22 octobre 2011

Don d'organes ou mutilations d'organes?

 

L'éditorial de GHI du 19-20 octobre vante tous les éléments jugés positifs du don d'organes.

Il semblerait « qu'un chirurgien a eu le courage de prendre tous les risques pour mobiliser populations, gouvernements et autorités sanitaires ». De quels risques s'agit-il? D'énoncer tous les arguments possibles pour chercher à persuader les citoyens de donner un organe, quitte à sortir du respect d'autrui, des perceptions d'autrui et à outrepasser des lois ontologiques.

Lire la suite