Noël, nouvelle naissance

Imprimer

En quoi ce qui se serait passé il y a 2019 ans nous concerne-t-il aujourd'hui?  En quoi une nouvelle naissance peut-elle interférer maintenant avec le courant de nos vies? Pourquoi cette image de la Nativité est-elle insupportable à ceux qui vont détruire les crèches? Pourquoi tant de gens n'osent plus souhaiter Joyeux Noël et se retranchent derrière Bonnes Fêtes?

Aurait-on peur de la naissance? De cette immense mystère de la vie qui surgit où il ne semblait rien y avoir. Comme les trous noirs en astrophysique qui recèlent une immense énergie. De ce renouveau qui bouleverse le quotidien avec un être tout neuf qui change l'équilibre établi dans un couple, une famille ou un lieu.

Actuellement, on cherche à tout codifier, à tout maîtriser. La mainmise sur la naissance a pris beaucoup d'importance, que ce soit avec tous les modes de contraception,  les interruptions de grossesse, les PMA, les GPA, les césariennes de confort, etc. Les femmes croient avoir gagné en liberté mais elles dépendent alors terriblement du pouvoir médical. Dans certaines de ces situations précitées, elles gagnent en pouvoir de dire non, de se refuser l'expérience, riche d'imprévus et à long terme de la naissance d'un enfant mais aussi d'elles-mêmes, de dimensions plus profondes de leur humanité.

Quelle signification peut-on donner à la "Vierge" Marie? Evidemment, au premier niveau, elle n'aurait pas été touchée par un homme. Mais à un niveau plus subtil, celle qui dit "qu'il me soit fait selon Sa volonté" n'est-elle pas surtout un modèle de la réceptivité absolue, celle qui accueille totalement ce que l'instant présent lui offre en toute simplicité, confiante que c'est cette expérience de vie qui lui correspond maintenant et qu'elle est prête à affronter tous les mystères qui lui sont réservés.

Et la crèche, que signifie-t-elle? Pourquoi est-elle pareillement malmenée par les vandales qui ne supportent pas de la voir ? Elle représente le milieu qui peut accueillir le bébé avec tous les éléments essentiels. Or, que voit-on actuellement? Les familles ne sont plus vénérées avec tout leurs cadres comme avant. On s'attache plutôt à l'un ou l'autre élément utile mais plus à la symphonie d'un tout. On détruit ce qui pourrait être un cocon réconfortant.

Le fruit de la naissance, c'est notre corps, cet élément unifié constitué par différents organes et systèmes qui communiquent entre eux. Lui aussi, on n'en considère, dans plusieurs situations, que des fragments. On en arrache même des organes pour les insérer ailleurs,  en ne tenant plus compte de l'entité qui les contient et en rompant un équilibre de nature cosmique.

 

Lien permanent Catégories : Bien-être-soi, Noël, Sagesse 5 commentaires

Commentaires

  • Aurait-on peur de la naissance ? Mon aïeule au 6ème degré, Anne, eut, entre 1750 et 1767, huit enfants dont quatre décédés entre 1 mois et un mois et demi après leur naissance. Certainement très très difficile à vivre. Et à ces peurs s’ajoutaient celles de mourir lors de la délivrance, ou juste après ... alors peut-être que l’on médicalise beaucoup, mais à mon avis nulle personne sensée n’aimerait retourner à cette époque pourtant si naturelle, ma chère.

    Quant à la « Vierge » Marie, c’est le plus ancien exemple connu de GPA ! Quelle diffusion universelle cette technique divine a-t-elle eu ! Étonnamment, les plus fervents suppôts de cette religion sont contre aujourd’hui ? Comprenne qui pourra ...

  • Gaulois-GE, avec un pseudo, on n'est pas obligé d'approfondir ses réflexions et vous vous contentez d'un premier jet rapide.
    Avec l'exemple de votre aïeule, vous montrez bien qu'on n'avait pas peur de s'engager dans une grossesse. Or c'est bien le cas aujourd'hui où la natalité diminue de manière à ne plus renouveler la population.
    Je ne confonds pas l'aide à l'accouchement avec les multiples manoeuvres pour gérer la conception dans le cas où des femmes se disent libres alors qu'elles dépendent complètement de la techno-science médicale. Ce cas n'est pas à comparer avec celui de votre aïeule!
    Vous vous amusez à décrire la conception de Jésus comme une GPA divine. Puisque vous êtes très pragmatique, vous connaissez le prix d'une GPA. Qui a financé celle de Marie?
    De toute façon, vous n'y étiez pas donc vous ne savez rien de ce qui s'est passé!

  • Certains esprits rationalistes ont estimé que la Vierge qui donne naissance était un récit inspiré de la mythologie grecque, la parthénogénèse. En réalité, on a découvert un targoum ancien en araméen (commentaire adapté) du cantique des Cantiques qui utilise l'expression "matrice de Dieu" pour Sion (Jérusalem) parce que la ville sainte donne corps aux projets de Dieu. Marie ayant été nommée "fille de Sion" représentative, il n'y a rien d'étonnant à ce que sa maternité virginale se soit rattachée à cette vision spirituelle. Rien à voir avec Artémis! La septante (bible en grec) utilisait à dessein l'expression "la Vierge" enfantera pour marquer qu'une nouveauté allait apparaître dans la chaîne des générations, avec un enfant promis à une mission particulière.

  • Grand merci, Monsieur l'Abbé, d'avoir pris le soin de nous apporter ces éléments très précis.
    Effectivement, le monde est destiné à vivre régulièrement un renouveau d'une toute autre dimension que celle connue jusqu'alors. On le voit du reste maintenant qu'une bascule se prépare mais sans vraiment percevoir les caractéristiques qui qualifieront ce renouveau.
    Nous avons déjà maintenant un chemin de plus en plus étroit à parcourir. De quelle nature sera la porte qui permettra d'accéder à une nouvelle dimension?
    Tous mes voeux pour que les forces du renouveau de Noël vous accompagnent en 2020!

  • En ces temps de dénégation et de fake news faciles, trouver et lire ce qui nous reste des témoignages de nos socles de civilisations & leurs savoirs, disparus des radars, est plus qu'intéressant - il se peut que le temps joue son rôle.
    Je vous laisse concocter vos billets à ce sujet.
    Bonnes fêtes et comme j'aime à le dire en patois, Guete Rutsch, uzw.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel