27 mars 2018

La maladie, le mal a dit, l’âme a dit.

La maladie, c’est ce qui se voit. Le mal a dit, c’est ce qui s’entend. L’âme a dit, c’est ce qui s’éprouve. Présenté ainsi, on peut percevoir qu’une expression morbide surgit d’une impression profonde. De même qu’une émotion – ex-motion – manifeste la présence d’un sentiment – in-motion -.

Lire la suite

24 mars 2018

Endométriose, schisme et confédération médicale

Une semaine de l’endométriose est en cours et nous propose une marche aujourd'hui  à Genève afin de donner une meilleure audience à cette pathologie mal connue, laquelle s’avère très pénible pour les femmes qui en souffrent, que le diagnostic en est tardivement posé et que la médecine techno-scientifique ne fait que parer aux symptômes par des traitements hormonaux, des opérations chirurgicales ou des procréations médicalement assistées.

Lire la suite

16 mars 2018

La bourse ou la vie ?

Le fric ou la santé ? S’il y a un droit à la santé, on peut se demander s’il y a un droit à la recouvrer !  En effet, nous avons droit à des prestations bien codifiées dans un système obligatoire de soins. Ce qui est remboursé sont des actes qui se basent sur des protocoles définis avec précision et officiellement reconnus. De même que les médecins sont remboursés non selon l'efficacité de leurs actes mais selon les diplômes reconnus qu'ils détiennent.

Lire la suite

14 mars 2018

Et si la maladie n'était pas un hasard?

Il est temps de nous poser la question quand nous sommes limités dans nos capacités et nos pouvoirs humains, afin de retrouver la souveraineté de notre être plutôt que de dépendre d'une démarche diagnostique qui ne s'occupe que d'un fragment de notre organisme, qui nous rend dépendants de produits divers et qui ne tient pas ou peu compte des forces inhérentes à la nature pour recouvrer notre équilibre. 

Lire la suite

10 mars 2018

8 mars, journée du féminisme ou de la femme ?

Jour où il est mis en avant le droit des femmes. Revendiquons nos droits ! Luttons pour l’égalité ! Manifestons contre le sexisme ! A qui adressent-elles leurs appels ? Est-ce en formulant des phrases-clefs que la situation de la femme va vraiment changer ? Dans l’essence de la femme se trouve le pouvoir de concevoir et d’engendrer. En criant vers l’extérieur, il n’y a pas d’écoute de son intériorité, de toutes les zones d’elle qui ont soif d’être développées et qui ne dépendent que de l’être souverain qui sommeille en chacun-e de nous.

Lire la suite

01 mars 2018

Et si on changeait « Je pense donc je suis » par

« J’éprouve donc je suis » ? Dans notre civilisation occidentale, la pensée, le raisonnement amènent à l’intelligence artificielle. Le savoir – de saVOIR – montre que la vision est fondamentale, les yeux étant l’organe du mental. Or le centre de l’homme est le coeur. Quant à l’abdomen, il nous donne la puissance motrice.

Lire la suite

19 février 2018

Quand les hommes retrouveront-ils leur pouvoir émissif masculin originel ?

L’être humain actuel est de plus en plus castré de ses forces vives. L’homme n’y échappe pas. Les preuves nous en sont offertes à différents niveaux. Les ventes de viagra et autres médicaments du même type font fleurir l’économie. D’autre part, le nombre des spermatozoïdes a diminué du tiers en moins de 20 ans. A cela s'ajoute que les hommes sont limités dans leurs gestes, voire leurs regards, sous peine d’être traités d’abuseurs.

 

Lire la suite

17 février 2018

Où va l’argent pour les soins médicaux ?

 

TdG nous apprend qu’un espace high-tech de formation en chirurgie a coûté 21 millions.  Une telle annonce laisse songeur quand on a vécu la grève des chirurgiens à Genève suite à une révision drastique de la valeur de leurs actes, que l’on nous impose une hausse des primes maladie et que Catherine Armand nous décrit « La classe qui lutte , celle qui vit constamment sur le fil »

 

Lire la suite

15 février 2018

Le bon marché coûte cher

Voici la suite des réflexions que m’a inspiré la note du blog Voix « C’est grave docteur ? ». Dans le cadre cité, le bon marché pour moi signifie le peu d’engagement personnel ou le manque d’investissement de ses forces vives, de ses initiatives, de ses efforts de compréhension. De ce fait, tous ces élans humains, quand ils sont délégués à autrui sont transmutés en dépenses monétaires et coûtent cher.

Lire la suite

12 février 2018

Pourquoi le Conseil Fédéral ne confédérerait-il pas le monde médical ?

Comme nos cantons, nos langues, nos histoires, nos géographies, nos us et coutumes forment une confédération malgré une réelle complexité, pourquoi notre gouvernement ne pourrait-il pas en faire de même en réunissant l’art médical et la techno-science médicale ?

Lire la suite