Parlons des télévisions arabes (al-Djazira et al-Arabiya) et de l'information sur le Proche-Orient (26 décembre 2010)

Dans sa note du 24.12, le Professeur Hayoun déplore le type d'information qu'émettent les télévisions arabes et espère un nouvel esprit.


Préambule : Le Pr. Hayoun espère un changement alors que l'Etat d'Israël continue à maintenir le blocus sur Gaza et ses colonisations dans d'autres territoires. La souffrance ainsi engendrée laisse et ravive des blessures quotidiennement. Il est donc logique que des journalistes en parlent.

Dans nos contrées, nous connaissons mal la culture arabe sauf des faits montés en épingle. Eux connaissent bien mieux les chaînes de radio et de TV occidentales. Ils viennent bien plus facilement étudier chez nous que nous chez eux. Je propose à la Tribune de Genève d'instaurer une rubrique où il est relaté chaque jour une émission d'une chaîne arabe qui nous instruise sur leurs réflexions ou des événements importants.

Le Pr Hayoun nous présente ces deux chaînes uniquement sous un côté négatif. Il est représentatif qu'un commentaire publié le 24.12. sous sa note ait été éliminé. Je tiens à le publier ici car il nous apporte une notion plus large des émetteurs arabes.

Donnons la plume à Hijazi qui, j'espère, viendra compléter son premier commentaire:

24.12.2010

« Avant de "discuter" sur ce que vous venez d'affirmer en disant (ces deux organes de presse destinés presque exclusivement au monde arabo-musulman) on doit tout d'abord distinguer entre l'orientation médiatique d'Al Jazeera qui présente vraiment (les opinons du Même et de l'Autre) que se soit l'opinion des islamistes ou des laïcs du monde arabe, et celle d'Alarabiya dirigée par les forces secrètes de KSA, et qui ne présente que l'opinion de ces derniers, en diffusant ainsi, à travers les bondes de la phobie, la haine "dit chiite" venue croient-ils de l'Iran dont elle présente selon les alliés des Saouds (des experts libanais, égyptiens ..et même israéliens) l'ennemi éternel du monde arabe!, même plus dangereux qu'Israël qui est considéré désormais et selon les dernières statistiques l'unique danger qui menace le proche orient et le monde entier.

En effet dans le monde arabe, la station médiatique Alarabia n'occupe certainement aucune place dans la mesure des intérêts des spectateurs arabes, et cela se voit dans les taux vus pour la chaine du Hizbollah Al Mannar par exemple, la concurrence est incomparable même pas devant d'autres chaines comme Al Hiwar ou BBC arabic... »

 

J'ai aussi beaucoup apprécié la rigueur de pensée de Saladin, dont je vous reproduis ici le commentaire du 25.12.:

« "L'ethnocentrisme européen est aveuglant. Des arabes, qui vivent dans des pays arabes, et qui regardent des chaines arabes, vivraient donc en vase clos. Il est bien connu que les habitants de l'Uri passent leur temps à regarder des chaines étrangères. C'est ridicule.
Ensuite, les arabes, humiliés par leurs dirigeants, par l'occident et par Israël, n'ont pas besoin d'une chaine de télé pour savoir qui sont leurs ennemis.
Ensuite, dire qu'Al Djazira ne parle pas des chrétiens d'Orient est un mensonge éhonté. Avant hier encore, j'ai regardé une table ronde avec des représentant des coptes, des maronites, de chaldéens.
Par contre, je ne suis pas très sur que les médias occidentaux soulignent suffisamment qu'à l'époque de Saddam Hussein, les chrétiens d'Irak vivaient en paix. »

Que 2011 nous incite à nous ouvrir à la culture arabe multidimensionnelle!

 

07:33 | Tags : les chaînes de tv arabes | Lien permanent | Commentaires (13)