tête inéluctablement insurmontable et qui les pousse à exagérer peut être un peu dans la sévérité et cela est quand même mieux que de faire moins ou pas assez en ayant eu pris cette Crise/Guerre à la légère. On a vu M. Trump avec sa légèreté inconsciente voire assassine dans la gestion du Corona et de ces conséquences et les américains ainsi que nous tous, nous avons compris que M. Trump se trompe comme souvent mais les morts économiques ou raciales n y comptent pas aux USA. Le tarif est le même pour les autorités suisses afin d autoriser ou d interdire ou de tempèrer une manifestation. Vous me diriez, les autorités font leur boulot et ils sont élus et payés pour ça et basta!. Oui, mais citez-nous des éventuels remplaçants à ces gestionnaires actuels accusés ou diffamés d être incompétents. On veut des noms rien que des prénoms+noms et non pas des suppositions qui auraient fait mieux que par exemple les actuels en cours comme par exemple ce qui a fait M. Poggia, M. Berset...etc...pour ne citer qu'eux....

    Bien à Vous Mme Dre Marie-France de Meuron.
    Charles 05

    NB: Dans une guerre, comme disait Sun Tzu (stratège militaire chinois dans L Art de la guerre déjà écrit 512 ans avant J.-C. et avant notre ère et traduit par un père jésuite en 1772:" Il ne faudrait pas seulement connaître vos propres forces et la faiblesse de votre ennemi-adversaire mais surtout il faudrait connaître la force aussi de votre ennemi". Moralité est que le Corona n a dévoilé rien du tout surtout sur sa faiblesse et il ne nous a montré que sa violente force.... Par contre, il a réussi, hélas, à nous montrer en miroir de nos grandes faiblesses sanitaires, économiques, politiques, sociales et l absence d une vraie cohésion et égalité sociales et qu'une pauvreté existe qui est beaucoup plus grave qu'on l imaginait (sur 10 terriens , il y en a 2 qui meurent de la faim et souvent ils sont des enfants de bas âge dont ces derniers auraient pu être sauvés par la somme de 50.- à 100.- FS par an et par enfant à condition que guerres soient stoppées chez eux.

  • CEDH, Vous semblez très bien connaître le système juridique. Il est facile de s'appuyer dessus car il est très bien structuré. Il vous est donc aisé de naviguer dans ce monde-là.
    Pour le peuple, ce n'est pas le cas. Vous évoquez "celui qui n'a pas recouru" mais il s'avère que recourir demande beaucoup de temps, de force et d'argent. Ce n'est pas à la portée de la majorité, surtout si on doit porter une muselière pour faire toutes les démarches requises....
    Les structures du système sur lequel vous vous appuyez sont fixes alors que la santé humaine est constamment mobile et dépendante de lois multiples et complexes qui ne sont pas répertoriées dans la Constitution.
    On le voit maintenant que la population a subi du confinement, des masques et diverses mesures, elle étouffe et souffre. La vie contenue avec véhémence nécessite de s'exprimer et de s'épanouir. C'est évident quand on voit les manifestations éclore de plus en plus et toujours davantage de personnes s'exprimer par un moyen ou un autre.
    Il me semble que vous minimisez l'événement en évoquant le nombre de personnes présentes, en parlant de quelques centaines (tous les journaux s'accordent à un millier) et les réduisez à des personnages qui " se sont identifiés au sulfureux français Ahmed". C'est très vite dit. Serait-ce que vous n'avez pas envie d'entrer en matière avec l'humanité de ces personnes riches de leur vécu individuel ?

  • Je voulais rester en dessous de 1'000 car s'il y en avait eu 1'000 ou plus alors se poserait la question de la violation, non seulement du droit cantonal, mais aussi du droit fédéral.

    Mais là n'est pas l'objet de cette remarque. Je voulais juste souligner que la question n'est pas juridique mais démocratique. Ces individus, en ne respectant pas la décision cantonale, voire l'ordonnance fédérale, ont fait fi de mesures démocratiquement adoptées. Ces individus ne représentent pas la population. Si l'on compte largement les genevois en cette manifestation, ils étaient le 1 pour mille de la population.

    Nous ne les avons pas élus. Ils sont illégitimes. Ils méprisent et piétinent notre démocratie. Ils ont peur de la démocratie. Ils savent que leurs exigences seront repoussées par le souverain, alors il nous font le coup des gilets jaunes en un pays qui connaît le droit d'initiative et le référendum.

    Qui plus est, certains, une minorité, conscients de leur démarche et de leur pratique, sont eugénistes car tout les fragiles n'ont pas les moyens de se protéger. Ceux-là, et pas tous, sont des assassins.

    Quant à faire valoir ses droits point besoin de muselière, les boîtes postales sont accessibles sans masque. Un timbre n'est pas si cher que cela. L'assistance juridique existe.

  • "Ces individus, en ne respectant pas la décision cantonale, voire l'ordonnance fédérale, ont fait fi de mesures démocratiquement adoptées." (CEDH)


    Vous confondez Madame CEDH. Il ne s'agit pas d'une "décision cantonale", mais d'une décision des *autorités cantonales*. La nuance est peut-être subtile, mais compréhensible, aussi pour les analystes des droits de l'Homme aux organisations internationales, attendu qu'il s'agit d'une nuance suisse et genevoise de taille.

    Et il se trouve qu'à Genève, les genevois et les suisses ont le droit de protester contre les décisions cantonales, comme contre les décisions des autorités cantonales.

    C'est un droit de la même nature que celui que vous invoquez avec le D dans votre signature "CEDH". A moins que D ne soit l'abbréviation de "délégitimation" ou "dénigration", pour oser invoquer les valeurs démocratiques et vous prévaloir du pronom "nous", et faire prévaloir les seules autorités que vous auriez élues, vous.


    "Nous ne les avons pas élus. Ils sont illégitimes."

    Peut-être, mais c'est eux qui occupent l'espace. Avez-vous pensé à appeler la police ?

  • Quantité ne vaut qualité...

    Peu d'observateurs pour une masse de spectateurs...

    Peu d'inventeurs pour une masse d'utilisateurs...

    Peu de chanteurs pour une masse d'adorateurs...

    Peu de Federer pour une masse de revers...

    Un Jésus pour...une masse de perdus...

    La majorité n'a jamais suivi qu'une minorité. Celle du pouvoir à son heure de gloire !

  • @Chuck

    Je ne leur dénie pas le droit de manifester. Loin de là. Mais il leur incombe de le faire dans le cadre de la législation cantonale sur les manifestations, voire de la législation fédérale, qui toutes deux sont conformes à la Conv.EDH. Et ils ne l'on pas fait. C'est tout. D'ailleurs, ce droit n'est pas seulement celui des suisses mais aussi des français.

    Quant à moi, je suis libre de me gausser d'escarpine, de la bêbête à concours ou d'Ahmed et de relever que les 999 pour mille de la population genevoise ne s'y trouvaient pas et que ceux qui y étaient n'ont pas été élu pour prononcer des décisions ou édicter des lois ou règlements. Leur seul légitimité est de râler, y compris dans deux mois lorsque l'on comptera les morts.

    Quant à les dénoncer. Il existe de multiples vidéo faites ouvertement et donc recevables comme moyen de preuve.

    En attendant, attendons les sanctions.

    S'agissant de votre subtile distinction entre décision cantonale et décision des autorités cantonales, je ne la comprend pas. Sans doute suis-je bêbête hors-concours.

  • CEDH, Vous vous donnez effectivement la liberté de vous gausser des autres. Il me semble plutôt qu'il s'agit de votre libre-arbitre, celui qui fait "ce que je veux, comme je veux, quand je veux".
    La liberté couvre un champ beaucoup plus vaste, le vôtre semble plutôt replié sur vous et vos concepts qui ne laissent pas place à de la compassion pour les gens qui souffrent et viennent manifester pour eux ou pour leurs proches.

  • Marie France bonjour .
    Ce petit débat debouche encore sur une fausse impasse. Où sont encore les cryptos intérêts ?
    Si toujours des mêmes kapos sortis en laisse de leurs niches systémiques acceptaient de tenir compte encore une fois de l'histoire des sociétés humaines et comment un grand nombre ont surmonté les crises en dehors des directives d'institutions centralisatrices , alors pourrait-il y avoir une voie de sortie d'une crise bien plus mortelle qu'un virus ou un autre inventés en labos ?

    Precisément c'est des directives aussi destructrices qui les ont détruites avec une grande constance par la dépravation inéluctables des individus placés à des positions dont Apulée décrit très bien ainsi à la suite de Platon :

    " l'oligarchie existe lorsqu'une majorité d'hommes sans ressources et sans aveu se met à la discrétion de quelques riches, se livrent à eux corps et âme, et qu'ainsi la souveraine puissance devient l'apanage non pas d'hommes éclairés mais de quelques parvenus opulents. "

    Se sont révélées à l'occasion de cette "crise " les innombrables incohérences patentes de la gestion d'une crise manifestement délibérément aggravée en hystérie collectiviste par ces agents de l'ombre travaillant pour vendre les pires solutions .
    Avec LA grande argutie classique invoquée par de ces staliniens de service qui s'ignorent dans le déni de faits et la manipulation de sociopathes en batterie " mise en danger des autres ..."
    Le genre piqoteurs de prison en plein air comme pour des animaux d'élevage et qui essaient encore et encore de brouiller la raison en occultant les faits: Ils oublient au passage les intubations forcenées mortelles et la piqure finale de rivotril pour les plus faibles sur la base des faux diagnostics d'un PCR pas conçu pour aucun diagnostic médical ?
    Criminel dans ce cas le crime collectif est consommé et il se poursuit avec le rempart de ces directives centralisatrices de paranos totalitaires .

    Ce n'est pas parce qu'une prétendue majorité lobotomisée à tour d'annonces anxiogènes des officiels et relayée et amplifiée en synergie par des médias vendus qui affirment sans cesse ces points de vues visiblement cyniquement totalitaires qu'une grande majorité silencieuse approuve !

    Il se trouve qu'on cache depuis deux décennies au moins et ostensiblement l'échec du modèle de l'ultralibéralisme ré-accommodé stalinien & c'est pour cela qu'il y a des manifestations contre tant d'abus manifestes.

    Le progrès , belle affaire! Ttout le monde peut en voir les effets au milieu du mois à part les ultra riches qui se goinfrent d'autant plus ?

    C'est un petit symptôme d'une maladie bien plus grave et ce n'est pas par la répression qu'on risque de guérir un malade en phase terminale de ses fautes à la source identique de la corruption bien connue depuis des millénaires et qui en est la vraie source .
    Alors , Il se trouve qu'un certain nombre de manifestants partout dans le monde, ne représentent que la partie visible de cette banquise immergée en désaccord sur la base d' une perceptions très autodocumentée et commune de la reconnaissance de l'incapacité de gestion de leurs institutions respectives devenant autant de ploutocratie de quelques grands groupes globalistes (mis à part en Suède et quelques pays sans masques ni confinement qui s'en sortent bien mieux! )

    Et ces constats ont débouché sur des réflexions de collapsologies déjà anciennes :

    https://fr.scribd.com/document/214528172/Le-Monde-Jusqu-a-Hier-Jared-Diamond
    https://fr.scribd.com/doc/2100251/Jared-Diamond-The-Worst-Mistake-in-the-History-of-the-Human-Race
    https://www.linfodurable.fr/politique/coronavirus-les-premices-dun-effondrement-ou-un-entrainement-mondial-aux-vertus-positives
    https://www.youtube.com/channel/UC0i7t1CC7T0xheeBahaWZYQ/videos

  • En complément, désolé pour le flood Marie France mais comme réponse indispensable à des prophètes de la sainte muselière (et du retour des saints fagots ?)
    Tous ceux qui veulent mettre la santé en danger de toute une nation ( comme chez les autres ?) avec la muselière qui empêche de respirer .
    Je vois de que je sors ( c'est rare puisque avec le dispositif !) des gens âgés étouffer, c'est pour les précipiter dans la tombe plus vite ?
    https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2583925-hypoxie-signes-tissulaire-cerebrale-avion/

  • "En attendant, attendons les sanctions." (CEDH)


    Mais il y en a déjà eues des sanctions, Madame CEDH, fourrées de menaces. Regardez et écoutez vous-même ...

    https://www.youtube.com/watch?v=Tk_k3kKd-Hc&t=1m10s

    Je suppose que vous connaissez le CICAD ?

    https://www.youtube.com/watch?v=Pd8m3XGaxPM

    Vous n'ignorez tout de même pas non plus le partenariat fructueux de dénonciation qu'il entretient avec certaines "autorités cantonales" pour interdire aux employés de l'état d'exercer pleinement leurs droits politiques suisses en Suisse ?

    https://cicad.ch/fr/les-conseillers-detat-romands-et-la-cicad-un-partenariat-fructueux


    "S'agissant de votre subtile distinction entre décision cantonale et décision des autorités cantonales, je ne la comprend pas. Sans doute suis-je bêbête hors-concours."

    Vous ne m'en voudrez probablement pas d'en douter.

    Au droit constitutionnel genevois de ...

    Art. 32 Liberté de réunion et de manifestation
    1 La liberté de réunion et de manifestation est garantie.

    Ce fut une "décision cantonale" prise le 14 octobre 2012 par le souverain, selon ...

    Art. 2 Exercice de la souveraineté
    1 La souveraineté réside dans le peuple, qui l’exerce directement ou par voie d’élection. Tous les pouvoirs politiques et toutes les fonctions publiques ne sont qu’une délégation de sa suprême autorité.


    "Je voulais juste souligner que la question n'est pas juridique mais démocratique. Ces individus, en ne respectant pas la décision cantonale, voire l'ordonnance fédérale, ont fait fi de mesures démocratiquement adoptées. Ces individus ne représentent pas la population. Si l'on compte largement les genevois en cette manifestation, ils étaient le 1 pour mille de la population."
    "Nous ne les avons pas élus. Ils sont illégitimes."


    Le fait que ces "individus" se réunissent malgré l'arrêté du Conseil d'Etat, une "décision des autorités cantonales", ne rend pas ces "individus" illégitimes pour autant, ou leur retire leurs droits constitutionnels.

    Lorsqu'un intrus pénètre illégalement dans votre domicile, et viole, et la loi, et votre sphère privée, croyez-vous que cela annule le droit constitutionnel de l'intrus suivant ?

    Art. 18 Droit à la vie et à l’intégrité
    1 Toute personne a droit à la sauvegarde de sa vie et de son intégrité physique et psychique.

  • J'apprécie beaucoup, Chuck Jones, que vous nous rappeliez que la Constitution présente des nuances qui ne sont pas prises en compte dans les affirmations pures et dures de CEDH.

  • On se réjouit d.avoir les mêmes recommandations qu’au Canada. Ne faire l’amour qu’avec un partenaire attitré ou devoir enfiler un masque pendant l’acte sexuel et désinfecter son lit après le précité. Le cunnilingus sera-t-il interdit ? En tout cas il n’est pas encore né celui qui m’obligera à porter un masque dans la rue. Et si à l’avenir, il faut se faire vacciner pour voyager, et bien les compagnies aériennes risquent bien cette fois de disparaître pour de bon. On vit vraiment dans une société de m....

  • Comme écrit chez Holenweg l'autre jour...

    1000000 (un million) de décès covid (j'arrondis) pour 8000000000 (huit milliards) d'humains (j'arrondis)...

    Taux: 0,000125

    On a de la marge :-)

  • Merci de nous le rappeler car les médias ont beaucoup tendance à montrer les gros chiffres, sans réelle réflexion autour.
    Vous parlez de "décès covid". On ne signale pas assez la différence entre mourir de la Covid ou mourir avec la Covid ou simplement par déduction sans contrôler la réelle positivité au test du mort.

  • EUROPE - et les 5 continent GOULAG

    Ailleurs que les citoyens de la CH d'autres sont un peu en avance pour douter et se mobiliser aussi .
    C'est juste à coté en Allemagne apres un rapport officiel publié sur BILD - mais très vite "enterré" avec son rédacteur chargé d'étude:
    A cause de la publication ce résumé ministériel ( donc interne ) & pourtant demandé avec ce résumé:
    ""La thérapie, et les mesures de prévention ne devraient jamais faire de plus de mal que la maladie elle-même.

    Votre objectif doit être de protéger des groupes à risque, sans pour autant compromettre la disponibilité des soins médicaux et la santé de l'ensemble de la population, comme malheureusement, cela se passe".

    "Nous dans la pratique, scientifique et médicale que nous vivons une base quotidienne, les dommages causés par l'action [monopolisante ]des actions contre le coronavirus chez nos patients."

    les vrais chiffres à l"appui de cette étude :
    " Partout dans le monde, durant un trimestre, il n'y a pas eu plus de 250 000 morts par Covid-19, comparativement à 1,5 million de décès (25,100 en Allemagne) lors de la vague de grippe en 2017-2018"

    D'où un vaste mouvement de Protestation ou “Corona-Rebellen” ...
    et cela ne fait que commencer puisque pendant qu'on focalise tout sur l'hysterie de la muselière en attendant la pikouse et le reste , les malades ne SONT PLUS SOIGNES des autres pathologies ) et ce n'est pas qu'en Allemagne ...

    & On peut toujours mettre après , une étiquette sur le sac mortuaire et sur le certificat - cause COVID - ( pur les stats alarmistes et dans un sens - c'est pas faux mais c'est pas causé par le virus mais par l'absence de SOINS pour les AUTRES MALADIES ! nuance !

    Alors qui met la vie des populations en DANGER IMMEDIAT ?

    source des extraits traduits :
    https://www.strategic-culture.org/news/2020/05/29/german-official-leaks-report-denouncing-corona-as-global-false-alarm/

    C'est plus facile de sortir les armes de répression de toute sorte
    Et donc bien des gens n'osent pas exprimer leur opinion et mieux manifester ILS ONT PEUR DE CETTE REPRESSION visible palpable rien qu'à lire plus haut ...

    Heureusement pas tous? Quel est le pire danger avoir un accident de santé et NE PAS POUVOIR ETRE SOIGNE à cause de l'hystérie ou de laisser mourir un proche ? Qui est criminel dans ce cas ?

    Ou bien la peur de se faire arrêter et sanctionner et même enfermer pour ce comportement patriote et simplement de BON SENS et d'humanité ? Ceci pour avoir exprimé haut et fort ces FAITS conformément à la liberté d'expression et de manifestation POURTANT EXPRESSEMENT garanties par LA DECLARATION DES DROITS DE L HOMME dans presque TOUS les pays ?

  • Bonjour Madame de Meuron,

    D'accord avec vous...

    J'ai pris le million "officiel" pour signaler que même si celui-ci était avéré (ce que je ne pense pas, comme vous), la marge reste grande :-)

    Le "avec" ou "par" covid restera à jamais obscur j'imagine...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel