La mort ou le trépas?

Imprimer

D'accord, le titre est abrupt mais il a surgi quand je lisais une page d'accueil d'un quotidien local présentant des titres très significatifs : " Un homme de 50 ans se noie dans la Limmat ", " Deux ados retrouvés sans vie dans un logement", "Un cycliste de 61 ans décède après une chute", "Accident de canyoning: le disparu toujours pas retrouvé puis plus loin : Trois corps déjà retrouvés" et encore : "L’alpiniste, décédé au Festijoch, est identifié".

 Et sur un autre site par lequel je passe pour accéder à ma boîte e-mail, je lis en première position : "La pandémie a fait 50'000 morts en Inde". Alors voilà, comme il n'y a plus de quoi apeurer la population par un nombre impressionnant chez nous, on brandit celui de l'autre bout du monde. Dans le même article, on rajoute celui d'un autre continent :  "Les Etats-Unis les plus touchés avec plus de 170'000 morts"

Ce qui est frappant, c'est d'utiliser le nombre de cadavres pour nous apeurer et non pas nous inciter à prendre conscience du vécu des habitants de ces régions, bien au-delà du covid, et les souffrances qu'ils traversent avant de mourir. "D'autant que l'Inde entre dans la période des moussons, favorable au développement de maladies. Plus d'un demi-million de personnes sont contaminées chaque année en Inde par des maladies favorisées par les pluies, comme la dengue et le paludisme, lors de la grande mousson qui s'abat sur le pays d'Asie du Sud de juin à septembre. Des infections qui présentent des symptômes presque identiques à ceux du Covid-19 : fièvre, difficultés à respirer, perte d'appétit."

Du côté des USA  nous prenons connaissance de causes d'un autre ordre mais tout autant dramatiques qui aboutissent à une situation tragique que l'on attribue au coronavirus pour ne pas considérer la responsabilité d'autres origines face auxquelles la population se trouve tout aussi démunie que face à une mousson, voire encore plus ! On pouvait lire déjà le 5 mai : "Après la crise du virus, le monde fait face à une plus grande dépression que les années 1930 avec des centaines de millions de personnes au chômage aux États-Unis, en Occident et dans le monde entier" qui, avant d'affronter la mort, doivent vivre " la pauvreté, l'insécurité alimentaire et la misère humaine". Non, ce n'est pas le covid qui a d'abord affaibli la population mais plusieurs causes politiques dont une particulière : "Il faut se poser des questions alors que le militarisme occidental inacceptable dirigé par les États-Unis et l’insensibilité néolibérale ne semblent qu'être une légère politique irritante par rapport à ce qui s’annonce."

En Europe, on ne peut plus brandir l'étendard de la mortalité, alors on brandit celui du rebond. Les chiffres font encore l'affaire même s'ils ne présentent plus les morts mais les tests positifs, dont certains le sont faussement et que d'autres ne révèlent nullement une malade avérée. De ce fait, au lieu de focaliser sur des cadavres qui font peur, on focalise sur la responsabilité des individus selon qu'ils portent ou non un masque. Cette façon de procéder semble très distincte mais en fait, les deux s'appuient sur des chiffres de morts puis de contaminés.

Un autre argument conceptuel utilisé est de comparer l'épidémie du covid 19 avec celle de la grippe espagnole, ne tenant absolument pas compte du contexte sanitaire de l'époque et des différentes causes de décès.

Ainsi, l'état de santé n'est plus représenté que par des chiffres, les dénommés ci-dessus, auxquels se rajoutent les chiffres des statistiques et des modélisations. Quand reviendrons-nous à une véritable connaissance de la santé et de sa complexité? Autrement dit de tous les chemins qu'utilise la vie pour s'incarner et s'exprimer à travers nous? Avec cette focalisation sur le coronavirus, l'être humain est réduit à n'être qu'un réceptacle plus ou moins disponible à un microorganisme. L'ensemble du courant officiel qui s'acharne sur des mesures sécuritaires ne s'appuie que sur les caractéristiques observées au microscope au lieu de découvrir les paramètres de l'entité humaine que nous sommes et qui détenons des facteurs de santé à connaître pour gérer notre existence de façon générale et, dans le cas présent, en équilibre avec les virus et les microbes qui nous côtoient depuis la nuit des temps.

 Au lieu de vouloir "maîtriser" la maladie voire "l'éradiquer", ceux qui nous dirigent pourraient vouloir aussi réorganiser le système sanitaire pour que la population reprenne une authentique responsabilité de sa santé, en apprenant à la connaître puis à la gérer. Ainsi, les causes de réelle mortalité du covid comme le sont l'obésité, le diabète ou les maladies cardiovasculaires seraient soignées en amont de façon responsable, c'est-à-dire non pas en se limitant à se soumettre à des médicaments qui ont leurs lots d'effets secondaires, tout en se maintenant dans l'inconscience de ce qui les affaiblit.

La mort est l'arrêt de l'existence une fois qu'on a cessé d'en assumer ce qui était nécessaire à la maintenir. Il s'agit alors d'un constat contre lequel on ne peut rien et face auquel on se sent démuni. Quel est le rôle des médias, de leurs dirigeants et de leurs financiers qui cherchent à  nous mettre constamment la vue et l'audition en contact avec des chiffres de mortalité? Que cherchent-ils à faire de nous? En nous incitant à nous sentir démunis, c'est là qu'ils nous privent de notre responsabilité d'assumer tous les paramètres de notre existence animée et créative, de nous-mêmes dans notre entièreté et non le geste limité de porter un masque ou d'assumer des diktats.  J'ai été profondément choquée que des thérapeutes se soumettent aux ordres et se privent de soigner, ce qui les valorise pleinement et renforce la santé d'autrui. De même que nos aînés enfermés dans les homes privés de la tendresse de leurs proches et qu'on place devant la télévision avec le risque réel d'aggraver leur Alzheimer .

Il y a un temps pour tout, y compris pour trépasser, à savoir, selon l'étymologie du vocable, passer au-delà, quitter l'existence humaine pour découvrir une autre dimension de l'univers car : Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme est une citation apocryphe d'Antoine Lavoisier sur la conservation des masses lors du changement d'état de la matière. Evidemment, c'est impressionnant de ne pas savoir en quoi nous allons être transformés, surtout dans notre ère où on développe la peur et le manque de confiance (il n'y a qu'à voir le désespoir engendré par la survenue d'un virus partiellement nouveau!). 

Effectivement, la notion de trépas n'est plus d'usage courant mais elle est intéressante pour ressentir ce mouvement de passer dans l'au-delà, comme une naissance à rebours. De même que le travail d'accouchement est laborieux - il est dans l'ordre des choses - de même le trépas est une dynamique de passage - parfois ardue - qu'il est possible d'accompagner comme une naissance dans l'immatériel, dans un corps subtil.

 

 

 

 

 

 

 

 

Lien permanent Catégories : conscience de soi, Médias, Mort, Trépas 3 commentaires

Commentaires

  • Peur des chiffres allons donc !
    Comme en 2008 la mémoire est si courte, crise des sub-primes = Grippe du canard et du cochon en condensé du con-nard !

    Là en sourdine le forum de Davos a décrété le grand reset économique = les oligarques mondiaux de nouveau s'emparent de tout ce qu'ils peuvent au nom du sras-cov inventé comme le H1N1, ca ne fait aucun doute !
    Donc il faut faire paniquer toujours plus avec des chiffres manipulés.

    On fait une fixation sur test re test , fiable à 40 % au plus , donc 60 % de faux positifs même si il n'y a plus RIEN ...ET ON AFFICHE CES CHIFFRES bidons
    Comme çà jusqu'à la fin des temps , pas de problème, elle se construit de cette manière la moyenne du GRAND RESET FIN DE L'argent liquide et ruiner tout ce qui tenait à peine debout déjà ...

    Aux USA on parle des cas ; lequel fera 40 millions d'expulsions et combien de suicides dans la foulées , c'est un grand classique depuis des centaines d'années
    les crises de ceux qui volent dans les caisses publiques TOUJOURS LES MEMES !
    https://www.capital.fr/economie-politique/etats-unis-envolee-des-loyers-impayes-risque-dexpulsions-massives-1377821

    et qui veut de la morbidité ?
    https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/28550-La-pollution-l-air-responsable-de-8-8-millions-de-deces-an-monde

    La malbouffe combien de décès à leur imputer ? &les autres pollutions ?
    Là on se tait puisque les nantis peuvent payer leur cures de Bien-être en complément comme les pilules vitaminées

    Que les autres ne peuvent pas !
    Ceux qui causent si fort de tout et de leur peur et de leur bien-être sacré ...C'est un luxe le mal-être ?

    Quand on crève de faim ça personne n'en parle ?

    RIen que les OGM et l'intensif aux intrants toxiques qui n'a plus les rendements escomptés
    https://www.ritimo.org/Infestation-hybride-politique-et-OGM-en-Inde
    https://www.espace-sciences.org/conferences/mardis-de-l-espace-des-sciences/l-epuisement-des-sols-l-enjeu-du-xxie-siecle

    Donc la vraie question est combien de gens vont mourir de faim dans les mois et années qui suivent de bien plus graves abus de cette biosphère fragile

    Pendant que ces individus ont peur de quoi perdre leur confort et bien-être LA ils vont les perdre définitivement.

    Ils vont peut-être savoir ce qu'est de devenir SDF de se faire chasser des bouches d'air chaud l'hiver , de l'ombre et des bancs l'été , de se faire taper dessus tous les jours par l'un ou l'autre et finir dans un sac sans forcément être dans le décompte ... sauf si on va dire : Oh c'était Covid !!

    Le cadavre ne va pas faire un procès ?

    Et les manipulateurs accuseront un virus ou un autre après ces N hold up silencieux , ces crimes dont personne ne parle ?

  • Fameuse dialectique, Marie France, mort ou trépas –
    Vous tentez d'amener une différence rassurante, comme cela on peut continuer en pire chaque jour dans sa zénitude et sa quête du bien être - d'ici bas ?

    Tout cela sur des espoirs (vains pour la plupart) et popularisés par la plupart des religions dominantes et pyramidales qui. comme chacun sait. sont le levier du pouvoir temporel et donc de l'argent roi finalement. Quel etait le premier message universel qui concerne cette question ?

    La rédemption a été offerte mais avec quel choix pour soi-même à témoigner par ses actes ?

    Comme d'être sincère et de ne rien craindre que la Toute puissance vis-à-vis de sa propre condition d'erreur et accepter de se perfectionner sans cesse ?

    Maintenant c'est devenu volontairement démodé par la nouvelle secte – mondiablée - ( et c'est encore plus démodé!) donc pour faire « progrès « qui se veut "laïque" pour la foule des non initiés mais ferventes de remplaçants multi millénaire dans ses déclinaisons qui sont l'épreuve de la créature Mamon et les autres ...

    Tous ces croyants de l'arfeuille  consacrés à un Baphomet travesti selon ses groupies , en anti-dieu sans comprendre ni l'un ni l'autre . Comme si le mal pas plus que le bien pouvait être démocratique et même vénal au sens d'une abstraction de la négation qui se mange elle même ?

    Le premier message de vie était plus simple et rejoint bien des approches mystiques intuitives des saints comme de gens sincères dans leur humilité native , aussi bien que du monde vivant dans son intégralité ! C'est ainsi que des poèmes nous sont parvenus comme celui là :
    http://www.croix-de-lumiere.com/pdf/evangile_myriam.pdf

    De même pour toutes les âmes simples donc près du ciel & qui perçoivent et espèrent devant les tragédies inéluctables avec leurs existences si précaires et courtes . & ceci ne s'arrête pas à cette espèce puisque des naturalistes ont constaté des comportements vis-à-vis des ossements comme chez les éléphants :
    https://petitcactus.fr/le-cimetiere-des-elephants-mythe-ou-realite/

    Ensuite cette perception tissée d'espoir ardent & qui dépasse toutes les catégories et les espèces - d'avoir vu les dépouilles de deux merles tombé de soif d'une canicule côte à côte leurs cous croisés dans la fin comme s'ils espéraient ne plus se quitter même au-delà de leur trop bref survol . Ou ce pigeon, sa compagne assassinée par des braconniers, jouant avec des armes en pleine ville .

    Alors lui aussi a joué , avec ce qui lui restait de vie au jeu de la mort en piqué toujours plus prés du sol par douleur extreme de la perte de sa compagne - jusqu'au dénouement de ce suicide par perte de l’Être aimée par défi ultime cache cache avec son annihilation espérée comme porte de sortie de son calvaire ou sa rédemption .
    Dans mes songes éveillés je veux les voir voler dans l'infini toujours ensemble ,
    je veux voir la biche apprivoisée que j'ai trouvée morte devant ma porte du tir d'un viandard ….
    Est-ce ainsi qu'on a inventé une foi ou une autre ?

    Quand on vit en harmonie ( autant que faire se peut avec la Nature donc soi-même) , la relation spontanée retrouvée - avec les mystères - donc de la vie et la mort sont perçus avec une autre intuition puisque c'est presque le quotidien avec même les plantes qui se dessèchent après avoir fleuri et fructifié pour les annuelles . Ou l'arbre très ancien qui finit par tomber ou se desséchant aussi ... La vie trans-personnelle dure et ainsi dans les omnivers la part qui peut survivre qui sait ?

    C'est plus facile ainsi le contraire mène à la perte de cette immanence , sortie de la matrice paradisiaque niée pour suivre le chemin de la vanité et de la chute , donc de la mortalité définitive !

    C'est ce point de vue qui ouvre cette autre relation - et concernant ce qu'est devenu cette espèce ne peut faire souhaiter de s'en éloigner et de s'en évader
    d'autant plus avec ces crises bidonnées ( ce qui ne veut pas dire tel virus n'a pas été lâché d'un ou plusieurs labo comme précédemment en cumul de tous les poisons et destruction causés délibérément par cette espèce ...

    Et quand on voit le cumul séculaire des horreurs au nom du seul profit, que penser de ce genre ?
    Qui peut se prétendre encore "humain" dans ces perversités ultimes et préludes comme ces maints esprits plus avancés avaient observé à leurs époques de fin respective pour ces systèmes, ces empires du mal ?
    Celle-ci maintenant non contente d'essayer de préserver des existences de leurs innombrables mal-être dans l'opulence pour les pires mais ceci au prix toujours le plus exorbitant et de se régaler de leur peur délectable ou on le croirait comme des petits tyranneaux comme autant de Néron ?

    D'autres manières nouvelles de brûler leurs nouvelle Rome-Babylone masquées pour ne plus sentir l'odeur de la mort omniprésente qu'ils distillent par leur mode de vie - & celle qui vient - celle de la mort des âmes qu'ils consomment dans les derniers sursauts tout en ne voyant pas la fin hideuse qui vient pour chacun ?

    Comment bien savourer ce final d'époque dans la cangue les chaines et la panique en prime pour des lendemains pires qu'hier chaque jour qui trépasse , la nouvelle lyre est faite de rythmes toujours plus sinistres et la mode de se faire zombie fait fureur dans la jeunesse , les plus anciens préfèrent les addictions et la fuite en avant maintenant masqués comme des voleurs ?

    Est-ce si important une telle carcasse que de refuser de percevoir une fin bien plus générale à part pour des égotiques qui s'ignorent et montrent ainsi le mépris de la vie elle même donc de tout espoir d'un après ...peut être que leurs petits credos d' hypocrites avec leur génuflexions serviles qui voudraient leur octroyer le moindre pardon ?

    Quand des tels comportements sont devenus le quotidien qui ne choque personne ?

    Il est écrit dans des annales impérissables - vous mériterez la Vie -

    Et bien ils n'en veulent pas en survivant honteusement ainsi selon les anciens qu'ils se fassent vacciner notamment avec des débris notamment d'embryons humain de ce même bien/mal être de L'IVG .
    ON fait mieux: un grand nombre de ces gens si inquiets de ne pas crever d'une grippette médiatique en promo sont de fait devenus cannibales sans le savoir ou sans vouloir l'admettre ?

    Ils mangent et boivent de la même purées d'embryons dans leur petits plats qui ont d'après les experts un goût plus prononcé ainsi :
    https://fullfact.org/online/HEK-293-cells/
    https://en.wikipedia.org/wiki/Senomyx
    https://www.youtube.com/watch?v=WOj3ymYJXoU

    Avec ceci et cela - Mort ou trépas - quelle différence ? quand c'est manifestement la fin du genre humain à l'oubli méprisant d'une règle ( avec tant d'autres !) qui l'a fait émerger de la bestialité la pire : manger sa progéniture ou se la faire injecter et quand on le sait on n'a pas le droit de rester sans rien faire sans rien dire ou bien quoi ?

    Quelle horreur, quelle abjection et on parle de quoi de sauver qui des monstres qui s'ignorent et de se préoccupper du sort de zombies cannibales ?
    Là encore , ce n'est pas de la fiction ceux qui mangent des embryons sont semblables voire pires; combien sont-ils qui boivent et mangent de cette horreur que peuvent-ils espérer qu'une damnation méritée et proche ?

    Chacun a reçu le don du libre arbitre et donc la conscience du choix - la petite voix qui s'en souvient et puis elle devient plus forte et Claire quand on ne cesse de l’écouter et de la suivre ...

  • Mort et trépas du bon sens , Marie France sur ce même blog nous a fait méditer sur le sujet inépuisable dans la fin des temps actuels .
    Qui croit que ces morbides angoisses sont pour tout le monde ?
    Pendant ce temps il y a ceux qui grossissent à outrance comme ceux là :
    https://www.courrierinternational.com/article/economie-en-pleine-pandemie-apple-franchit-la-barre-des-2-000-milliards-de-dollars-de

    https://www.capital.fr/entreprises-marches/comment-la-fortune-delon-musk-a-bondi-de-2-1-milliards-de-dollars-1376015

    Et grâce à tous ces addictés même au fin fond de la misère
    https://developer.orange.com/orange_explains/marche-mobile-afrique-francophone/

    On meurt bien plus de faim que d'autres causes - mais à ce propos et de ces paradoxes qui laissent crever les uns pour le profit des autres - j'ai une petite série d' histoires vraies à vous raconter à ce sujet quand j'envoyais des paquets à des fins humanitaires en direct dans tels pays de ce grand continent ... Si cela intéresse quelques-uns , pour apprendre que c'est la connaissance vraie qui est en fait le bien à rechercher plus que tout et la vie de toutes les créatures à préserver bien entendu ...

Les commentaires sont fermés.