La suppression d'antiinflammatoires en libre service

Imprimer

"L'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (l'ANSM) souhaite limiter l'accès direct à 82 spécialités à base d'antiinflammatoires (aspirine, paracétamol, ibuprofène) dans les pharmacies. Rangées derrière le comptoir, elle renforcerait le rôle de conseil du pharmacien."

 

 

 

Cette mesure survient  "à la suite du décès d'une jeune femme, conséquence d'une intoxication au paracétamol absorbé par automédication sur plusieurs jours". En fait l'intoxication au paracétamol est connue depuis longtemps mais une mort est très souvent un fort stimulus de prise de décision!

La banalisation de la prise d'un antiinflammatoire est à l'image de la banalisation du symptôme douloureux, souvent dû à une inflammation que ressent une personne. Au lieu d'écouter le signal que lui donne son corps, elle veut le supprimer au plus vite, passer par dessus pour continuer ses activités comme si de rien n'était.  C'est similaire à un clignotant rouge qui s'allume dans une auto : il est petit mais si on le néglige, le moteur peut griller... C'est ainsi qu'en "gommant" une douleur dans la sensation qu'elle procure mais non dans le signal qu'elle donne, la cause sous-jacente peut continuer à se développer. La douleur revient et deux voies s'offrent à nous : soit nous cherchons à comprendre son origine, soit nous la gommons à nouveau.

C'est là qu'intervient la notion de médecine précoce. En cherchant la cause, nous pouvons nous diriger vers une thérapie adéquate. Un exemple tout simple en est l'entorse de cheville. Chercher à supprimer la douleur - donc interférer sur l'inflammation - empêche en partie le corps de se défendre contre la lésion, donc ce geste ne fait que prolonger le processus de réparation, voire l'interrompre, ce qui conduit à des douleurs chroniques ou à une faiblesse de l'articulation. Les soins appropriés sont bien plus de nature locale, par exemple des cataplasmes d'argile pour nourrir l'endroit et des manipulations douces pour remettre en place les structures qui se sont déplacées afin que les liquides vitaux puissent mieux circuler. En médecine intégrative, nous chercherons en plus à percevoir pourquoi notre 6e sens n'a pas fonctionné pour éviter l'accident.

L'ANSM compte sur les conseils d'un pharmacien ou de ses aides. Oui, sans doute pour le dosage du médicament mais est-ce qu'il ou elles seront à même - par leur temps disponible et par des compétences élargies - d'accompagner la personne en souffrance vers une meilleure compréhension de ce qu'elle vit?

C'est vraiment dans de telles circonstances que les individus peuvent apprendre à mieux comprendre la physiologie de leur corps et à la gérer de façon plus consciente.

Evidemment, l'ANSM remplit la mission qui lui est dévolue mais en fait le problème est global et il serait bien plus opportun de réunir les différents acteurs de santé pour apporter une réponse en profondeur. Supprimer un libre accès à des spécialités ne suffit pas pour diverses raisons. En plus de celles évoquées, il y a aussi le fait qu'un médicament peut être remplacé par un autre qui aura également ses effets secondaires, peut-être même pires. Ou alors, on ira se servir par d'autres circuits (les produits sur internet nous en donne une image patente!).

Il est donc temps d'élargir les réflexions et les modes d'action. On sait de longue date que supprimer - faire disparaître - quelque chose ne mène pas loin si on n'effectue pas une réelle mutation, comme la chenille dans sa chrysalide qui n'a de sens que pour l'avènement du papillon!

 

 

 

 

 
Lien permanent 5 commentaires

Commentaires

  • Concernant le paracetamol il est connu pour ses graves effets secondaires sur le foie le coeur et le systeme circulatoire provoquant en cas de surdosage ou d'utilisation prolongée des hepatites mortelles par destruction du foie ,des risques aggravés d'AVC et de crises cardiaques .Ceux qui tirent cette sonnette d'alarme evoquent de risques encore plus important de l'Ibuprofene . C'est bien des medicaments tres souvent prescrits sur des ordonnances habituelles ?

    A propos de l'aspirine a part les risques sanguins par abus ou utilisation prolongée avec anémie , c'est certainement avévé concernant la forme synthetique alors que le produit existe dans un certain nombre de plantes comme l'ecorce des divers saules sous forme d'acide acetylsalicylique avec des tanins qui operent une sorte de synergie diminuant le dosage pour obtenir le meme effet que le produit de synthese ou acetysalicylate de methyle . Concernant les plantes qui en contiennent, la litterature ancienne ne mentionne pas d'effets secondaire dans le passé par l'abus de tisane de saule ou de reine des prés ?
    Dans le meme temps les Antinflammatoires stéroidiens delivrés uniquement sur ordonnances sont pires avec un cortege d'effets secondaires mentionnés ou non qui ont de quoi frémir et deja etre malade d'une peur qui abime encore plus l'individu selon tous les temoignages de ceux qui en ont pris quelques temps . Que fait on ?
    . A une epoque pas tres lointaine, il faut savoir que des derivés d'arsenic ont ete tres souvent prescrits selon cette doctrine de l'allopathie, comme d'autres merveilles de la pharmacopée chimique a valeur ajoutée miraculeuse de notre occident au savoir si recent qu'on a oublié d'evaluer la moindre retombée de cette euphorie somme toute charbonneuse puis petroliere .
    En face une simple epice comme le curcuma presente une action plus etendue avec une experience therapeutique multimillenaire en Asie autant a totre preventif d'un cortege de ces maladies de la vie ordinaire . Ces civilisations ont un peu plus duré ...
    Le vrai danger c'est quand on prend des produits n'importe comment pour n'importe quoi .
    Pourquoi as t'on mal a la tete ? Dans ce cas parfois une sieste ou changer d'horizon le fait mieux passer que n'importe quel medicament d'un confort momentané pour une maladie bien plus grave apres le cumul du meme abus renforcé dans l'ombre par ce pansement complaisant et assez stupide sur un mal plus profond qui peut continuer a sévir renforcé par les effets secondaire de tel produit . Le corps et l'esprit donnent des messages progressifs il vaut mieux en tenir compte avant d'arriver a cette artillerie qui use avant tout cette reserve dont si peu parlent et surtout pas les VIP et VRP de allo-pathie a valeur ajoutée sur la proliferation du mal etre quotidien et somme toute normal dans un monde qui se croirait la norme du monde parfait a mondialyser avec tout le monde petit a petit en perfu apres une centaine de vaccinations a refaire d'urgence obligatoire ?
    Les ressources energetiques vitales qu'on ne peut retrouver ou conserver que par une vie des pensées et un environnement sain et une existence equilibrée le contraire du mode de vie actuel .
    Le defi est d'essayer de garder un peu de sa sante dans un monde qui ne l'est plus du tout de crise en crise de plus en plus rapprochées . Alors combien prennent des tranquilisants pour ne pas voir et continuer dans cette torpeur addictive commune dans le deni de ce qu'ils participent a rapprocher en affirmant trop souvent n'y rien pouvoir qu'avec une petite pilule ou un petit cachet ?

    Seront ils gueris alors privés leurs petite gelule de la bonne conscience comme petites cellules consentantes d'un vaste corps social en etat de zombification avancée ? Ce corps collectif a lui aussi la capacite de donner des signaux d'alarme , comme la nature qui meurt peu a peu alors que la source de toute vie n'est pas dans un labo pas plus que dans ces ordonnances ni en fiole ?

  • Je vous remercie vivement, Médéric, pour toutes ces illustrations très vivantes que vous nous apportez.
    Ce qui m'a percutée aussi, c'est votre notion de "petite gélule de la bonne conscience". C'est dit avec tellement de justesse et cela reflète bien un certain mode de réagir actuellement où on émet une parole ou un geste ou un décret gouvernemental, en croyant que cela va résoudre un problème alors que ça ne fait que l'escamoter avant de revenir en surface avec plus de densité.
    Vous dites aussi très bien : "Ce corps collectif a lui aussi la capacité de donner des signaux d'alarme". Il y a bien sûr les manifestations à grand bruit mais des signaux comme des problèmes de santé qui surgissent davantage à une certaine période.

  • Merci Marie France, ce genre d'analyses découlent d'années d'observations partant avant toute chose d'un sens d'abord contemplatif et intuitif de l'Harmonie de la Nature dans toutes ses manifestations incomprises parce que peu ou pas étudiées que par des rares naturalistes sincères, alors eux-mêmes décriés le plus souvent ( comme Darwin !) . L'époque actuelle se maintient dans un statu quo par la confusion dans une sorte de retour progressif dans l'obscurantisme pédant -
    En vendant l'illusion pour le plus grand nombre d'un savoir technique confondu avec des connaissances dites "scientifiques" érigé en nouvelle religion tant que le profit y trouve son compte.
    Il y a un abime concernant le compréhension de l'action des traitements de l'allopathie comme en réalité gigantesque édifice commercial . Dans le cas le plus simple de l'aspirine comment peut-on comprendre son action effective sur un organisme? Dans le règne végétal c'est une molécule de défense comme la plupart des substances de la biosynthèse . Elle repousse un certain nombre de parasites de la plante mais sélectivement . Comme les essences odorantes terpéniques . Est on capable de comprendre leur action réelle sur un métabolisme ?
    Alors il y eut un énorme pavé dans cette mare d'incompréhension avec les travaux d'abord des constats de l'homéopathie complétés par les travaux du Dr Benveniste sur la mémoire de l'eau avec des brevets dont le principal se trouve ici
    https://www.epo.org/law-practice/case-law-appeals/recent/t981165fu1.html

    Si on essaye de comprendre l'idée sous-jacente, il faut faire appel à des théories de l'information et une foule de travaux divers sur l'hystérésis de la matière considérée comme non vivante par opposition avec la notion assez vague du vivant organique . Selon ces travaux une matière d'une complexité incroyable dans son apparente simplicité comme l'eau peut retenir une information prêtée à telle substance dite active et avoir un certain effet sur les mécanismes de la vie organique voire inorganique .
    C'est l'une des clés d'une partie de la compréhension des effets des molécules vendues dans le commerce incapables d'expliquer que par des petits modèles restreints à la façon d'un puzzle pour les plus sophistiqués des nouvelles spécialités l'action médicamenteuse de façon à justifier des recherches et des laboratoires couteux mais moins que les profits gigantesques qui découlent de ces approches partielles et partiales .
    Le système de Benveniste , un peu d'eau une information codée et un dispositif de transfert d'une information d'une molécule considérée comme active sur un support considéré comme neutre comme l'eau . Ensuite cette information va interagir sur le métabolisme d'un organisme . L'eau dans ce cas ne couterait pas plus cher que de l'eau en bouteille . Alors le Professeur Benveniste était a éliminer . Ailleurs hélas il y eut d'autres applications de ces travaux qui paraissent encore défier la compréhension commune ceci puisque en réalité l'état scientifique actuel en fait une doctrine faussée ou biaisée à partir de ses fondamentaux . Il a fallu un regard d'artiste et de poète pour commencer à discerner l'ensemble et notez que je ne suis pas le seul mais avec d'autres approches hélas le lien que je souhaitais insérer ici est devenu indisponible : c'est le sens du retour vers l'obscurantisme voulu par des marchands que ce soit de concepts en gélules ou de produits assez souvent comme les champignons :
    Quelques uns sont excellents de notre point de vue ! , un certain nombre sans interêt , une autre nocive pour les mammifères , un certain nombre sont mortels ...
    L'abus de meilleurs peut être aussi dangereux qu'une infime partie des plus mortels qui dans ce cas peuvent même guérir .
    Comme l'information !

    L'autre aspect hélas dans la confusion la critique de la médecine officielle fait la fortune d'autres charlatans . Exemple de cette femme médecin d'Asie interdite de pratique à Paris que j'ai vue à l'oeuvre d'acupuncture sans aiguille remettre une autre femme d'Asie debout en deux minutes sans même demander d'honoraires... Pendant ce temps ceux qui peuvent ouvrir des cabinets à diplômes d'officine , prospèrent sans cette maitrise ni surtout cet aspect éthique d'une compassion extraordinaire selon l'intemporel Ἀσκληπιός autant que dans ses autres aussi lointains avatars https://chine.in/guide/shennong-dieu-medecine_696.html.

  • "Il y a bien sûr les manifestations à grand bruit mais des signaux comme des problèmes de santé qui surgissent davantage à une certaine période."
    - Oui sans aucun doute :
    Ici réside une approche différente découlant d' un certain nombre de recherches de corrélations de causes extérieures sur la santé d'un être vivant qui dépassent largement la seule observation de diagnostics basés sur les manifestations externes sur tel individu nommée maladie .

    En Chine depuis des temps très anciens, une relation de cause à effet avait été établie entre l’émergence de tel mal en tel lieu . Pour essayer de remédier par prévention comme une véritable médecine des lieux comme de l'habitat selon notamment les principes du Feng Shui dérivé du système conservé seulement comme livre d'oracle du YiI King. Héritage probable d'un système mathématique plus vaste et très complexe d'une antiquité qui défie toute datation exacte puisque on retrouve la traces de ses hexagrammes sur les écailles d'une espèce disparue qualifiée d’écailles de tortues de plus de 5000 ans .
    En Europe les traditions locales conservaient encore il y peu de temps mention de maisons qui tuent. objets de quelques livres récents , ou de champs suscitant des maladies récurrentes aussi bien des animaux que des hommes y séjournant .
    Ensuite le rôle trouble relaté par toutes les histoires humaines autour du mauvais sort provoqué par une personne malveillante et déséquilibrée . Sur l’échec partiel de moyens magiques de thérapies consistant à transférer sur un rocher, un arbre ou même un mur une maladie qui se trouve ensuite répercutée sur d'autres porteurs en bonne santé . Ceci puisque l'eau n'est pas la seule matière capable de mémoire d'une information.
    Le monde si mal connu des ondes bénéfiques ou bien le contraire . Ou simplement de la trace de certains parasites qui peuvent souiller les lieux comme l'eau le sol comme les lieux d'habitation .
    Enfin le rôle désormais classé par la technicité contemporaine confondue avec les sciences , des influences célestes de tels cycles notamment en priorité le soleil et la lune sur des cycles d’émergences aussi bien d’épidémie que des troubles sociaux .
    Dans ce classement hâtif la possibilité de pollutions causées par des astres errants comme des comètes dont la désagrégation lointaine ou proche apportait régulièrement les éléments de la propagation d'épidémies voire de spores résistantes à l'intrusion atmosphérique comme une panspermie d’espèces dangereuses ici bas
    A savoir que le sol d'une foret équilibrée est pratiquement sans danger puisque une flore microbienne y prospère et inhibe les pathogènes . Une pollution ou même la vaine tentative de rendre ce milieu stérile dans ce contexte , ne permet que la prolifération d'agents pathogènes . A tel point qu'on découvre sans oser l'avouer, les dangers des milieux stériles : Il ne ferait pas bon de manger une tranche de pain tombée dans un couloir d’hôpital alors que c'est sans danger tombée sur le sol de mousse ou de feuilles mortes grouillante de vie .

    Ce qu'on prétend ignorer c'est la prééminence en ce qui concerne la vie des facteurs infinitésimaux à la limite de la détectabilité . Ainsi des simples courants très faibles interférent sur la vie , comme la modification de l’exposition a telle ou telle bande spectrale .
    C'est tout de même connu pour le règne végétal puisque telle longueur d'onde intervient pour amorcer ou inhiber telle phase de l'activité comme la floraison . Ou la sélection de telle ou telle espèce dans un biotope . On prétend de nos jours ignorer ces relations connues des anciens au moins en partie puisque la médecine contemporaine affirme non seulement tout savoir mais tout contrôler d'abord en éliminant comme les techniques contemporaines tout ce qui ne cadre pas avec la théorie a la mode surtout quand certains y trouvent leur comptes mercantiles voire politiques, autrefois avec des paravents religieux .

    Enfin dernier facteur de confusion certaines sectes font leur choux gras de cette reconnaissance attribuant à telle influence qui permet de vendre leurs littératures avec le plus souvent des solutions bien sectaires à souhait réfutant telle thèse officielle faussée pour essayer d'en introduire une autre toute aussi fausse mais qui ne rapporte plus aux mêmes individus sans scrupules .

    Le seul progrès possible passant par les sciences d'observations d'une part et d'autre part l’éthique parfaite de ces observateurs comme de ceux qui osent délivrer tout diagnostic toujours relatif puisque c'est la vie elle même qui fait le travail de guérison .

  • Médéric, vous avez l'art d'apporter et de nous faire sentir la complexité des manifestations humaines, reflets de tout le vivant qui nous entoure.
    Il va de soi alors que pour modifier ce qui nous dérange, il vaut la peine de découvrir quel conflit s'élabore et s'exprime à travers le corps.
    D'où des possibilités de traitement bien plus larges qu'un comprimé acheté à la va-vite.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel