Quelle relation entre une tique et un coronavirus?

Imprimer

A première vue, ils sont bien distincts. Pas besoin d'un microscope pour voir une tique! Il vaut toutefois la peine de développer une seconde vue : les deux apprécient le corps humain! La tique a une arme en forme de trompe piqueuse qui réalise la piqûre et qui,  afin de ne pas retomber immédiatement,  est équipée de petites accroches qui s’ancrent dans la peau. Le coronavirus n'a rien à lui envier puisqu'il possède une couronne dont les spicules font saillie pour pénétrer dans une cellule!

A quoi cela mène de connaître leurs systèmes de connexion aux structures humaines? C'est en connaissant les détails qu'on peut trouver des modes d'opposition à leurs assauts.

Comme nous sommes dans un monde très matérialiste où tout doit être vérifiable,  on oublie qu'il faut des appareils pour ce faire et qu'il ne sont pas encore tous inventés. Voilà pourquoi, on devrait toujours avoir en tête la notion qu'il existe des inconnues, avec des solutions latentes, autrement dit que notre monde est infini.

Une piste nous est proposée par cette dernière découverte concernant la tique et plus précisément son attraction pour certains corps : "les tiques sentent les champs électromagnétiques, et vont avoir tendance à se diriger vers eux." Le site de Futura-Sciences nous l'explicite tant pour l'être humain que pour de nombreuses espèces animales : "Dans le monde microbien aussi, des bactéries possèdent des cristaux de magnétite qui sont des sortes de boussoles permettant d'orienter la nage de la cellule en fonction des lignes du champ magnétique. La magnétite est présente chez de nombreux animaux, y compris dans le cerveau humain."

Alors que le système énergétique humain est connu depuis des siècles par les médecines alternatives, certains courants de science conventionnelle s'y intéressent actuellement avec l'aide de technologies bioélectroniques. Selon la dynamique  financière en cours, deux multinationales se sont investies dans ce type de recherche. Alors que ce champ complexe nécessiterait une perception globale, l'intention se focalise déjà sur l'une ou l'autre application et ne prend pas le temps d'étudier l'effet sur l'ensemble des circuits qui seraient concernés par un implant local. Toutefois, on pressent que cette nouvelle façon d'aborder le corps pourrait incarner une nouvelle médecine "au détriment des traitements habituels et des vaccins", une belle lutte en perspective...!

D'autres scientifiques se penchent sur l'impact des champs électromagnétiques sur des travailleurs. Certains individus très réceptifs peuvent les ressentir facilement alors que d'autres peuvent en souffrir une fois qu'une pathologie est clairement installée. 

En affinant la recherche du monde énergétique sur les organismes vivants, des chercheurs isolés ont mesuré les effets de  "la stimulation des émissions de photons et d’électrons de la surface de l’objet mesuré, quand celui-ci reçoit de courtes impulsions électriques". L'appareil GVD (qui est l'évolution donnée à l'instrument mesurant l'effet Kirlian connu depuis 1930) permet de mesurer l’émission dite optoélectronique stimulée d’un objet biologique. En langage visible, cette émission présente une certaine aura de la personne. L'examen de cette aura permet de détecter s'il y a des dysharmonies et à quels troubles organiques ils correspondent.

Ainsi, on peut très bien concevoir que, selon les analyses faites avec les tiques, la découverte de certains troubles énergétiques d'un individu va permettre de comprendre pourquoi un virus a pu s'installer dans certains organismes et pas dans d'autres. Ce mode de procéder permet d'effectuer des tests qui peuvent concerner plusieurs systèmes, diverses pathologies et diverses failles, ce qui réduit les démarches diagnostiques dont les prix sont toujours plus inacceptables pour le bon fonctionnement de notre économie. De plus, on peut mesurer l'effet des traitements en cours, dans leurs efficacités ou leurs effets secondaires, ce qui peut amener un gain de temps marqué sur le chemin d'une amélioration voire de la guérison.

 

 

 

 

Commentaires

  • Intéressant Marie France, on a ainsi pu ou cru élucider l'un des moyens d'orientation animale moins dans le domaine végétal nommé tropisme .

    Un moyen pour justifier du coup la pratique de la radiesthésie puisque le sang en lui même contient un noyau Fe mais complexé.

    La magnétite dans le règne animal sauf que certains embranchements n'ont pas de fer dans l'hème sanguin mais du cuivre , et d'autres métaux du groupe de "transition" , on en découvre peu à peu tant qu'il en reste ?

    Comment font t'ils ceux là pour s'orienter avec du cuivre diamagnétique et leur sang bleu ou vert ou orange sans fer ?

    Il a y une autre tentative d'explication qui dérange bien plus probablement avec "mon monde" de Grebenikov le "découvreur naturaliste" de l'effet CSE, un livre d'abord poétique mais avec des expériences simples à refaire soi- même, qui explique l'antériorité des antennes Lecher copiées d'antennes d'insectes et autres arthropodes avec ou sans fer magnétique doué de ferromagnetisme ... ( c'est mon monde aussi victor ! comme de tous ceux qui aiment la vie !)
    https://vdocuments.site/moy-mir-v-s-grebennikov.html

    Quand au ferromagnétisme et les thèses à la mode n'expliquent rien du tout sur cette matière du coté officiel à coup de magnétons et point de curie ...
    Un vaste parcours si complexe qu'il ne le rend pas à la portée de tous pire que la génétique moderne ...

    Alors que les observations sont oubliées pour celles qui ne concordent pas avec ce fatras indigeste .

    Encore moins quand tel chercheur (qui ne veut pas faire connaitre ses observations ) apprend qu'il peut rendre telle matière diamagnétique comme du cuivre ou même du sucre , doté passablement de ce ferro magnétisme découvert selon l'histoire par la magnétite de l'une des pierres des Vikings , la pierre du nord ...Sachant que la pierre du soleil avec les quelques semblant d'élucidation a pu financer seulement les thèses de plagiaires de la scientouille officielle et son système privilégieant non les vrais chercheurs mais les plus habiles en communication seulement jamais en capacité de trouver quoique ce soit que par le pillage et la contre-façon .

    Au moins Victor G .. défend la nature et les insectes par sa démarche inspirée et explque lui même l'énorme erreur commise en les détruisant comme on le fait sans cesse au point qu'on en voit plus guère pas plus que des hirondelles et tous les autres ...

    Le problème des Tiques est la maladie de Lyme qui a fait semble-t-il l'objet de recherches à des autres fins que pacifiques et que dans le même temps en franchouillerie on a interdit et le traitement et le dépistage.

    Les effets de cette maladie : après des symptômes d'une grippe voire pneumonie , elle attaque les articulations et les systèmes vasculaire et nerveux lentement avec des souffrances longues et atroces. Avec le refus de prendre en charge cette maladie par les officiels puisque ils n'ont pas de test valables ni efficaces que pour les animaux . Autant allez demander un test pour les chiens ?
    Le savoir ne donnera pas un traitement puisque il est interdit ..

    Alors , Suivez-moi ce lièvre sauvage , qui mange telle plante aromatique et n'a pas de parasite ni de tique et vous aurez une partie de ces solutions interdites

    J'écris cela car j'ai commencé à guérir moi-même de cette maladie terrible cumulée d'un accident , ceci au stade de l'arthrose arthrite chronique , atteinte au cerveau et au systme vasculaire avec une tension de 14 - 24. Il paraissait que c'était impossible d'y survivre ni de se remettre de ces maladies ?


    Aucun médecin ni aucune personne sur terre n'a pu me donner la réponse du lièvre ni des plantes que j'ai fait en partie revenir peupler un refuge volontaire de tous les êtres vivants de la flore faune sauvage locale garants de ces secrets qui garantiront le peut-être après demain pour quelques rares amoureux , c'est-à-dire leur survie devant les versions prochaines lâchées délibérément ou non par tel labo ou collaborateur irresponsable ou malfaisant .... N'en parlez pas au méchant vizir des milles et une nuits selon shérazade elle devait être aux confiotistes aussi bien que le club des cinq ou presque toutes les littératures y compris chinoise ou hindoue ...

    Et les tiques en font ils partie ? c'est des vecteurs surtout quand des variétés croisées font leur apparition tout comme bien d'autres , des lépidopteres OGM qui ont transgressé la barrière alimentaire relaté par les entomologistes comme JH Fabre ...

    Non seulement pour mourir mieux de maladies échappées de labo OGM mais pour crever de faim affamés par des chimères .

    Encore une fois si le ventre vide par la crise alimentaire qui vient avec la cohorte des chimères OGM même en injection, vous espérez des conseils pour survivre peut-être y aura t'il des regrets d"avoir aussi tué et fait taire les naturalistes avec la nature puisque ils ont lu Darwin entre autres ?

  • Grand merci pour votre riche commentaire à multiples facettes!
    Il est intéressant de lire qu'il n'y a pas que le fer chez les organismes vivants pour entrer en interaction avec les champs électromagnétiques.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel