26 mars 2016

Que nous reste-t-il de Vendredi Saint et de Pâques?

Pour les enfants, les œufs et les lapins, symboles de la renaissance du printemps, de la vie qui jaillit.

Pour les adultes, nous avons la Une de la TdG de ce jour, avec l’article de l’internement à vie de Claude D. qui la conteste et l’éditorial concernant le budget 2016, un aveu de crise.


Avec de pareils titres, nous sommes plutôt coincés dans un Chemin de Croix. Que nous en soyons conscients ou non, bisounours ou non, un chemin de croix est le lot de notre humanité. Le prêt-à-penser ou le prêt-à-agir ne nous permettent pas de l’éviter alors qu’ils cherchent à s’imposer en remplacement des dogmes des religions.

Il est vrai que le Chemin de Croix de Jésus a tellement été mis en images et en sculptures qu’il est difficile de ressentir en quoi il nous concerne dans notre quotidien existentiel. La RTS avait donné la parole à Paul Claudel qui exprime avec tout son être ce que les 14 stations signifient pour lui.

Chacun de nous peut ressentir comment résonnent en soi ces différentes étapes d’une épreuve qui va d’un jugement à la destruction du corps, de son existence et de son énergie vitale.

La station 1 : Jésus est condamné à mort. Le gouverneur s’en lave les mains et suit la volonté du peuple. Le film IDIOCRACY en intégralité version française  illustre bien comment l’idéologie du moment impose son diktat.   Nous en avons du reste un exemple tout récent avec Ismaël Saidi qui a donné sa vision de l’attitude des musulmans quant aux attentats et qui s’est attiré des insultes sur moult sites.

Et nous, combien de fois avons-nous porté rapidement un jugement sans connaître une situation dans son ensemble ?

Ainsi, l’entièreté de la scène du jugement de Jésus nous permet de ressentir cette réalité de fonctionner comme les accusateurs ou de se tenir à la place de l’accusé. Cette même dualité peut se produire à l'intérieur de nous lorsque nous nous en voulons de ne pas agir selon certains concepts.

La station 2 : Jésus est chargé de sa croix. C’est le lot de tout être humain incarné. La vie est faite d’expériences qui peuvent commencer par être vécues de façon très chargée, pour s'achever un jour et atteindre une transmutation lumineuse si nous les vivons jusqu’au bout, ce qui peut nous prendre plusieurs vies selon certains courants spirituels alors que Jésus dans son entière acceptation a su vivre en un jour son épreuve de la croix !!!

La station 3 : Jésus tombe sous le bois de la croix. Ainsi, il tombe à terre dans une absolue humilité (de humus= terre). Il est donc bien naturel de tomber dans une épreuve, l’essentiel étant de chercher en soi les forces pour se relever.

La station 4 : Jésus rencontre sa mère. Même dans les épreuves les plus intenses, un être peut venir à notre rencontre. Il est vrai qu’une épreuve nous incite à nous enfermer en nous mais, si nous restons vigilants à l'environnement concret ou subtil, une aide bienfaisante est toujours présente.

Je ne vais pas continuer davantage, laissant à chacun ses connexions intimes avec le Chemin de Croix.

Si quelqu’un veut apporter sa contribution aux stations suivantes, la station 5 s'intitule : Simon le Cyrénéen aide Jésus à porter sa croix.

Avec tous mes vœux pour que les Forces de Pâques vous soutiennent pour traverser vos épreuves actuelles.

Commentaires

Je plains le chemin de croix qui sera celui des parents d'un enfant d'à peine onze ans jouant à un jeu débile avec un ou plusieurs copain et qui crie le jour de Pâques tout en pianotant sur je ne sais quoi, si t'es pas un lâche ,tues le
C'était lundi mais j'en suis encore à me demander si le monde tourne encore dans le bons sens
Je suis comme beaucoup le strict minimum avec le virtuel surtout quand on entend des mots d'une telle cruauté et face aux parents présents ne réagissant pas
Très belle soirée pour Vous Madame

Écrit par : lovejoie | 30 mars 2016

Les commentaires sont fermés.