10 mars 2018

8 mars, journée du féminisme ou de la femme ?

Jour où il est mis en avant le droit des femmes. Revendiquons nos droits ! Luttons pour l’égalité ! Manifestons contre le sexisme ! A qui adressent-elles leurs appels ? Est-ce en formulant des phrases-clefs que la situation de la femme va vraiment changer ? Dans l’essence de la femme se trouve le pouvoir de concevoir et d’engendrer. En criant vers l’extérieur, il n’y a pas d’écoute de son intériorité, de toutes les zones d’elle qui ont soif d’être développées et qui ne dépendent que de l’être souverain qui sommeille en chacun-e de nous.

Lire la suite

06 mars 2018

Qui détient la médecine officielle : Les juristes, les économistes, les politiciens, les assurés, le corps médical ?

Comme le dit si bien Jean-Dominique Michel dans son article,  «malgré la qualité des acteurs en présence, on peine à entendre des analyses qui aient l'ampleur de vues requise et soient à la mesure de la gravité de la situation. » JDM regarde la situation bien en face et ose capter l’entièreté du panorama : « Nous sommes plongés, dans ce domaine comme dans d’autres, dans une énorme crise systémique, avec un système de soins qui court à la faillite ….et une inquiétante difficulté à penser et à agir. »

Lire la suite

03 mars 2018

Affectivité, objectivité et….politique

 

Il y a différents degrés de maturité, différentes largeurs d’objectivité. Alors quelle politique mener ?

Et quelle justice va apporter sa balance ? Un débat TV sur l’affaire Tariq Ramadan place en face à face une juive et un musulman qui cherchent ensemble les éléments objectifs à mettre en valeur. Mme Michèle Sibony, membre de l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP), apporte davantage d’éléments de sociologie – tout en tenant compte de maints autres facteurs - et Me Hosni Maati, avocat français, fait preuve d’une grande rigueur avec beaucoup de nuances pour sa part juridique, en relation avec les autres dimensions de la société.

Lire la suite

01 mars 2018

Et si on changeait « Je pense donc je suis » par

« J’éprouve donc je suis » ? Dans notre civilisation occidentale, la pensée, le raisonnement amènent à l’intelligence artificielle. Le savoir – de saVOIR – montre que la vision est fondamentale, les yeux étant l’organe du mental. Or le centre de l’homme est le coeur. Quant à l’abdomen, il nous donne la puissance motrice.

Lire la suite

26 février 2018

Comment l’affectivité biaise l’objectivité

Dans un monde où on essaie de tout maîtriser avec des raisonnements, des réglementations, des lois, de la bienséance, des concepts et des idéologies, l’être affectif est étouffé ou alors, quand il n’est plus bridé, il s’exprime avec beaucoup d’émotion, vive à force d’avoir été contenue, ou par slogans ne permettant plus d’analyser consciencieusement les éléments d’une situation.

Lire la suite

25 février 2018

Où va la médecine ?

De l’art médical qui cherchait à permettre au malade de retrouver l’équilibre voire l’harmonie de son être, nous sommes passés à une médecine de plus en plus spécialisée, avec l’aide de la techno-science, pour corriger, souvent sous forme d’imposition, un organe, puis un ensemble de cellules puis des gènes et des molécules.

Lire la suite

21 février 2018

Connaissez-vous la médecine coloniale ?

Eh oui ! C’est ainsi qu’est appelée notre médecine conventionnelle par les habitants d’autres continents. Cette médecine qui s’infiltre partout, veut imposer son autorité, sûre de sa science et qui, au passage, permet de développer des avantages économiques très profitables à des actionnaires. Elle influence les systèmes politiques mondiaux comme l’Organisation Mondiale de la Santé et nationaux comme par le TARMED

Lire la suite

19 février 2018

Quand les hommes retrouveront-ils leur pouvoir émissif masculin originel ?

L’être humain actuel est de plus en plus castré de ses forces vives. L’homme n’y échappe pas. Les preuves nous en sont offertes à différents niveaux. Les ventes de viagra et autres médicaments du même type font fleurir l’économie. D’autre part, le nombre des spermatozoïdes a diminué du tiers en moins de 20 ans. A cela s'ajoute que les hommes sont limités dans leurs gestes, voire leurs regards, sous peine d’être traités d’abuseurs.

 

Lire la suite

17 février 2018

Où va l’argent pour les soins médicaux ?

 

TdG nous apprend qu’un espace high-tech de formation en chirurgie a coûté 21 millions.  Une telle annonce laisse songeur quand on a vécu la grève des chirurgiens à Genève suite à une révision drastique de la valeur de leurs actes, que l’on nous impose une hausse des primes maladie et que Catherine Armand nous décrit « La classe qui lutte , celle qui vit constamment sur le fil »

 

Lire la suite

15 février 2018

Le bon marché coûte cher

Voici la suite des réflexions que m’a inspiré la note du blog Voix « C’est grave docteur ? ». Dans le cadre cité, le bon marché pour moi signifie le peu d’engagement personnel ou le manque d’investissement de ses forces vives, de ses initiatives, de ses efforts de compréhension. De ce fait, tous ces élans humains, quand ils sont délégués à autrui sont transmutés en dépenses monétaires et coûtent cher.

Lire la suite