Antibiotiques : après l’espoir et les succès, la banalisation, l’impasse et les dangers (13 octobre 2016)

Un excellent éditorial publié dans la Revue médicale suisse présente un bilan très pertinent de la situation actuelle des antibiotiques.

Il est temps de ne plus croire au produit miracle…

 

 

Les antibiotiques issus des laboratoires pharmaceutiques conventionnels ont été perfectionnés à un quasi maximum mais de nouvelles substances ne sont pas apparues depuis une vingtaine d’années, disent les auteurs..

La seule démarche proposée est de limiter la prescription et les prescripteurs.

Oui, si nous cherchons toujours dans la même direction biologique.

Or, en ouvrant son champ de vision - en utilisant les quantum bits et non seulement des bits! - il suffit de cliquer sur Huiles essentielles antibiotiques pour trouver bon nombre d’articles à ce sujet. Et si un médecin veut rester rigoureux, il cessera de dire « ça n’a pas été prouvé » et verra que des facultés de pharmacologie ont étudié depuis longtemps le sujet.

Nous trouvons même un site de l’université de Genève : tecfa.unige.ch pour nous apporter une information fort intéressante.

Il est erroné de mettre l’aromathérapie dans les médecines douces dans la mesure où ce sont des produits puissants. Certains ont des composés même toxiques qu’on ne peut pas employer par voie orale si ce n’est en infime quantité (où l’on rejoint l’homéopathie!)

Nous devons prendre en compte aussi l’abus des antibiotiques en médecine vétérinaire.                      

Une vision globale nous en est donnée ici

 

Ainsi, l’espoir peut renaître en ouvrant le panorama des produits que nous offre le cosmos.

09:42 | Lien permanent | Commentaires (4)