25 décembre 2017

« Il est né le Divin Enfant »

 

Le voici donc cet enfant attendu depuis plus de 4000 ans. Qu’est-ce que cette naissance signifie pour chacun de nous, en deçà de nos cultures religieuses et de nos expériences annuelles ?  En quoi la naissance de cet enfant nous concerne-t-elle personnellement en cette période du solstice d’hiver ?


S’il vient de si profond dans le temps, cela peut évoquer le fait qu’il se trouve tout aussi profondément enfoui – ancré - en nous.

Comme la petite poupée russe, entière, qui est cachée par plusieurs poupées creuses. Dans une autre culture, on parle de l’enfant intérieur.

C’est l’enfant pur, non pollué par toutes les imperfections de notre existence, par tous les concepts imposés lors de notre éducation, faussé par des habitudes imparfaites ou la méconnaissance des lois cosmiques.

L’anniversaire de la naissance de Jésus peut être considéré comme un rappel à aller libérer notre enfant intérieur. Si le Christ s’est incarné dans le corps d’un enfant, c’est que notre corps lui-même est un instrument pour aller rencontrer cette dimension en nous. L'école de vie « Ecoute ton corps » nous donne des indications importantes.

Alors Joyeux Noël pour la renaissance de votre être intérieur qui a les pouvoirs, la créativité et la liberté d’un enfant pur !

 Vous pouvez écouter "Il est né le divin enfant" et plusieurs autres chants très classique offerts par une chorale d'enfants ici

Commentaires

Un tout grand merci Marie-France de m'avoir rappelé à quel point Lise Bourbeau est une grande dame !
Je retiens : "Quel monde merveilleux ce serait si tous les adultes pouvaient se sentir à l'aise d'exprimer ce qu'ils sont, de se donner le droit de dire "non" ou "oui" à eux-mêmes ou aux autres au lieu de faire le contraire de ce qu'ils ressentent pour être "correct" ou "aimés" des autres.
Si l'enfant pouvait donner son opinion ou avait le droit de dire qu'il n'est pas d'accord avec ses parents sans se faire clouer le bec ou se faire culpabiliser, il y apprendrait le respect. L'enfant grandit en croyant que son opinion, son idée, ne vaut pas grand chose, qu'il est même mieux de la taire afin d'être aimé davantage. Comment s'attendre à ce que l'enfant respecte ses parents ou le monde des adultes en général? Comment s'attendre, une fois devenu adulte, que cette personne se respecte et s'aime pour ce qu'elle est? Au contraire, cette personne développera plutôt plusieurs aspects d'une personnalité qui vise à plaire aux autres et refoulera ainsi complètement sa propre individualité."
Merci et bonne journée de Noël

Écrit par : Christiane Kolly | 25 décembre 2017

Bonjour Madame de Meuron très beau billet et vous faite bien de rappeler qu'il existe de nombreuses chorales d'enfants à écouter sans jamais se lasser
JOYEUX NOEL POUR VOUS MADAME ET TOUT VOTRE FAMILLE

Écrit par : lovejoie | 25 décembre 2017

Il existe une légende juive selon laquelle le bébé à naître est un tout grand savant mais à sa naissance passe un ange qui appuie un doigt juste au-dessus de sa lèvre supérieure en disant tout doucement: "chut"! ce qui explique la petite fente que l'on sent chez nous tous en passant un doigt sous notre nez

alors l'enfant oublie tout de son savoir


Autrefois Noël se préparait religieusement et pendant quelques heures on percevait comme une présence... l'"esprit" de Noël

Bonnes fêtes

Écrit par : Myriam | 25 décembre 2017

@Marie France de Meuron je me permets d'évoquer non pas la divine naissance du Christ mais ce qui m'a sauté à l'esprit à force de lire le titre
Combien sont elles de femmes ayant souffert de toxémie car hormis la première consultation chez un gynéco pour savoir si elles étaient enceintes ou pas ,elles n'y sont plus jamais allé par la suite
Le suivi n'existait pas forcément et ce encore dans les années 60 ! on parle d'enfants hyperactifs seraient ils par hasard le fruit d'une toxémie hélas personne ne pourra jamais le dire
Toute belle journée pour vous

Écrit par : lovejoie | 29 décembre 2017

Bonsoir Lovejoie,

Oui, les naissances peuvent être vécues dans des conditions très différentes. Celle de Jésus nous montre à quel point une naissance acceptée dans toutes ses dimensions peut être source d'harmonie et de rassemblement d'une large famille allant des pauvres aux riches, des animaux aux êtres angéliques.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 29 décembre 2017

Merci Madame de Meuron Avec la chasse aux nouveaux nés à exterminer Marie devait sans doute souffrir d'une sacré hypertension artérielle
Mais la grossesse n'étant pas une maladie on comprend pourquoi avant l'arrivée de la médecine dite de pointe il n'y avait aucun suivi médical
Saur peut-être celui des vétérinaires qui souvent ont remplacé les médecins
Puis 1969 arriva avec l'homme qui marcha sur la lune qui elle est bien d'ordre féminin, et la destinée des parturientes changea du tout au tout grâce à la médecine dite de pointe les gynéco allaient enfin pourvoir intervenir sur le destin des fœtus
Nous les femmes et futures mères nous entrions dans l'ère de la surveillance programmée ,merci la Nasa
Sans oublier le relâchement tous azimut entre hommes et femmes l'année 69 de connotation très érotique fit ressurgir des limbes animales de nombreux comportements irrationnels
Ce fut même le grand retour des violeurs alors Merci à la Nasa qui violant le sol lunaire incita et ce inconsciemment des nombreux détraqués sexuels à agir en plein jour
Celui qui a dit que tout se qui se passait dans le cosmos agissait sur le comportement humain ne s'y était pas trompé
Toute belle journée pour vous Madame

Écrit par : lovejoie | 30 décembre 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.