30 avril 2017

L’Energie et la Loi

Le 21 mai, nous sommes invités à voter en faveur d’une Loi sur l’Energie (LEne). Peut-on concilier une loi globale avec l’énergie ? Il est intéressant du reste de constater qu’elle est désignée par LE ne (avec une négation) !


Il est indéniable que quasi tous les citoyens sont conscients qu’il s’agit d’améliorer tant les économies d’énergie que leurs approvisionnements variés et renouvelables.

Pour autant, est-ce la forme d’une loi qui répond de façon adéquate au sujet ?

Alors que l’énergie est une force vibrante, mouvante et mutante, une loi est très rigide, délimitée et figée dans le temps. Comme l’exprime le physicien à la retraite André Bovay-Rohr :« quant à prédire ce qui va se passer d’ici à 2040 ou 2050, c’est intellectuellement malhonnête et financièrement farfelu». Effectivement, fixer des objectifs pour des dizaines d’années est une vue de l’esprit et ne tient pas compte de tous les paramètres qui se modifient voire basculent pendant autant d’années.

Si 72 voix du Conseil National se sont opposées aux 120 voix majoritaires, c’est bien que le sujet n’est pas si évident. Une loi balaierait ainsi beaucoup d’avis et de forces vives qui créent ou créeraient d’autres solutions pour améliorer notre système énergétique.

De plus si DES comités référendaires (p 13 du fascicule officiel envoyé aux électeurs) se sont formés et que donc bien des citoyens se sont engagés dans ces comités, c’est bien que cette loi est inappropriée. Elle est sans doute très rigoureusement conçue conceptuellement mais ne correspond pas à la réalité très pragmatique, mobile et évolutive.

Il est donc bienvenu de développer l’évolution de l’approvisionnement en énergie mais en stimulant les différentes intuitions et moyens d’y parvenir. On sait bien que la loi encadre et délimite mais fige aussi un système qui devrait être au contraire créatif et souple.

On demande aux citoyens de voter oui ou non. Toutes les forces qui enjoignent d’améliorer notre système énergétique pourraient aussi étudier comment chacun, dans son cadre de vie, peut améliorer sa consommation d’énergie et créer de nouvelles sources d’énergie. Même si ces sources sont petites, on sait bien que les petites ruisseaux font les grandes rivières...

Par conséquent, refusons d’enfermer des concepts figés et encourageons les divers mouvements qui correspondent aux multiples aspects de l’Energie.

Commentaires

Voici un article fort bien conçu pour présenter le sujet d'une façon la plus complète possible :
http://www.aqueduc.info/Quid-de-l-hydraulique-dans-la-strategie-energetique-suisse

Écrit par : Marie-France de Meuron | 02 mai 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.