14 février 2016

Réactions au virus Zika : réflexion ou réflexe ?

Face à un virus ou une bactérie, le réflexe en biologie est de déterminer au mieux les caractéristiques de l’agent infectieux, d’en trouver son antibiotique et d’en chercher le vaccin. Une réflexion plus panoramique permet de mettre en évidence un maximum de facteurs en relation avec les organismes des malades atteints et leurs environnements.


Ainsi donc, des chercheurs ne se sont pas limités à l’examen du virus Zika en constatant les nombreux cas de microcéphalies chez des nouveaux-nés. Paris-Match nous en dit davantage.

Cette découverte montre bien à quel point on ne peut pas isoler un problème pathologique des différents éléments qui en constituent les conditions pour son éclosion.

Commentaires

@Madame de Meuron avec tout le respect que je vous dois ne vous êtes vous pas posé la question et si ce n'était qu'un moyen pour que la recherche toujours en manque d'argent n'ait trouvé que ce moyen pour en obtenir davantage ? ce que de nombreux non internautes ont fait en voyant l'annonce faite en décembre avec la lettre Z(irca elle aussi dernière lettre de l'alphabet
Nous avons la planète Neptune qui permet surtout aux malfrats de s'enrichir en créant de faux problèmes et qui se trouvant dans le signe du poisson son signe de prédilection aura permis aux plus fabulateurs d'inventer n'importe quoi pour s'enrichir sur le dos des contribuables et ceci depuis deux ans déjà
Très belle journée

Écrit par : lovejoie | 15 février 2016

Merci, lovejoie, de venir animer mon blog!
Evidemment, il y a toujours une question de gros sous mais il se présente aussi la large tendance actuelle de vouloir s'assurer contre tout. Ainsi, il s'avère beaucoup plus rassurant de miser les forces et les efforts sur un vaccin qui semble "sûr" puisque répondant à des normes très strictes et bien définies. Alors que s'intéresser aux différents facteurs d'une épidémie se révèle être une entreprise bien plus complexe tant dans le nombre de paramètres en jeu que dans leurs quantifications. Ainsi, la réaction horizontale recueille davantage de plébiscite qu'un ensemble de facteurs qui couvrent un panorama multidimensionnel.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 15 février 2016

@Madame De Meuron je vous remercie de votre réponse si académique /rire

Écrit par : lovejoie | 15 février 2016

Bonjour Madame de Meuron

Voici un lien amusant...

http://www.medias-presse.info/du-virus-zika-a-la-fondation-rockefeller/48705

Écrit par : absolom | 15 février 2016

Merci beaucoup, absolom, pour ce lien non seulement "amusant" mais aussi percutent qui en dit long sur l'utilisation multidimensionnelle de la biologie, par conséquent de la médecine, dans le monde économique.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 15 février 2016

Bien répondu Madame...

Merci et bonne journée :-)

Écrit par : absolom | 15 février 2016

Les commentaires sont fermés.