Le spécisme en question(s) (30 août 2017)

 

Après la présentation fort poétique et discursive par John Goetelen de l’antispécisme,

nous pouvons approfondir nos connaissances sur ce thème lors d’un congrès organisé par PEA

 

Il n’y a pas de fumée sans feu… Si l’antispécisme s’est développé, c’est qu’il est un mouvement animé par une situation et des réalités actuelles. Si des personnes de divers milieux s’engagent dans la lutte contre le spécisme, c’est qu’ils ont des raisons importantes qu’ils nous proposent de découvrir lors de ce congrès du 1-3 septembre à Genève.

Ils présenteront autant les aspects philosophiques, qu'éthiques, politiques, sociaux et culturels du spécisme.    A souligner aussi que si des universités abritent des doctorants de ces différentes disciplines, c’est bien qu’il est temps de les étudier.

De plus, l’exposition d’un photographe, Ludovic Sueur, illustrera les personnalités et consciences animales.

 

 

 

 

06:33 | Lien permanent | Commentaires (3)