Qui trop embrasse mal étreint!

Imprimer

Ce proverbe est bien connu dans le savoir humain mais est-il perçu dans la réalité concrète? La situation aigüe que nous traversons stimule l'entendement à prendre conscience de la profondeur de cette vérité dans les conflits d'intérêts entre les industries pharmaceutiques et la pratique médicale qui apparaissent en gros sur la scène publique.

Ils mettent en évidence la rupture dans le système "de santé" où le corps médical se trouve divisé entre les médecins qui restent fidèles à l'enseignement qu'ils ont reçu et ceux qui acceptent les influences du monde économique qui s'imposent jusque dans la relation médecin-malade.

Ainsi, le Pr Perronne , l'Invité de TV5 Monde, dénonce très vivement l'attitude des responsables du système sanitaire : "Seule action : on compte les morts et on attend.  On ne gérait pas au quotidien."

De son côté, Pharmacritique l'exprime très crument: "Une patiente guérie n’est plus rentable" ou encore " les diverses formes de marchandisation des femmes, de leur santé et de leur façon de vivre la maladie".

Le Figaro explique qu'il s'agit de toute situation qui peut susciter un doute raisonnable sur l'impartialité et l'indépendance professionnelle. Certains pays y sont plus ou moins "sensibles" et parleront de "complaisance intéressée!"

Le Pr Raoult illustre ce qu'est un conflit d'intérêts et comment la crise actuelle le met en évidence. Non seulement au niveau financier mais aussi politique "l'Etat n'a pas à dicter aux médecins ce qu'ils doivent prescrire"  et idéologique.  Il nous présente  cette attitude et dynamique psychique qui prend tellement d'ampleur dans notre civilisation occidentale. 

Nous pouvons aussi étudier la relation entre les grandes entreprises et les médias :  Pourquoi les gens d’affaires achètent-ils des médias?

Mais ce genre de situation se retrouve dans différents domaines où l'objectivité et la neutralité sont sujettes à caution.

Qu'en est-il au niveau de la Justice? En Suisse, le Tribunal fédéral rappelle que l'interdiction de plaider en cas de conflit d'intérêts constitue une règle cardinale de la profession d'avocat. La revue de l'avocat nous en précise les contours.

Toutefois, nous pouvons constater que la justice peut soutenir un gouvernement dans sa politique et non pour les nécessités de base alimentaires et sanitaires d'une population : Un tribunal britannique a refusé au Venezuela le droit d’obtenir un accès légal à sa réserve d’or, qui est détenue par la Banque d’Angleterre. 

Tandis que les multinationales ont atteint les limites écologiques du supportable et sont mises en évidence du fait de leurs actions démesurées, on constate à quel point les intérêts du peuple ont été dissociés de ceux des gouvernements et des ploutocrates. A quand une authentique renaissance de la cité?

Il n'y a pas que les actionnaires des multinationales qui agissent contre l'intérêt de l'équilibre de la nature. Les agriculteurs aussi ont un choix à faire entre leurs respects de la nature et leurs pulsions vers le profit économique.

En période de confinement, bien des personnes se sont trouvées intérieurement divisées entre les mesures politiques et leurs instincts profonds. Il n'a pas été évident de faire l'alliance entre les deux pour tous ceux qui ont dû en payer le prix, comme le cas de ce ministre australien qui s'est rendu à la plage en famille.

A un niveau encore plus fondamental est le commerce d'enfants. J'ai peine à croire le nombre atteint mais il semblerait qu'ils ne vivent en moyenne que 2 ans, d'où l'intensité du trafic. Là se trouve le conflit d'intérêt le plus absolu, entre la pureté des enfants et la perversion des adultes.

Au sein même d'un même état, certains politiciens veulent gérer des besoins très distincts. On peut se demander où sont les intérêts de la population aux USA quand le taux de chômage devient explosif alors que 60 des 80 hélicoptères (Black Hawk, Apache et Chinook) de la 101e Combat Aviation Brigade, ainsi que 1.500 véhicules, conteneurs et autres équipements sont en route vers La Rochelle à bord d’un roulier actuellement en Atlantique. Evidemment, certains peuvent toujours rétorquer qu'un tel déploiement donne du travail à beaucoup d'hommes (et combien de femmes?)....

Au niveau pédagogique aussi, va-t-on éduquer les enfants selon les besoins définis par le gouvernement pour formater de "bons" citoyens en les mettant dans un moule  ou allons-nous entretenir les liens magiques qui peuvent nous unir à eux et leur offrir une éducation au service de la vie, les amener à prendre conscience de leurs potentiels et de leurs talents individuels? Une telle attitude n'allant plus séparer les bons et les mauvais élèves et les résumer à des résultats chiffrés, il est possible alors de vivre ensemble dans une communauté où chacun détient une juste place respectée. Il s'agit de faire souffler un vent nouveau sur le monde pédagogique.

N'y aurait-il pas aussi conflit d'intérêts entre la vie religieuse et la vie spirituelle? L'ouvrage "le discernement spirituel, pivot de la vie religieuse" nous enseigne que "La détermination de la vérité au-delà du conflit des interprétations est une revendication qui remonte à l’antiquité religieuse, notamment judéo-chrétienne"

De la sorte, il semblerait que l'être humain a besoin de se plonger dans la dynamique du conflit d'intérêts pour effectuer son évolution existentielle. Le cadre mute au travers des siècles ce qui semble nous stimuler à vivre ce genre de situation  toujours plus profondément en espérant que la conscience s'éveillera de mieux en mieux pour rejoindre un état d'unité!

Dans le cas de l'homme qui cherche à battre son propre record en engloutissant 75 hot dogs en 10 minutes, jusqu'où ira-t-il pour percevoir le conflit d'intérêts entre son tube digestif et son obsession de dépasser son record? Dans ce cas, je vois un autre conflit d'intérêt dans la mesure où la compétition est diffusée en direct à la TV. N'y a-t-il pas là un conflit entre la mission sociologique d'un média public et son besoin d'attirer de l'audience?

En fait, au niveau psychoaffectif, nous sommes souvent sollicités par des motivations en conflit avec des intentions profondes. Ces situations peuvent être inconscientes, semi-conscientes en nous incitant à hésiter ou, au contraire, nous poussant à foncer. La situation actuelle nous démontre jusqu'où l'être humain a pu s'engager, en influant toujours plus profondément sur son prochain et dans des régions toujours plus vastes. Quand le processus influence le monde entier, alors la bascule vers une prise de conscience s'impose et la situation coronavirale n'en est qu'un épiphénomène.

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

  • Je suis ravie que mon article vous plaise!
    Merci de l'avoir transmis sur votre blog qui montre bien l'intensité de votre engagement :
    https://polemiquepolitique.wordpress.com/

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel