07 août 2018

Un puissant exemple d’un désir fécondant une aspiration

Cet exemple nous est offert par un jeune homme de 19 ans qui se dresse face au pouvoir d’un état qui se dit « peuple élu de Dieu ». Hilel refuse de se présenter au service militaire et de participer aux opérations d’une armée d’occupation. Il l’affirme sa position et sa décision avec toute la conviction de son être profond.

 


Il sent qu’il ne lui est pas dévolu de participer à un système anti-démocratique et oppresseur. Il le dit clairement en se basant sur ce qu’il voit et non sur des concepts sionistes qui sont de plus en plus ébranlés par les événements et qui ont conçu un état politiquement, de façon arbitraire.

Hilel obéit à un loi plus fondamentale : Celle qu’une population n’a pas le droit de prendre la place d’un peuple bien installé. « C’est une ligne rouge à ne pas franchir ! ».

L’engagement de son aspiration profonde, il le manifeste là où il peut : En acceptant l’enfermement et en déclamant fortement sa décision. Jésus a dit : « Rendez à César ce qui revient à César et à Dieu ce qui est à Dieu. ». Hilel nous apporte une belle illustration de cette injonction qui n’appartient pas qu’aux Chrétiens!

Commentaires

Et bien chapeau bas à Hitel !

Écrit par : Christiane | 07 août 2018

"Hilel obéit à un loi plus fondamentale : Celle qu’une population n’a pas le droit de prendre la place d’un peuple bien installé. « C’est une ligne rouge à ne pas franchir ! »."

C'était aussi l'avis des Indiens d'Amérique...

Écrit par : Mario Jelmini | 07 août 2018

On se demande quel Dieu omniscient donc connaissant tout de l'homme est capable de nommer un peuple son élu.
L'histoire biblique de Joseph et de ses frères (en l'occurrence la tunique, comprendre symbolique, de Joseph le distinguant de celles de ses frères qui, à part l'un d'eux décident de le tuer).
La haine du juif que certains psychiatres estiment être de source pathologique ne s'alimente-t-elle pas aux souurces de cette prétendue élection?
Prétendue, pas prétendue?
Qu'il me soit permis, Madame de Meuron, de présenter une hypothèse à propos des recherches sur le phénomène OVNI qui existe depuis des temps immémoriaux (Fabrice Bonvin OVNIs les agents du changement et maints autres ouvrages.

Une simple apparition par ce phénomène également télépathique apte à prendre n'importe quelle apparence avec une "instruction" apportée à une personne ciblée (que le phénomène connaît jusqu'à la moelle de ses os) est en mesure de propulser cet être ainsi dirigé par une intelligence supraterrestre qui serait à l'origine du phénomène OVNI désormais appelé PAN: phénomène aérospatial non identifié.

Jacques Vallée, un autre auteur spécialiste de l'étude de ce phénomène, et d'autres, est à lire, relire ou découvrir.

"Le salut vient des Juifs" évangélique dit par Jésus le présenterait Lui-même, si on voulait risquer une telle hypothèse, non victime mais "agent de changement" personne "contactée" par le phénomène s'adressant à ce Dieu qu'il dit Notre Père en notre nom à tous, empathie active, donc... concernant nos moments les plus tragiques: "Pourquoi m'as-tu abandonné"!

La recherche de la vérité a de quoi irriter l'extérieur mais non Celui qui nous invite à cette démarche.
N'est-ce pas en se trompant que l'on apprend à se corriger et en cherchant à se corriger pour de bon selon de justes données que l'on cesse de se tromper?

A propos des hypothèses Einsteint appréciait tout particulièrement l'imagination
laquelle imagination n'est en aucun cas la fille de celui que les théologiens ont appelé le "père du mensonge": Satan.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 07 août 2018

Oui, Mario Jelmini, votre ajout est très sobre mais très parlant.
La comparaison est tellement visible quand on constate les terres toujours plus colonisées, processus progressif qui permet de solidifier ses "acquis" avant de passer à l'expansion suivante.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 07 août 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.