29 décembre 2008

LA RAISON DU PLUS FORT EST TOUJOURS LA MEILLEURE

 

Voilà bientôt 4 siècles que cette affirmation nous fut illustrée par Jean de La Fontaine dans sa fable "le Loup et l'Agneau".

 

Aujourd'hui, bien des avis convergent sur le bien-fondé de l'attaque d'Israël sur un peuple meurtri par un blocus de longue date. De loin, devant nos ordinateurs, il est facile de donner nos opinions focalisées sur tel ou tel point de l'actualité ou même d'affirmer que « tous les Palestiniens sont contre Israël » ou que « - presque - tous les Israeliens sont pour la guerre », de façon aussi catégorique que le loup de la fable: « si ce n'est toi, c'est donc ton frère ».

Un grand merci à TDG de ce jour de nous permettre de découvrir que des personnes cultivées sont sorties du schéma du loup ou de l'agneau intégrals et amènent les nuances nécessaires à vivre notre humanité sensible. Je fais référence à l'article du Professeur de droit à l'Université Al Quads de Jérusalem.

Si le Loup de la fable justifie son attitude, effectivement au jour d'aujourd'hui, quatre siècles après où nous avons tant de moyens à disposition, « rien ne justifie les massacres de Gaza ».