14 juillet 2018

Le formatage d’une population par l’idéologie politique dirigeante

Je viens de découvrir de plein fouet le drame vécu par toute la population de l’Institut Bouddhiste de Larung Gar depuis 2016. Comme nous en informe le figaro.fr, il est difficile actuellement de connaître ce qui s’y vit car le lieu est placé sous haute sécurité et un check point policier contrôle l’identité des visiteurs et en interdit l’accès aux étrangers.


De quoi s’agit-il ? Un excellent film nous présente le lieu, véritable bijou dans son amphithéâtre de verdure à 4000m d’altitude, avant et après l’intervention opérée dès 2016 par le gouvernement chinois. Je suis fondamentalement impressionnée de constater comment ce village si harmonieux fut saccagé par des pelles mécaniques et les habitants sans défense chassés pour la plupart.

Un long article sur tibet.fr nous transmet ce que Human Rights Watch a effectué comme bilan en février 2018. Comment la gestion du lieu est imposée par des règlements très stricts du gouvernement afin d’imposer la propagande du parti pour gérer la formation religieuse des bouddhistes en ce lieu et dans d’autres monastères.

Que percevoir des forces psychiques qui animent les dirigeants politiques ? Un calcul aussi froid et cynique qui se donne autant de pouvoir et de puissance est monstrueux. Ce besoin de l’état chinois d’aller jusqu’à uniformiser les âmes et les esprits de chaque habitant de son territoire est d’une dictatorialité sans limite. Qu’est-ce qui « permet » au XXIe siècle que de telles situations soient possibles ?

Abasourdie, je me questionne : Pourquoi les Chinois ont attendu 2016 pour effectuer leur déferlement ? Qu’est-ce qui a « mûri » en eux toutes les années précédentes ? En quoi ce village isolé à 4000m les gênait autant ?

Quel libre-arbitre leur donne pareillement la licéité d’agir de la sorte, avec des rouleaux compresseurs au propre et au figuré ?

Du côté des bouddhistes, n’ont-ils vraiment rien vu venir ? Ont-ils cru que prier et méditer suffisait à les mettre à l’abri de toute agression humaine ? Après une pareille épreuve où ils sont broyés, que leur reste-t-il dans leur for intérieur ?

A l’heure où les Chinois se répandent de plus en plus dans le monde – dix-sept entreprises ont été rachetées en Suisse en 2017 – qu’adviendra-t-il de nous ? L’exemple de Larung Gar peut nous inciter à être vigilants au commencement d’un processus afin de contrecarrer des plans dont la soudaineté apparente nous est démontrée par l’expérience de ce village bouddhiste.

 

Commentaires

mea culpa : voici le lien sur l'excellent film annoncé :
https://www.youtube.com/watch?v=4SJ7nYLUIg0

Écrit par : Marie-France de Meuron | 15 juillet 2018

Le Dalaï lama qui a renoncé il y a quelques années à ses fonctions politiques en faveur d'un autre tout en conservant son autorité spirituelle a prédit que le prochain Dalaï lama serait très certainement… chinois.

Sera-t-il élu selon la tradition en repérant entre autres des signes au-dessus d'une demeure puis en testant les réactions de la personne désignée en vue de recevoir l'assurance que cette personne est la réincarnation d'un autre dalaï lama du passé?

A la plante des pieds nous avons cinq chakras dont trois un peu plus bas sous les orteils, un au talon et un entre sous les orteils et talon qui nous relient à Gaïa, la terre

au centre des main un chakra de guérison

la force qui en émane serait celle de la "main (droite) imposée" approchant la partie lésée des malades par les guérisseurs.

Écrit par : MB | 15 juillet 2018

Merci, MB pour votre visite.
Vous soulevez différentes réflexions.
Il est vrai que les témoignages cités dans ma note montrent d'une façon très nette à quel point la communauté bouddhiste vivait coupée du monde avant que les Chinois ne viennent les bousculer de façon violente. On peut dire aussi que les Chinois sont entiers dans leurs façons de procéder. Cela me suggère que le multiculturalisme doit peut-être aussi atteindre cette partie du monde! La mutation est très brutale mais il est vrai que les mutations se font souvent d'abord par le chaos....
Il est intéressant de constater qu'actuellement les Chinois ont à affronter une nouvelle communauté religieuse chez eux, à savoir des missionnaires évangéliques :
https://reseauinternational.net/la-chine-debordee-par-ses-missionnaires-evangeliques/
Il est cocasse d'y lire que le pasteur serait d'origine chinoise, ce qui rejoint l'idée que le nouveau Dalaï Lama pourrait l'être aussi!

Je n'ai pas compris le lien que vous faites avec les 5 chakras de la main.
Bon dimanche à vous!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 15 juillet 2018

Je ne vais pas pleurer sur les Tibétains quand on sait ce qu'ils ont fait au Bhoutan. En outre Larung Gar n'est pas au Xizang, mais au Sichuan. A 4000m d'altitude, je me demande de quoi ils vivent. On est à la limite de la végétation.

Quant au formatage des populations, je suis plus préoccupé du formatage opéré chez nous et dans les pays qui en agressent d'autres. Car dans ces cas il y a mort d'êtres humains.

Écrit par : Daniel | 15 juillet 2018

Chère Madame,

Lea cinq chakras concernent la plante des pieds nous reliant à Gaïa, soit à la terre

et l'on note à quel point il est équilibrant de bien sentir le plancher, ou autres sols, sous la plante de nos pieds

tout particulièrement après l'âge venant après une ou deux chutes

prendre le temps de sentir ses pieds nus sur le sol

avec une chose étonnante:


do ré mi fa sol…
"toutes les femmes sont folles
excepté ma bonne
qui me cuit des pommes
sous un parasol
place de la Riponne" (Lausanne)à mes oreilles comme à mon coeur premier chant "suisse"!


a de quoi replonger en souvenirs d'enfance
avec le souvenir d'une petite fille
de son nom
Marguerite

au chapeau non chinois mais vaudois:


grappes de raisin!

Le chapeau de Marguerite arrondi
évoquait un sein maternel…

et quelques petites tiges au jardin
de je ne sais plus quoi

au "su"c évoquant le lait… d'une maman

Nous avons tort de vouloir mépriser, désormais, tout ce qui ne "rapporte" rien.







do ré mi fa!

Écrit par : MB | 15 juillet 2018

Daniel, Etes-vous sûr que ce sont les mêmes êtres humains qui ont maltraîté les habitants du Bhoutan? Je ne peux guère accéder à votre généralisation très simpliste.
Quant à votre précision géographique, que voulez-vous prouver?
Xizang est une ville et le Sichuan est une province. Dans les références que j'ai apportées, on parle bien du Sichuan.
Vous vous demandez de quoi ils vivent, bonne question! Soit vous la creusez et elle devient constructive, soit il serait peut-être plus adéquat de la garder pour vous.
Quand vous regardez les photos et le film, il est évident qu'il y a mort d'êtres humains, peut-être pas soudainement mais à plus ou moins longue échéance. Une maladie potentielle peut basculer très fort dans la mort après un pareil stress.
Et puis, il y a le fait que de dresser - comme on dresse des animaux - les individus dans une mentalité peut en faire des espèces de zombies, ce qui fait penser à la mort de l'âme.

OK, vous êtes préoccupé du formatage opéré chez nous. Que faites-vous de votre préoccupation?
Je vous rappelle ma conclusion qui montre que nous sommes concernés dans la mesure où des Chinois viennent utiliser nos structures donc qu'à long terme nous risquons fort d'être influencés par leur idéologie.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 15 juillet 2018

Merci, MB de préciser la notion des 5 chakras plantaires, d'autant plus qu'effectivement, cette conscience permet d'être mieux ancré au sol, donc de moins chuter.

Je ne vois pas toujours pas la relation avec la nomination d'un nouveau Dalaï Lama!
bonne nuit!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 15 juillet 2018

Chère Madame,

En l'un ou l'autre de ses livres le Dalaï lama écrivait avoir le sentiment que le prochain Dalaî lama serait chinois et je pensais à la brutalité des destructions mentionnées ici, présentement dans votre blog, pure imagination de ma part, simple question, si les Chinois au courant de la tradition en question ne chercheraient pas à repérer au-dessus des demeures, comme expliqué plus haut, les signes de la présence du futur Dalaï lama, le présent étant âgé, désormais, afin de détruire toute possibilité de nomination autre qu'un Dalaï lama chinois…?
Quand on pense, simple "échantillon" à ce qui s'est détruit en Chine au moment des JO au détriment total des habitants des quartiers concernés…!

Mais on peut se poser la question suivante:
de quel droit désapproprier un enfant de sa vie pour le nommer Dalaï lama en l'arrachant jeune aux siens et en encadrant toute son adolescence voire en la limitant puisque "condamné", sans avoir à proprement parler choisi, à devenir Dalaï lama

la vie n'était pas tendre pour le jeune garçon Dalaï lama remis aux mains des lamas...

A la maison, libre, l'actuel Dalaï lama aurait-il choisi la vie monacale?

De même, de quel droit, sans son accord, circoncire un bébé mâle, mutiler en excisant des fillettes avec éventuelles délicates infibulations au nom d'une religion!?

Écrit par : Myriam | 15 juillet 2018

Bonjour Myriam, Vous décrivez très bien comment des religions peuvent imposer une existence à un enfant dès son plus jeune âge.
On dirait qu'il est venu le temps d'un grand chaos où les religions doivent se remettre fondamentalement en cause, sans doute pour retrouver le vrai courant spirituel, dépourvu de tout ce fatras de dogmes et de rituels arbitrairement proposés voire imposés qui ont fait, du reste, que tant de personnes se sont éloignées de leur religion de leurs parents.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 16 juillet 2018

Grand chaos général: Washington, Pékin, Moscou compris?
De quoi refonder l'ensemble de nos us et coutumes avec un Droit des peuples à dire NON à la guerre

comment accepter que quelques-uns prédateurs assassins forcenés s'approprient la vie d'autrui en dressant les peuples les uns contre les autres qui sans avoir rien à se reprocher entre eux du jour au lendemain deviennent réciproquement des "ennemis à abattre"!

Ainsi réalisant ce scandale il est significatif de relire ou découvrir "La victoire en chantant" ou le "Chant du départ" par Google

en lisant consciencieusement mot à mot

Un simple exemple concernant la religion: L'Immaculée Conception de Lourdes nommée pour la première fois par Bernadette fut "cela"!

Bernadette, gênante, malgré un coeur battant pour un certain Antoine, si je ne me trompe pas de prénom, mais le sentiment était réel... fut orientée côté couvent car, infirmière talentueuse reléguée à l'ouvroir... elle ne se gênait pas: "la statue de Notre-Dame de Lourdes ne correspondait pas à sa vision"

"jamais la dame n'aurait voulu tout ce commerce... à Lourdes!" La robe de la dame, reconnue par Bernadette, était celle que portait la Présidente des Enfants de Marie aux processions… jeune femme récemment décédée: Elise Latapie

ce qui fit dire à la tante d'Elise mise au courant de la la vision en question: "Bernadette est médium, il s'agit de ma défunte nièce Elise…!"

Elle invita Bernadette pour lui montrer la robe.
que Bernadette reconnut parfaitement.
La tante d'Elise voulut la lui offrir.
Bernadette refusa.

Aujourd'hui quelqu'un du peuple peut se permettre de vous adresser ces lignes, Madame de Meuron, mais aux temps de l'Inquisition, avant comme encore pas mal de temps après?

Imaginons que Jésus soit revenu et parfaitement au courant de l'Histoire de l'Eglise, folies mystiques La légende des siècles ainsi que des persécutions "en son nom" ("Pour l'amour du Christ" les pires supplices ou bûchers… l'antisémitisme (Israël, peuple déicide… d'un Dieu immortel!

croyez-vous, Madame de Meuron, qu'il accepterait de prendre la tête d'une telle Eglise?

Last not least… fidèles, cette fois, capables d'aller à la "messe du pape" chacun payant sa place comme au spectacle!... au cinéma ou au théâtre!?

Écrit par : Myriam | 16 juillet 2018

P.S. au commentaire non encore publié

sur Bernadette Soubirous André Ravier

Jacques de Voragine La légende dorée

Écrit par : Myriam | 16 juillet 2018

Bonjour Myriam,

Vous donnez des illustrations très pertinentes de la façon dont les "fidèles" modifient le message de base du Christ incarné en Jésus, ce qui peut provoquer aussi une révolution voire une rébellion dans la population chrétienne.
Je me questionnais de la raison pour laquelle les habitants du monastère bouddhistes devaient passer par une pareille épreuve, d'autant plus que les Chinois les avaient laissés s'installer depuis assez longtemps Un site m'a donné une réponse assez intéressante:
http://www.tibet.fr/dossiers_speciaux/la-cia-ce-discret-sponsor-du-dalai-lama/
En mélangeant la politique avec la vie spirituelle, l'être humain y ajoute ses immaturités et reçoit le boomerang en retour. Ainsi donc, Jésus avait dit à sa façon et pour la période dans laquelle il vivait : "Rendez à César ce est à César et à Dieu ce qui est à Dieu." Il nous rappelle de la sorte que nous avons deux natures: une nature existentielle et une nature essentielle.
L'histoire - et l'actualité aussi - nous relate bien toutes les problématiques liées au fait de les confondre - de les fondre ensemble - alors qu'elles sont de natures très distinctes.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 17 juillet 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.