19 février 2018

Quand les hommes retrouveront-ils leur pouvoir émissif masculin originel ?

L’être humain actuel est de plus en plus castré de ses forces vives. L’homme n’y échappe pas. Les preuves nous en sont offertes à différents niveaux. Les ventes de viagra et autres médicaments du même type font fleurir l’économie. D’autre part, le nombre des spermatozoïdes a diminué du tiers en moins de 20 ans. A cela s'ajoute que les hommes sont limités dans leurs gestes, voire leurs regards, sous peine d’être traités d’abuseurs.

 


Alors, que leur reste-t-il ? L’émissivité rationnelle dans le développement économique ! Alors là, ils s’épanchent ! Nous le constatons dans plusieurs domaines. Ils envahissent les territoires par l’achat de terrain pour bâtir des entreprises : «La société a acquis 21'000m2 de terrains pour cette première phase de travaux qui devrait durer deux ans, mais 46'000m2 autour de ce périmètre sont d'ores et déjà réservés pour de futures extensions. »  La Suisse est-elle si vaste pour être envahie par des Américains qui émettent leurs ambitions chez nous ? Ne savons-nous plus préserver notre mère la terre pour garder un contact avec ses précieuses énergies ? Non, c’est le Droit (pouvoir masculin) qui soutient une telle dynamique, ce droit qui est édicté bien au chaud dans des salles élégantes, bien loin de la vitalité du milieu naturel.

Et puis, il y a émission de sommes imposantes, par exemple Ferring qui investit 30 millions à St-Prex. Ces millions ne sont pas le fruit du travail de ceux qui les manipulent, autrement dit qui n’utilisent pas leur pouvoir vital masculin. Ils proviennent de toutes les mains qui ont travaillé dur mais dont on tait un maximum qu'elles n'en jouissent pas, alors qu'on lit les bilans enregistrés par de telles firmes : plus de 2 milliards !

Et, de quels médicaments s’agit-il ? Sur ceux qu’on peut miser (encore une démarche émissive rationnelle…). Ici, le REKOVELLE (follitropine delta), stimulant de l’ovulation. Ainsi, pour rentabiliser un tel produit, il va falloir persuader (encore une émission rationnelle) beaucoup de scientifiques, d’hôpitaux, de cliniques, de médecins et de….femmes à qui on fait miroiter un bébé. Et pendant ce temps, on ne tient pas compte de tout le temps, l'argent et les énergies utilisés pour dévier le juste traitement d’une infertilité, celui qui remonte à la cause, laquelle peut être traitée par des thérapies bien plus nuancées et très nettement moins coûteuses dans bien des cas. On retire ainsi aux femmes – ou à leurs compagnons– la restauration de leur souveraineté de pouvoir gérer leur pouvoir fécondant.

En outre, il est mis en avant le nombre de jobs que de telles entreprises promettent ou assument déjà. Oui mais…. Pour combien de temps ? On voit trop de firmes qui licencient d’un coup une bonne part de leurs personnels. D’autre part, tous ces employés reçoivent-ils vraiment des postes qui leur permettent de développer leur créativité, de bouger pour vivifier leur corps, d’entretenir des relations humaines avec leurs collègues, etc.

Dans notre époque où il faut équilibrer la croissance économique, où on fabrique des billets pour qu’elle survive, ne serait-il pas plus judicieux de créer d’autres types d’emplois ?

La santé passe aussi par l’équilibre. A Genève, nous ne savons plus où loger les habitants. Ou alors, on sacrifie des poumons d’oxygène à de grands ensembles. A ce sujet, des citoyens réagissent : La population est invitée à une grande manifestation le 24 février pour exprimer sa volonté de sauvegarder Genève.

Alors pourquoi permettre à une nouvelle pharma chinoise de venir s’y installer ? Pour que nous soyons astreints ou convaincus à consommer ses produits? La séduction subtile évoque des produits issus de la médecine traditionnelle chinoise. Ils ne sont peut-être pas mauvais en soi. Mais pourquoi ne pas nous soigner avec nos propres plantes et autres produits naturels issus de notre terre, qui nous correspondent bien mieux puisque nous sommes issus de ce terrain- ? De plus, en médecine traditionnelle chinoise, c’est une démarche thérapeutique globale qui conduit à la prescription de certains remèdes. Or nous ne sommes pas issus de la pensée asiatique ! Il serait bien plus heureux que nous récupérions les produits de notre terroir et que nous nous réappropriions la sagesse de notre culture helvétique qui n’a rien à envier aux autres !

 

Commentaires

Bonsoir,
A propos de sexualité; il y a une petit film qui repend le sujet de la domination médicale: La Performance, Le thème: Et si l'amour était surveillé comme un accouchement... à voir sur:
https://www.youtube.com/watch?time_continue=12&v=72oyhUHgvhs

Écrit par : Daniel | 15 mars 2018

Grand merci, Daniel, pour ce lien qui illustre de façon très pertinente, presque insupportable, l'emprise du corps médical sur ceux qui viennent demander un soutien, au lieu d'aider chacun à récupérer la pleine possession de ses capacités et pouvoirs, selon son rythme et ses moyens.
Je me souviens d'un homme dont le sperme était insuffisant du fait de son stress au travail. La preuve en a été donnée suite à une fracture de jambe qui l'avait amené à un repos forcé. Il a pu féconder sa femme dont il avait déjà eu un enfant, autre preuve que sa stérilité était relative.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 16 mars 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.