13 août 2015

Vivre le sacré

Sur son blog, André Thomann s’exprime au sujet du sens du sacré en mentionnant l’agression de pompiers. Le sacré est en-deçà ou au-delà du matériel. De nos jours où tout est formaté, réglementé, il est plus difficilement perceptible, lui qui est mouvant, subtil, vibrant, sans limite.


Le  numéro hors-série des Editions Recto-Verseau (no 265H de juin 2015) s’intitule : Vivre le Sacré.

Différentes perceptions du sacré y sont exprimées et développées par des personnes qui le vivent intensément et le pratiquent dans la vie courante ou en thérapie.

Sandrine Chenevas nous en donne une saveur : « Des points d’infini parsèment notre planète : les sites sacrés. Ils dispensent des enseignements dans un langage non parlé, le langage qui va droit à l’âme, en lien à la résonance de la lumière. »

Et encore, de Catherine Delorme : « Le sacré n’est pas à trouver à l’extérieur mais dans la capacité à aller chercher à l’intérieur de soi ce qui est vivant, vibrant."

Je vous en souhaite une lecture vivifiante.

Les commentaires sont fermés.