La grandiloquence du langage médiatique

Imprimer

Je suis très percutée par la faculté des médias d'utiliser des termes gonflés de telle façon qu'ils impressionnent les lecteurs et les rendent soumis aux images véhiculées. Je viens de lire "L'immunologue Anthony Fauci, voix de la raison scientifique aux Etats-Unis".La photo en tête d'article souligne aussi l'évocation de la suprématie de cet homme.

L'article lui attribue donc "la voix de la raison scientifique". Qui sont les journalistes pour décréter une pareille mission à cet homme directeur d'un institut national des allergies et maladies infectieuses. Un être unique peut-il vraiment représenter "la voix de la raison scientifique"? On devrait plutôt évoquer la raison raisonnante puisqu'il ne pratique pas la médecine de proximité et s'appuie beaucoup sur des rapports et des chiffres pour donner son avis. Encore heureux qu'on ne lui ai pas attribué le titre au niveau de "la raison médicale" !

En fait, comment est-il perçu aux USA? Il n'y gagne de loin pas l'unanimité. Un groupe de médecins témoignent en conférence de presse du vécu de leurs pratiques en première ligne.

En Europe, aux Pays-Bas, un journaliste d'investigation nous présente le Dr Fauci sous différents aspects qui constituent des ingrédients du ferment de certaines de ses décisions.

Continuons sur les autres formulations superlatives qui conditionnent les lecteurs ou les auditeurs des médias les plus faciles d'accès.

Ce qui frappe au premier abord, c'est cette tendance de lancer des chiffres, évidemment des morts en premier, même si ces morts se situent à l'autre bout du monde alors que nous sommes engagés à résoudre nos problèmes ici et maintenant. Voici un exemple hurlant de ce besoin d'impressionner  "Le cap des 4 millions de cas dépassé aux États-Unis", en y rajoutant une couche : "en une journée, les États-Unis ont enregistré plus de 76'500 nouveaux cas de Covid-19" et, comme il faut taper sur le clou : "tout près du record sur 24 heures – et 1225 morts."

Quand les chiffres à transmettre ne sont pas assez impressionnants, on apporte des comparaisons pour appuyer un signe apparent de péjoration (apparent parce qu'on ne sait rien de l'état de gravité des malades) : "La Suisse a enregistré 141 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures contre 108 la veille". Comme ce chiffre n'est pas énorme, on rapporte le total des morts : "Deux décès ont été enregistrés, portant le nombre à 1693". Pour donner plus de poids à l'intention médiatique, on passe à un chiffre concernant le monde : " La liste des pays considérés à risque passe de 29 à 42.". A part faire bavarder les gens et les distraire, en quoi de telles données peuvent-elles les aider à évoluer dans leurs quotidiens et dans leur états de santé ?

Non seulement on accuse le covid-19 de toutes les victimes humaines, mais  on lui attribue encore d'autres types de victimes, par exemple suite au confinement : "Victime du coronavirus, le FIFDH aura lieu en ligne"

Une autre façon d'approcher le sujet est de façonner un personnage tout-puissant, avec de grands pouvoirs, ce qui permet de lui attribuer la cause des conséquences de la situation actuelle qui, pour une grande part, sont bien plus la résultante de mesures inappropriées. Ainsi, on évoque le microorganisme comme un dragon à la fois ailé, crachant, rampant,  pénétrant, envahissant! De la sorte, " le virus a douché les espoirs des Fribourgeois de célébrer la Fête nationale dans leur ville "

On sait qu'on l'a couronné grâce à la technique informatique mais il reçoit aussi un titre royal : "Sa Majesté Covid XIX s’est invitée dans l’une des plus vieilles républiques de la planète. Manifestations supprimées ou recalibrées ou transformées voire éclatées par quartiers."

Et bien sûr, il étend son pouvoir sur le monde : Masque obligatoire en France, accords sur les vaccins au Royaume-Uni, ralentissement des cas en Russie et hausse aux Etats-Unis…"le coronavirus continue de dominer le monde."

Il poursuit ses ravages dans les Amériques...ou alors provoque une "flambée des cas aux Etats-Unis". Il est persévérant et tenace : "Le SARS-CoV-2 se propage sans relâche"

On l'accuse d'être un grand meurtrier : " Le pays (le Brésil)  est le deuxième où le Covid-19 tue le plus au monde après les Etats-Unis." Mais les rapporteurs ne s'occupent que des chiffres publiés, sans tenir compte des causes réelles de la mortalité, celles qui n'ont pas su freiner le virus dans son envahissement ou dans les réactions démesurées qu'il suscitait.  Certaines causes ont même été camouflées car des institutions recevaient des prestations pour les cas attribués au covid 19.

On l'accuse aussi de coûter une "facture salée" qui, en fait, est le résultat des mesures officielles : " La pandémie pourrait coûter 500’000 nuitées aux campings " ou encore " le coronavirus creuse un trou dans les finances" (www.radiolac.ch). Pire encore : "Le Covid pourrait coûter plus de 30 milliards au tourisme". Même si on utilise le conditionnel, le chiffre est tout de même lancé et le responsable bien placé comme sujet de la phrase!

On lui donne des responsabilités qu'on ne veut pas assumer :"Le Covid va pousser des enfants à travailler"

Par ailleurs, il "bouscule les habitudes des chrétiens dans l’Oise ", alors qu'en fait, c'est le gouvernement qui a fait annuler les messes dominicales. Même le Vatican se soumet : "Au milieu d'une place Saint-Pierre désertée, seul, le pape prie face à la «tempête» de la pandémie. Apparemment, c'est ainsi qu'est appliqué le principe de Jésus : "Il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu"....

En ce qui concerne un autre pan de sa responsabilité, on peut lire : "l'annulation du Salon de l'automobile de Genève à cause du coronavirus."

On lui fait porter des responsabilités politiques : " Le coronavirus a eu un fort impact sur les militants climatiques et féministes: interdiction de manifester " . A quoi s'ajoutent des pouvoirs faramineux qu'ils détiendrait: " Le SARS-CoV-2 plus meurtrier que la guerre" alors que la gestion de notre santé dépend de chacun dans le cadre des pouvoirs publics et non pas d'une offensive calculée par des armées. Il est même qualifié d'«ennemi de l'humanité» par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et on décrète fermement que "le virus a refait plonger les bourses en dépit des milliards d'aide économique annoncée.". Evidemment les économistes et les financiers n'y sont pour rien ! Je m'avancerais plutôt à dire que grâce à la situation on doit prendre conscience que le système de la Bourse mérite une sacrée révolution...!

Tout miser sur un élément ne s'adresse pas qu'au virus couronné mais aussi à un produit salvateur : «Un vaccin sûr et efficace pourrait être le seul outil permettant un retour du monde à un sentiment de normalité» avait ainsi estimé le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, Là aussi, on joint deux paramètres très distants : "sûr et efficace" et le conditionnel, tout ce qu'il y a de plus hypothétique, ce qui montre bien que la réalité à affronter dans l'instant présent est nettement plus complexe et se situe dans un panorama bien plus large.

On focalise aussi sur un élément parmi d'autres comme si, dans une situation aussi compliquée, ce n'était pas en donnant sa juste place à chaque paramètre qu'on s'en sortirait le mieux. Ainsi, un chroniqueur scientifique affirme : "Coronavirus : les tests sérologiques sont notre meilleure arme". On va aboutir ainsi à en faire un  : "outil de contrôle indispensable « pour sauver le monde » transformé en Virusocratie". Ainsi on ne cherche plus à améliorer la santé des individus afin qu'ils se défendent mieux, selon leurs ressources personnelles contre des microorganismes mais pour que ce soit une Virusocratie qui les gouverne.

On utilise aussi le  langage pour des concepts quasi magiques ou illusionnistes : "Covid-19 : les premiers pas prometteurs d’un vaccin à ARNm". Ainsi, l'intention de l'auteur est de propulser les lecteurs dans un avenir même pas proche alors qu'il y a tant de problèmes à résoudre aujourd'hui et qui demandent qu'on les affronte bien avant d'être en mesure de subir un vaccin.

Evidemment, on focalise sur le concept d'espoir alors qu'il est aisé de faire des promesses, mais difficile de les tenir.... Alors que la pandémie de Covid-19 continue de s'étendre dans le monde, l'espoir d'un futur vaccin s'est renforcé mardi aux Etats-Unis. La firme de biotechnologie Moderna a annoncé vouloir lancer la phase finale de ses essais cliniques le 27 juillet.

De même qu'on fait avancer les animaux avec la carotte et le bâton, ainsi nous sont présentés des vaccins prometteurs en même temps qu'on sème le doute avec l'éventualité d'une deuxième vague ou d'un " Rebond épidémique : faut-il s’inquiéter en France ? " De quoi semer l'incertitude parmi la population, sans doute parce que les membres du gouvernement la ressentent et transmettent leurs messages avec des termes forts, peut-être pour se donner une consistance! Situation " très alarmante" à laquelle ils se sentent tenus de décréter une mesure forte et facile à concevoir pratiquement, mais qui apporte bien des inconvénients tel le port du masque, tout en y rajoutant une teinte moralisatrice : "Si nous ne sommes pas unis, le virus va gagner". C'est réduire l'évolution de la crise à une condition hypothétique, de plus très facile à émettre en quelques mots.

 Les médias transmettent aussi des états d'âme: L’OMS reste pessimiste: «C’est loin d’être fini». Il me semble que la population devrait plutôt recevoir un appui constructif de la part de son organisation mondiale....

La dialectique des médias peut agir sur un plan d'un autre niveau de profondeur qui ne se limite plus à attirer l'attention sur des objectifs informatifs mais "Alors que les mesures gouvernementales s’accentuent, les médias mainstream emboîtent le pas pour combattre les sceptiques aux masques ou aux « gestes barrières." Ainsi elles glisseront elles aussi "vers un totalitarisme via la psychiatrisation médiatique punitive", affublant les réfractaires aux mesures de  « psychopathes » et                  «négationnistes»

Il y a heureusement des sites qui alertent sur le fait que " jamais aucun sujet n’avait occupé autant d’espace médiatique " et qui recommandent de se protéger de la folie collective afin de préserver notre santé mentale. Le premier réflexe est de se "méfier des idées reçues qui circulent car les idées sont comme les virus : elles se communiquent d'un cerveau à l'autre, et peuvent envahir une grande partie de la conscience."

Quand les journalistes mandatés par des organismes publics manquent, les individus doivent alerter par leurs propres moyens ce qu'ils ressentent comme des injustices. Ainsi Ema Krusi expose posément et très clairement dans une vidéo digne d'une professionnelle la décision prise à son encontre par la médecin cantonale.

Comme il y a toujours un appel à l'équilibre dans l'univers, nous pouvons aussi dénicher d'autres sources d'informations. C'est comme pour la médecine, il existe la médecine officielle, conventionnelle et conventionnée et il y a les autres médecines (comme on les appelle en Italie pour évoquer les médecines alternatives et complémentaires). Ainsi en Suisse nous avons un magazine qui cherche avec beaucoup de conscience professionnelle à donner un équilibre au monde de l'information. Il s'agit de Antipresse, basée à Sion. Il apporte d'autres dimensions à ce qui nous est distribué en grandes lignes dans les médias officiels.

Il nous enseigne des dimensions plus larges de la fonction du masque : "le masque et la vie". Il ne s'arrête donc pas au simple concept de ce que représente un masque mais en montre une portée certaine : "Le masque est devenu le signe de soumission sans lequel il n’est pas pensable de sortir de chez soi. Une si humiliante contrainte pour quelle menace? se demande le philosophe et psychanalyste Michel Rosenzweig. Et où est passé le sens commun de l’humanité?"

Dans un dossier de présentation , Antipresse nous offre de quoi développer notre raison et notre entendement pour nous ouvrir largement sur le monde à découvrir. Il nous apprend à être détective des faits et ne pas s'arrêter à la première idée qu'on nous présente comme évidente. Il nous appelle à un retour de la pondération des causes et des effets.

 

Commentaires

  • Bonjour Marie France

    Votre réflexion porte sur plusieurs points . D'autres causes sous-jacentes aux crédos des groupes et des individus dominants ou dominés. Eux mêmes par les effets de plusieurs facteurs .
    Et d'autre part sur une partie non inhérente au langage lui-même mais à ce qui modifie sa portée selon la qualité des termes et de ses porte-paroles dans des contextes de perte du sens premier d'un moyen de communication : le langage dans le mélange du verbal et non verbal ...

    Il mérite l'impasse , tel petit bonhomme de la foire US ! Comme tant d'autres par ici , le camelot d'une des pigs-farmas en concurrence pour vendre la santé en suppositoire ? Quel état mercantile inciterait à enlever ses chaînes de son plein gré quand d'autres accordent le beurre, l'agent du beurre la santé de la crémiere et la celle devenue OGM puçée et traçable en prime?

    Est-ce si dangereux pour durée d'un monde en zombification ? Un peu de lucidité pour telle société de gens redevenus libres et responsables et donc en bonne santé , ce serait la fin pour ces parasites , qui y trouvent leurs comptes ? Sont-ils tous complices ou bien inconscients dans leur déni ?

    Mais où a-t-on vu des pays de dingues ou de toxicos en manque durer ?

    Alors que nous affirme-t-on sans cesse avec ce mobile sous jacent :
    «  des gens éveillés et en bonne santé ? Mais comment ce n'est pas gérable ni surtout rentable, donc entre nous les contrôleurs en poste et en vue - n'y pensez pas , car plus aucune arnaque ne pourrait durer , toujours plus de pression à faire gober peu à peu abdiquer le moindre droit sur soi- même – un contrôle génétique total et du comportement de la naissance à la pikure ou la décharge fatale et ciblée de micro-ondes .. Le monde idéal en N versions comme les épisode de séries de fiction : La plupart des modèles sont tous identiques de la servitude qui s'ignore avec quelques gratifications et vains espoirs et les prélats pour les faire durer !

    Déclinaisons factices de liberté , la santé faisait partie de cette duperie du faux progrès en perfusion sélective piqure à la clé à renouveler comme la dernière mise à jour obligatoire et payante bien entendu: encore plus malade et plus souvent ça se mérite cette liberté de choisir ?

    Des peuples ou des gens malades sont plus faciles à dominer ou à voler chaque jour le mieux encore avec leurs consentements voire leurs supplications qu'on leur suggère  : Tuez-nous doucement ,pikotez-nous, empoisonnez nous et nos chiourmes garderont la position de prestige et la promotion fera bien quelques uns d'entre nous y parvenir - la preuve avec des vedettes sportives  -

    Ainsi on peut faire ramer tous les autres et leur rabâcher les ritournelles du moment que vous regardez le virus pas les autres arnaques …

    Au sens sémantique encore moins répandu & compris :
    Trahison des mots , trahison des images , trahison de leurs agents de l'ombre et de la tombola truquée de la condition sociale . Le plus menteur est roi et son écran de fumée préféré est nommé complotisme : the pig brothers nous veulent du bien avec autorisation d'empoisonner obligatoire, et faire avaler qu'on en redemande plus la ficelle est grosse à déguster comme une barbe à papa avec la couronne des rois mages sur l'invisible pour cacher tout ce qui rend la bête si fragile qu'elle n'a même plus besoin de virus pour en mourir de ses propres angoisses …

    Un bon prophète vend mieux l'espoir ( vain ) du succès individuel et les risques (certains car planifiés ) du collectif ! du coup pas besoin d'envahisseurs autres que l'imagette colorisée qui fait si peur … Il faut la muselière à chien chien , pas assez de chaînes et de ponctions ?

    Toujours plus pour les uns , donc moins pour la nature et le plus grand nombre , quand on a besoin de calculette pour compter et des autres en tête de gondole a la TV pour penser …
    Car le grand deal, ce contrat social de dupe , on veut faire croire , que pour avoir une grosse part il faut s'associer à ces malfrats et ces impostures , c'est la mode qui mène au chaos mais où les zombies sont légions et gobent et se font manipulateurs à leur tour
    Ceci sur un état de sommeil de l'entendement , du regard , qui n'est pas la vision :
    « Ceci n'est pas une pipe «  selon Magritte à l'époque de la parution du monde du A de van Vogt essayant de faire connaître la méthode d' Alfred Korzybsky …

    Non nous affirme-t'on par la voix de ses maitres plouc  de leurs spécialités respectives : Ceci n'est pas une Dictocrassie , ni une démoncrature, car chacun est libre de s'enchainer mais surtout faites le sinon" pan pan" & défense de dire le contraire  sinon interdit de publication et surtout NE LISEZ PAS de tels messages, ils pourraient vous réveiller; quel malheur pour les vendeurs de chaines de muselières et de piqures !

  • Merci beaucoup, Médéric, pour l'intensité et la ferveur de vos propos qui sont plus qu'un commentaire!
    Evidemment, plusieurs points seraient à développer. Je désire revenir sur :
    "Des peuples ou des gens malades sont plus faciles à dominer ou à voler chaque jour". En effet, on a perdu le sens réel de la maladie - le mal a dit - Actuellement, pour beaucoup, en cas de pathologies, il s'agit de retrouver leurs fonctions, quitte à s'affaiblir avec des produits chimiques ou à taire le message de leurs symptômes. Seulement en n'ayant plus à écouter ces signaux de leurs corps, c'est une partie d'eux-mêmes qu'ils n'entendent pas; ainsi ils affaiblissent des forces psychiques qui cherchaient à s'exprimer et à évoluer. D'où une raison possible au fait que les gens se laissent facilement manoeuvrer par des slogans simples ou des décrets même illégaux.

  • Outre la grandiloquence pour manoeuvrer les mentalités, il est intéressant aussi de connaître le confusionnisme langagier : https://www.bvoltaire.fr/le-confusionnisme-langagier-comme-strategie-politique-des-mots-et-des-maux

  • Marie France vous expliquez selon votre sensibilité affinée par votre expérience d'une longue carrière de vos observations de cet Art médical près de la nature des Etres et des choses qui s'interpénètrent comme l'ont perçu de vos innombrables prédécesseurs connus ou le plus souvent anonymes.

    Et ils arrivaient à participer à ces miracles dont la seule clé est la vie elle-même, chose qu'on oublie volontiers, la préservation de la santé ou son retour d'un bon diagnostic ...

    Jamais a-t-on vaincu l'âge ou cette fin qui vient inexorable ?
    La vie garde ses secrets … qui peut oser affirmer le contraire ?

    Tout cela malgré tant de grandiloquents personnages, et tant de péroraisons funestes autant qu'indigestes , ils l'ont dit , l'ont affirmé :
    Non la muselière ne sert à rien un jour , le lendemain tout le monde doit porter la sienne quelle que soit la taille de la maille du grillage …

    A ce sujet ça pérore avec des grands mots les mêmes qu'hier  sur tel traitement ?

    Bon les faits et ces relatés sont tout justes pour d'autres & dans leurs domaines :
    Ceux dont les autres grandissimes re-faiseurs de l'histoire officielle rabâchée donc fausse car les faits le plus rarement rapportés fidèlement restent souvent des chroniques discrètes et humbles du fait ordinaire même miraculeux et non la datation de la mise en place de la muselière ?
    Comment et qui ont bâti les cathédrales ? les mêmes humbles dont l'histoire ne parle pas plus que les microbes dans les intestins de la digestion .
    La quinine sauve de la malaria depuis des millénaires et donc attaque la séquence virale introduite dans le sars-cov, fait qui dérange ...

    Et détraquée la digestion donc les microbes ou les humbles , et c'est la mort pour le corps social ou le corps de la bestiole !
    Le grandiloquent va aussi là où les importants ne peuvent aller qu'à pied , à l'écouter risque d'indigestion et il veut fourger ce qui va la rendre désormais plus difficile ?

    Pendant ce temps dans la nature tant de miracles se cachent à force de n’être pas observés et jamais par ceux qui ont la tète farcie par ces grandes éloquences dans l'art de ne rien dire puisque ceux-là sont les derniers à observer voire même à pratiquer aucun art . Ils délèguent et bavassent pour vendre leurs soupes et garder leurs places sur l'estrade avec les avantages ... Au moins les acteurs peuvent laisser leurs publics dans une fiction délassante , celle de ces individus est des drames en devenir pendant qu'ils causent, on crève déjà mais à les écouter on en crève mieux, suivre leurs conseils et ce sera encore plus nombreux ?

    Ou la recette de la langue de bois chez ces éminences ! fascinants comme des bateleurs de foire avec le jeu des trois gobelets - & qui a le malheur de suivre leurs manigances a perdu comme ceux qui écoutent ces beaux discours auto-complaisants à la fois pour dénigrer le médicament qui soigne et faire la promotion de ce qui coûtera le plus cher et sera le plus néfaste et ne soignera rien et vendre la piqûre sans parler des effets secondaires et des intentions plus que douteuses des additifs...
    Ca tue donc double profit pour cette clique !

    Le langage des médias marketing . Ah qu'ils sont pro dans leurs copies de style façon présentoir d'hyper comme pour présenter le temps qu'il fera demain du "peut-être" comme une certitude !
    Et bien non , les grenouilles ou les grillons , autrefois etaient plus précises localement à la prévision du temps , ils ont disparus ou presque par les grandiloquents qui pullulent comme de la vermine et ne prévoit que ce qui remplit leurs fouilles et les tombeaux ….

    Question d'audimat à obtenir avec les effets de scène et de vocabulaires les plus incompréhensibles possible, techniqueux pour faire pro sans les capacité ni le savoir faire ! & d'autant moins compris qu'il sera répété et moins compris Ah la litanie flatteuse de ces grands mots creux sortis du contexte ! Demandez-leur d'expliquer dans cette chaine de la répétition faussement savante -

    Alors le poisson pourra se noyer dans son bocal ... comme l'entendement étriqué d'un corps/esprit détraqué dans les limites façon peau de chagrin les seuls désirs exaucés sont ceux imposés par cette cacophonie monocorde de verbiage pédant menant à la discorde et au chaos qui s'aggrave puisque il faut masquer les crises causées par la même clique de ces parleurs à langue de bois .

    D'autres reprennent en choeur , ajoutant à ce vacarme, le naufrage est déjà consommé mais il faut détourner l'attention tant qu'il reste à garder les derniers canots qui hélas sont troués ...une malfaçon puisque venu de loin moins cher... Comme les cachetons où le contenu de seringue et seringue elles-mêmes ...

    Qui sauvera ce vaisseau Marie France ? une foule de braves personnes de bon sens et qui n’écoutent que leur coeur avec le sens aigu de l'observation des petites choses , des petites manifestation et symptômes ce qui savait prévenir et même guérir à temps bien des maux et des maladies y compris des sociétés moribondées par les grandiloquences « oyez oyez , Faites rentrer le cheval de Troie dans la cité et puis carrément les envahisseurs mais attention à ce minuscule qui ne tue pas assez vite ?
    Vos compères ne l'ont pas inventé pour cela mais pour une guerre pas trop visible , les bombinettes font trop de dégâts , cette guerre-ci est parfaite, c'est les gens qui se la font eux- memes !

    En face il y a la simplicité et un retour indispensable celui dont vous temoignez :
    Le corps et l'esprit comme la nature possèdent d''abord la capacité de régénération constante de l'individu - un trait de la Vie y compris minérale à condition du calme loin de ces vacarmes de cirque sans le comique ni le talent .

    C'est déjà des personnes comme vous alors ces personnes il faut qu'elles se ménagent car elles sont aussi rares que les grillons dans la nature et la santé qui découle de l'harmonie dans l'existence humaine - des raretés à préserver ...Merci encore d'en témoigner Marie France.

  • L'observation des médias - ACRIMED - nous offre une excellente présentation de la façon dont les éditocrates présentent en pleine épidémie un éminent Professeur de Médecine.
    https://www.acrimed.org/Didier-Raoult-et-les-editocrates-le-grand-neant

  • Bel exemple Marie France de ces "éditocrates , pathocrates " quand Sanofi-Pasteur vient d'être mis en examen https://fr.sputniknews.com/france/202008031044195653-depakine-sanofi-mis-en-examen-pour-homicides-involontaires/
    Quand on sait que ces sociétés "pigs farmas" sont plus riches et plus puissantes que des états où la corruption à un très haut niveau éclate de partout avec la complicité des organismes sensés la dépister mais que fait la justice ou laquelle , celle du grand Acquitator ?
    https://goldfiremedia.net/2018/07/07/muellers-fbi-may-have-given-jeffrey-epstein-a-sweetheart-deal/
    Les pires criminels ne sont si rarement mis en examen encore moins condamnés
    car ce qu'on oublie c'est les "petites mains " dans cette nécrosphère d'influence aux beaux discours et aux moeurs criminelles par la même attitude à de plus petits échelons :

    Un exemple vécu me revient en mémoire :
    Tel petit suppôt de désinformation , politocard et donc élu local, retraité d'une équipe sportive et d'une société de méga pollueurs ceux qui subventionnent ces équipes ....  , expliquait ainsi ces astuces pour montrer tout son petit savoir a étaler sur la tartine de son auditoire :
    « Quand je présente le sujet , les arguments choisis sont la plupart du temps invérifiables par mon auditoire choisis également en général chez les "bien pansants " ou idiots utiles. Bien entendu il doit se trouver parmi ce public un ou deux contradicteurs sur 100 ...
    Au moment prévu des questions, la plupart des réponses sont aussi prévues par ce biais à QCM mensonger . Sauf ce qui concerne ce très faible pourcentage . Alors lors des pauses après la priorité aux questions les plus inutiles, l'art est de noyer celles qui dérangent pour la conduite de l'obtention du conditionnement idéal de la signature , approbation et passage au tiroir caisse public à la clé avec le retour d'enveloppes ou de services pour les complices ….donc j'élude cette question par des généralités et la méthode générique pour noyer le poisson par " nous y reviendrons" ...

    Qui n'a pas été témoin et s'est vite fait remettre à sa place par les complices dans cette assemblée de liberté d'expression séquestrée et de verbiages d'enfumage en règle . Plus ça fume. plus ça fait d'effet que ces pyrotechniciens du brouillage d'entendement .
    La plupart des participants de ces réunionites , ces congrès à alcôves pour les mieux placés , le cocktail ou le vin d'honneur à jus de fruits ECO pour les autres ... n'y voient que du feu et un ou deux complices soudoyés dans cette assemblée sont là pour faire taire tout ce qui peut gêner ces combines si lucratives et si répandues ...
    Il est inutile de décrire les sapes et l'attitude hautaine de tels intervenants aussi élégants que les croque morts avec la couleur en option et devant lesquels la plupart font la génuflexion rituelle en gobant leur bobards d'autant plus qu'ils se font vider les poches ou aliéner leurs santés et leurs avenirs.
    Le leitmotiv est qui fera pareil ou pire à son petit échelon minable de kapo ? c'est ainsi que les murs des cités sont minés de l'intérieur et qu'il ne fait pas bon être les derniers de la pyramide sur lesquels tout repose et doivent se priver davantage sans cesse pour absorber tous les poisons quand ceux qui les empoisonnent les violent et finissent par les tuer connaissent par avance les parades , les traitements sélectifs pour eux seuls et mangent des produits plus sains mais plus chers .

    Mais les mêmes pérorent sur les dangers du sucre pour faire consommer des édulcorants au plus grand nombre comme double peine et quadruple rentabilité , quand ils préconisent la muselière après l'avoir interdite et affirment que les radiations s'arrêtent aux frontières et donc que les hyper fréquences de la 5 G sont sans aucun danger .

    Une grande dystopie participative , cachant le plus formidable des hold up puisque désormais les victimes sont aussi masqués que les malfaiteurs, on ne voit plus que ces regards troubles et chafouins comme celui d'un rat égaré sur un fourneau ou d'un poisson sorti de son bocal de formol ....

    La vie en peau de chagrin, prospérité et tous les droits pour les pires de moins en moins pour ceux qui y contribuent .

    De même que l'abus de ces substances nocives partout mine la résistance immunitaire et tue également lentement mais surement les symbiotes de la vie quelle soit dans lêtre ou dans la nature .

    Silence pour les récalcitrants ! Tous ces agents de l'ombre et leurs suiveurs dégoisent sous les feux des projecteurs et se font passer pour des bienfaiteurs.

    Les virus ne serait pas, ou moins virulents sans ceux qui les fabriquent et falsifient le langage pour mieux fragiliser les innombrables victimes à un poker qui rapporte plus gros qu'aucune guerre déclarée .

    Cette guerre de systèmes mensongers , contre la nature et contre l'homme passant par ce que la plupart ne peut ni ne veut voir , ni entendre le sens du contenu de ces innombrables fourbes suicidaires , car la plus belle part du gâteau rétrécissant n'est pas pour les plus nombreux complices que quelques miettes et pour peu de temps ...

  • Merci, Médéric, de nous expliciter autant de rouages dialectiques qui peuvent dénoter aussi d'un usage grandiloquent du langage.

  • Marie France , tout ça n'est encore que le sommet du glaçon détaché d'une banquise perdue de vue ? Cela vous l'avez compris puisque d'autres dimensions sous-jacentes existent . Je suis ä me demander qui comprend quoi, pas vous ?
    Quelques grandes incursions dans le domaine linguistique en passant sur le sens des mots COVID par exemple ce qui fait je n'écris jamais ce mot creux- à double sens , mais - sars Cov1 point 9 ,comme dérivé du sras 1.0 avec l'inversion de position des lettres selon les publications anglo-saxonnes et qui devrait s'écrire Sras pour les pays de langue française ( comme NWO ou NOM ) en tout état de cause , car c'est un dérivé de cette maladie ...Comme le win release 10 était le dérivé de windows 1.0 ... remarquez les nomenclatures !

    Mieux encore pour les linguistes dont la tradition pour les lettrés anciens préconisais d'étudier entre autres pour se dégourdir la sapience ... les langues antiques dont le latin , grec et ...hébreu ancien, arabe , syriaque ,éthiopien, copte, sanscrit ... Et avec les langues sémites dont l'hébreu qui se lisent de gauche à droite comme d'autres langues plus anciennes se lisent même de haut en bas , le scripteur l'indiquant éventuellement pour ne pas donner des "perles aux pourceaux "!
    ON peut lire DIVOC / DIbOC ce qui signifie possédé par un esprit malfaisant selon Fabre d'Olivet dans sa langue hébraïque restituée.

    J'ai dû vous envoyer le lien d'un site qui évoque la controverse des grandes épidémies relatées du passé qui font mention d'une interrogation utile puisqu'au moment précédent ces vagues épidémiques, il semble qu'on trouve des traces de pollutions de l'air et de l'eau par des explosions volcaniques et des chutes de météorites , affectant le climat avec pour résultat les carences alimentaires qui ont crée les conditions propices et même peut-être ont été confondues comme causes de ces confusions . Sauf que maintenant c'est seulement les activités irresponsables qui créent ces conditions similaires ...

    Vous avez rappelé la confusion qui sévit , elle n'a jamais cessé et malheureusement avec une certaine quantité d'individus plus virulents que tout autre menace sont ceux qui naviguent par intérêt et opportunisme coupable sur ces craintes qu'ils attisent & le mot qu'ils désignent prononcé "DYbbUk"- " possédé par un esprit malfaisant " c'est ceux-là dont on doit d'abord se prémunir et éviter surtout de devenir comme eux , l'image parfaite puisque les sites de furines de l'ARN , ont été greffés spécifiquement pour accrocher cette chimère OGM sur l'ADN d' un primate hominidé et NON les séquences d'une chauve-souris ou un pangolin !
    La "covid" en tant qu'arme médiatique de manipulation de masse en vue du NOM pour se greffer sur des écervelés idiots utiles et leur faire porter la muselière et se faire transformer en OGM par des vaccins a ARN encore moins au point que le sras Cov 1.9

    Portez-vous bien et vos lecteurs aussi, Marie France ! j'ai coupé 90 % de mon com primitif en petit bouts - comme ce qui reste d'un sras cov (n(importe lequel !) que le PCR et autres tests détectent souvent bien APRES sa disparition dans l'organisme de par sa capacité immunitaire avec un bon équilibre de vie saine !

  • Excellent billet Madame de Meuron

    Tout à fait ça...Des abrutis s'imaginant manipuler des ignorants !

  • Qui en redemande ? Le Divoc média-tique a été introduit pour monopoliser toute l'attention; pendant ce temps continue à se préparer le "grand reset". la grande post-crise préparée de longue date et avec le confinement , puis la muselière pour y conduire tous les craintifs pour leur sécurité mais pas leur liberté ni leurs économies d'une vie ! Ces images compilées comme une fatalité en fait planifiée, retour sur événements
    préparés avec soin et aussi des grands effets des grandes vidéos comme celle du forum économique qui dans la main de l'enfer en personne mais bien sapé pour ses réunionnites grandiloquentes et des films a sensations :
    https://youtu.be/8rAiTDQ-NVY

    Qui a oublié de constater les boutiques et entreprises qui ferment les unes après les autres , nombre de villages avec d'innombrables pancartes " à vendre" et qui ne se vendent pas ...
    On parle moins des suicides que pour les données anciennes
    https://www.researchgate.net/publication/31060949_Suicide_mortality_in_the_European_Union
    Les chiffres récents ne sont pas près d'être publiés pas plus que les causes qui tombent sous le sens élémentaire muselé lui aussi mais on en parle
    http://www.slate.fr/story/190263/epidemie-covid-19-risque-suicide
    Cyniquement certains se réjouissent croyant voir autant d'opportunités d'où cette grandiloquence de mensonge " non non il n'y a pas de crise ou c'est la faute au pangolin ? " Des cours spéculatifs se portent à merveille car plus le chaos est grand mieux se portent les cours de l'or comme des valeurs refuges , des usines de poisons , farmas , d'armement , de sécurité , de fabricants de bunkers .... hélas les lingotins ne se mangent pas et il n'y en aura pas pour tous le monde, pas plus que bien d'autres matières premières en passe d'être épuisées . La première de toute la nature et avec elle la santé et un certain bien-être facile quand on en confie sa sauvegarde à ceux qui les détruisent ?

  • Et un petit flood comme dessert , ou comment ne pas mourir soit d'ennui soit de désespoir et non le Divoc ne vous tuera pas ou moins vite que la peur panique alors sans aucun moyen contre ce qui attend le plus grand nombre, ne reste que l'humour . Le rire qui parait il vaut un steak et la dérision comme arme fatale celle qui ont fait trébuché tous les tyranneaux de basse cour et les autres les vrais héros ne meurent pas si facilement ...
    Quand on cherche on trouve en ce domaine :
    https://unodieuxconnard.com/2020/07/31/le-dernier-chasseur-de-spoilers/

  • Merci, Médéric, de venir élargir notre culture par une histoire particulière qu'il vaut la peine de comprendre au 2e et même 3e degré!

  • De Rien Marie France , c'est moi et vos lecteurs qui peuvent vous remercier, et à la source de toute vie et toute inspiration en réalité . Alors nos pensées pour le Liban dont la capitale vient d'être ravagée par une explosion de quelques milliers de tonnes d'ammonitrate . Ce pays comme tant d'autres , était déjà ruiné par des factions minant le pays de l'intérieur .

    Votre blog ouvre un autre chemin dans ce qui peut aider à éviter d'arriver au chaos total aussi bien en Europe qu'ailleurs par les mêmes causes dont cette crise virale n'est que le sinistre révélateur . Aux USA la presse mainstream aux mains de la faction émeutière est clairement accusée de mensonge et d'attiser le chaos déjà sous-jacent . C'est partout pareil de même qu'une certaine classe qui se croit éduquée et pensante est complètement déconnectée voire malhonnête comme les manigances de ce sinistre histrion " d'expert" qui vous a "percutés" .
    Soyons clairs, il représente et ceux qui l'écoutent, ceux qui foutent le bordel car ils sont corrompus jusqu'à la moelle et un jour comme a Beyrouth un tel cumul de malhonnêteté , de corruption et d'inconséquence, a ces effets explosifs et désastreux . La même prière est à adresser par les voies des simples , au Monde supérieur en réalité pour les victimes de ces charlatans qui font prendre le chemin de la ruine et du chaos voire l'extinction ... Ne rien faire ne rien voir et ne rien essayer de dire n 'est ce pas être complice ?

  • En parlant de médias...

    Que les présentateurs des différentes émissions (JT inclus) mettent un masque aussi. Ca les finira...

    Un studio est un espace clos !

  • Absolom, Vous soulevez un thème lourd de sens !
    En fait, il me semble que certains présentateurs ont déjà un masque ....sur leur raison et sur leur coeur!
    Peut-être que le lien ci-dessous pourrait les aider à se dé-museler psychiquement. J'ai toujours espoir que l'être humain peut effectuer des mutations, comme la chenille enfermée dans sa chrysalide qui prépare la libération du papillon...
    https://laveritesansmasque.blogspot.com/p/la-verite-sans-masque-l-verite-vous.html

  • Bien vu votre dernier lien Madame...

    Je conseille à quiconque portant un masque de le passer une seule fois dans un microscope afin de constater ce qu'il avale.

    Ce masque doit être neuf et non porté pour que l'expérience soit concluante. Peut importe ce en quoi il est fait.

  • Absolom , intéressante remarque ! on peut faire encore mieux et mettre la muselière en culture sur gélose nutritive portée ou non ?

    N'importe quel naturaliste peut s'amuser à refaire cette série de manip; évidemment il faut un peut de matos mais le système D le fait très bien : quand on aime la vie on aime la découvrir sous tous ses aspects ...

    Et du reste j'ai fini par trouver un stérilisateur poupinel dans une broc ...
    pour préparer ledit matos à condition de filtrer l'air du "labo" également et tout le toutim et là c'est pas gagné et un peu débile à moins de vouloir faire des saletés genre P4 ...

    Dans cette démarche il serait indispensable d'examiner la quantité d'air du porteur de la muselière portant son dispositif , inhalé ou expiré non traversé par l'appareil pour évaluer efficacité partielle voire le danger du port d'un écran lui-même souillé de microorganismes, même sans avoir été porté et au bout de très peu de temps . Ah qu'il est résistant l'animal !

    Dans le cas d'un filtre "idéal" qui arrêterait 100 % des nanoparticules spores ... le fabricant devrait indiquer clairement comme c'est le cas pour les cartouches de filtre professionnelle ( ce que j'utilise parfois pour la turlure à l'aérographe !) la durée d'utilisation maximale , la durée de validité du filtre devant être extrait d'une enveloppe stérile , fixé avec des gants stériles , sur un minois également propre de chez propre ...
    Pendant con-niais faire le même examen de la savonnette , du kleenex , et du poudrier de madame , du rasoir du sieur, sa serviette ... et faire l'essai pour chaque poil ?
    En apprenant a faire la différence entre le pathogène ou non de ces commensaux
    https://www.addiactive.com/peau/une-jolie-microflore-pour-une-peau-saine-et-belle-

    Et finir fou à lier en liberté comme la plupart ( sans le savoir - cad un fou normal !) ou commencer à apprendre qu'il n'y a quasiment AUCUN risque de contracter AUCUNE maladie par contamination de sa tartine sur le sol d'une foret saine ou GROUILLE quelques millions de micro-organimes NON PATHOGENES qui inhibent les formes pathogènes précisément comme le fait le biome des créatures saines !!!

    Dans le même temps constater que le sol d'une officine dite " stérile" après le passage de TOUS les désinfectants qui TUENT donc la plupart ces microorganismes mais les PREMIERS et les plus résistants qui vont revenir peupler ce milieu ou résister à la désinfection ! sont précisement des PATHOGENES pour leur résistance au milieu rendu inhabituel et donc ...hostile pour les autres - les normaux ..

    2 heures de passage a 160 *°C tuent les moins méchants de ces micro organismes , les produits courants aussi mais hélas , certaines formes de vie résistent dans le circuit d'un réacteur nucléaire en marche à cette température ou dans des acides et bases fortes comme dans un nombre conséquent de produits ou presque personne n'aurait l'idée de les chercher ...
    https://planet-terre.ens-lyon.fr/article/extremophiles.xml

    Et en ce qui concerne comme petit exemple le prion - qui n'est pas a priori vivant mais une simple protéine - il reste quelques dizaines voire centaines d'années sur n'importe quel support après avoir été même copieusement arrosé de rayons durs ou d'une foule substances chimiques corrosives pour tout le reste :
    http://www.creutzfeldt-jakob.aphp.fr/p_pri_natag.htm

    Donc le comble c'est que dans la pratique tout support ainsi traité par ces produits désinfectants devient un fameux milieu de culture pour PATHOGENES alors que le milieu naturel INHIBE DYNAMIQUEMENT CES FORMES PATHOGENES

    Bon en d'autres termes toutes les muselières sont du BIDON ou au bout de deux heures peuvent même ètre une sorte de culture portative de germes aussi bien pathogènes ou au moins de moisissures dont pour certaines les spores le sont également .

    Sauf si par exemple le porteur ou le fabricant traite le textile avec divers agents comme par exemple de l'argent colloïdal, ou des nanofibres de cuivre.

    Avec un tel traitement les textiles deviennent stériles pour 99% des formes de vie classiques bactériennes , fongiques .

    Ca c'est ce qu'on a pu constater au début de la microbiologie avant la découverte des extrêmophiles et celle du biome en bonne santé .

    Autrement dit, affimer qu'on sait ... plutôt ce qui reste à étudier quelques millénaires avant découvrir peut-être ? une minime partie de cette infinité géniale et de cet Ensoph Aïn Ensoph , n'est il pas ?

  • Le problème est Médéric...

    Combien de gens comprennent ne serait-ce que ceci (extrait de votre dernier commentaire) ?:

    "il n'y a quasiment AUCUN risque de contracter AUCUNE maladie par contamination de sa tartine sur le sol d'une foret saine ou GROUILLE quelques millions de micro-organimes NON PATHOGENES qui inhibent les formes pathogènes précisément comme le fait le biome des créatures saines !!!"

    Mais puisqu'on vous dit que la terre est sale :-)

  • @Absolom personne n'a compris car d'après ces lobotomisés, la terre est sale ? et si on observe la flore microbienne commensale sur la peau , la peau saine aussi ?

    Pardon pour ces mots un peu spécialisés pour le quidam lambda c'est peut-être : kezako ? "comment sale" ? Donc poursuivons le raisonnement " mais vous n'êtes pas là pour penser mais pour consommer et être des produits jetables pour la décharge ultime et payer plus en attendant votre paradis !" )
    - Au point que certains ont décidé de "les" faire disparaitre pour essayer vainement de tuer qui ? les gros crobes ...et eux aussi du coup !
    Pardon , qui ça ? Ben l'espèce homo-sa-pience (pas trop ! ) , les gros crobes, virus, moisissures et autres s'en remettront, et dans un milliard d'années une autre espèce apparaitra peut être ?
    Bonne soirée et désolé pour le mal de tête en temps de canicule ...

  • Bonjour

    Encore un lien :-)

    http://www.profession-gendarme.com/message-dune-personne-travaillant-et-testant-la-securite-des-masques-depuis-plus-de-20-ans/

  • Merci beaucoup, Absolum, pour ce lien qui nous informe de façon très consciencieuse et précise sur la valeur des masques, le plus largement possible.
    Nous constatons ici l'énorme distance entre la réalité concrète et les illusions visuelles ou mentales répandues pour imposer une décision.

  • Et hop...On va commencer à s'amuser :-)

    https://www.ladepeche.fr/2020/08/20/masque-obligatoire-en-entreprise-les-plateaux-tele-seront-ils-concernes-9027503.php

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel