ND de Paris victime de forces sataniques

Imprimer

Beaucoup de thèmes et d'éléments ont été développés à diverses reprises sur internet au sujet du drame de ND de Paris. Je n'ai lu qu'une seule allusion à des forces sataniques. A l'heure où les sectes sataniques font régulièrement parler d'elles, il vaut peut-être la peine de tenter de s'approcher des forces qui les animent.

Les photos de l'immense brasier me laissent pantoise. La puissance qui en émane dépasse toute imagination. Il en ressort un déséquilibre énorme entre la valeur de l'édifice et la facilité avec laquelle le feu l'a détruit. Si attentat il y eut, quelques instants  limités auront suffi alors qu'il a fallu 182 ans pour construire ce chef d'œuvre de l'art gothique.

Satan est connu pour ses tentations. Ainsi il a pu offrir un ersatz de puissance aux potentiels auteurs du délit. Sur le moment, ceux-ci peuvent croire à un pouvoir énorme mais ils oublient que Satan les prend en sa possession et profitera d'une occasion pour se faire payer.

 On confond souvent Satan et le diable. Les noms étant bien distincts, les énergies qui les animent le sont aussi. Ainsi, l'étymologie de diable signifie "celui qui divise". On peut concevoir que celui qui commet un acte aussi effarant est divisé en son âme et conscience entre sa relation avec la cathédrale dans toute sa magnificence et son désir de recevoir ce que des hommes lui auraient promis.

Lien permanent 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel