05 décembre 2015

Le Temps de l’Avent

est une bonne occasion d’aller à la rencontre de soi, vers cette lumière qui jaillit du fond de la nuit avec le solstice d’hiver ou la naissance de Jésus.

 


Deux dynamiques intérieures sont à notre disposition. En chinois, on parle du yin et du yang. En français, je vous propose la réceptivité et l’émissivité, la contemplation et l’action, le recevoir et le donner.

Un bon équilibre se trouve dans les épousailles entre les deux : que le faire émerge du ressenti. Que les deux états reçoivent autant de conscience de notre part l’un que l’autre.

Que nous montre notre ère actuelle ? Le ressenti est vite balayé par l’action. La préparation de l’accueil de la lumière intérieure est vite remplacé par l’action, les lumières extérieures sont profuses, la préparation « des » fêtes où l’on mêle deux événements totalement distincts : Noël et Nouvel-An. Le commerce fleurit et les offres de toutes sortes attirent les individus vers l’extérieur d’eux-mêmes alors que le ressenti propose une présence à l’intérieur de soi.

L’exemple le plus caricatural de l’action pure sont les attentats : Le ressenti profond de ces djihadistes est complètement « recyclé » par l’action : faire irruption dans un lieu, tirer d’une arme qui a des projectiles à profusion, crier leur slogan et puis se tuer ou se faire tuer. Un fait qui m’a heurtée de plein fouet est d’apprendre que le jeune couple auteur de la fusillade en Californie avait un bébé de 6 mois qu’ils ont abandonné pour vivre leur action. Ils ont ainsi banni tout ce que la vie leur apportait en développant la contemplation d’un enfant à grandir.

Puisse ce Temps de l’Avent nous accompagner vers le recevoir de notre lumière intime, le soi qui rejoint le grand Soi!

Commentaires

Sol Invictus à tout jamais.

"Le Temps de l’Avent est une bonne occasion d’aller à la rencontre de soi, vers cette lumière qui jaillit du fond de la nuit avec le solstice d’hiver ou la naissance de Jésus."

Le Soleil va gagner des minutes à partir du 26 décembre.

Écrit par : Victor-Liviu Dumitrescu © | 05 décembre 2015

Le Solstice de l hiver ou la naissance de Jésus...

Qui de nous ne se rappelle t il pas avec nostalgie et tendresse de la période de Noël? Chaque année, Noël arrive avec le même chant du "Petit papa Noël" de Tino Rossi ou à la TV avec le film "La grande vadrouille" pour la 150 ème fois ou les "Bronzés font du Ski" ....

Même cette année, Noël ne va pas être ni moins beau qu avant ni différent. Réunions de familles autour du sapin qui reprennent leurs habitudes sauf peut être pour ceux qui sont en guerre ou qu ils ont perdu atrocement membres de leurs familles au proche orient, à Paris , au Yemen, aux russes pour leur avion au Sinai, les palestiniens et les isareliens...liste non exhaustive .

Pour finir, voilà une info marrante:Les habitants de la ville ukrainienne d’Ivano-Frankovsk (ouest) ont demandé aux autorités locales de déterminer si la présence du Père gel (l’équivalent du Père Noёl en ex-URSS) et de sa fille Snegourotchka aux festivités de Noel et de Nouvel an ne viole pas la politique visant à rompre avec les symboles communistes.

Tiens, je ne savais pas que le Père Noël était communiste..Et pire encore que sa fille l est aussi? Flut alors ...Je ne savais pas non plus que le Père Noël était le principal problème à résoudre dans le domaine de l'éducation et de l anti-corruption..

Alors, j ai pris ma décision, je fêterai Noël cette année aussi et comme d habitude mais comme film à la TV, et pour changer :) , je ne regarderai pas La Grande Vadrouille mais le Papa Noël est une ordure de Gérard Jugnot, Thierry Lermite et Anémone... ça vous va ou bien ??! :)

Écrit par : Charles 05 | 07 décembre 2015

Comme Mme de Meuron le dit, aller à la rencontre de soi c est d équilibrer la entre la réceptivité et l’émissivité, entre la contemplation et l’action et entre le recevoir et le donner...

Ceci me rappelle de ces deux citations de Ghnadi:

""Comment pourrait on apprendre à se connaître soi même? Par la méditation, jamais, mais bel et bien par l Action."

Et aussi:

""Le plus grand voyageur n est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde mais c est celui qui a fait, au moins une seule fois dans sa vie, le tour de lui-même""

Écrit par : Charles 05 | 08 décembre 2015

Comment aller à l encontre de soi?
Pour le faire, il faut être bien informé de ce quis e passe à l extérieur de soi, non?. Mais quand l information sur des situations existentielles comme :nous nous rapprochons nous d une 3 ème guerre mondiale , ceci nous foute une trouille bleue ...

Posons nous la question sur celui ou ceux qui allument des feux un peu partout :
--Est ce que le Gvt Français parle sérieusement au nom des Français ou au nom du Qatar/Saoudie, entre autres? C est toute la question!
--Moi, je ne pense nullement que la France a changé d avis sur le proche orient surtout sur la Syrie. Inflexion de Hollande est une hypocrisie stupide et bête. Les dirigeants français ont-ils changé de plan à la dernière minute? Non, ils nous enfument encore plus. Car nous dire que la France voudrait faire une nouvelle guerre en Syrie est rien d autre que de mettre la main sur le Nord de la Syrie (anciennement dit No Fly Zone) où y créer un nouvel Etat dans le cadre d une guerre ethnique. Guerres qui ne sont plus ni idéologiques ( la sale plaisanterie du printemps arabe..)ni religieuse (sunnites contre Sunnites ou contre chiites et vice versa..le chaos créé avec habit religieux.)

--D autre part, la diplomatie française est toujours infecte et confuse.
Mr Fabius a parlé à l antenne sur l inflexion de Mr Hollande au moins vis à vis de la Syrie ( la Syrie de Bachar...comme ils disent). Je me demande si Mr Fabius n avait pas changé d’avis sitôt qu’il a quitté l’antenne. Par ailleurs, qui aurait cru que Mr Fabius croyait lui même à ce qu’il disait?

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 09 décembre 2015

Charles, 05, Merci pour votre visite.
Effectivement,la situation extérieure nous interpelle beaucoup. Ce que je propose dans cette note est d'aller à la rencontre de ce "me" interpellé. D'accepter de prendre conscience de notre ressenti profond face à ce qui nous agresse afin de vivre la conscience du soi sous-jacent. Ce soi sous-jacent que l'on peut considérer comme la lumière qui renaît des ténèbres.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 10 décembre 2015

Les commentaires sont fermés.