29 décembre 2014

Israël, est-elle vraiment une démocratie?

J'ai souvent lu qu'Israël était considérée comme l'unique démocratie de la région. En lisant cet article et en considérant comment les partis présentent leurs programmes pour les élections, j'en reste perplexe.

Commentaires

oui, de fait, avoir des partis politiques et de pouvoir voter librement, c'est cela la démocratie. Sans doute pour vous le Hamas est un emblème démocratique, mais à chacun ses valeurs, n'est-ce pas?

Écrit par : paty | 29 décembre 2014

Evidemment, en publiant le lien mentionné ci-dessus, je devais m'attendre à ce que Tsahal informatique intervienne, ce qui n'a pas manqué!
Toujours avec les mêmes paramètres:
- L'anonymat, à une exception près.
- L'insulte à mon encontre et le dénigrement de ma personne.
- Evoquer autre chose pour dévier du sujet de la note, à savoir ici les outils utilisés pour présenter un parti politique dans un pays qui se dit démocratique.
Je reprendrai mes propos après la publication du commentaire suivant.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 01 janvier 2015

Paty, vous écrivez : "Avoir des partis politiques et de pouvoir voter librement, c'est cela la démocratie". L'esprit de la démocratie est le pouvoir par le peuple, comme son étymologie l'indique.
Or, un parti qui joue au cow-boy pour abattre un autre parti ne respecte pas la dignité de l'autre. De plus, il perd la sienne puisqu'il ne présente pas un programme constructeur pour la nation. En outre, il encourage la division dans le peuple, pour mieux régner, ce qui devient une oligarchie qui fait fi de la démocratie.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 02 janvier 2015

Paty (suite) Vous écrivez aussi : "Sans doute pour vous le Hamas est un emblème démocratique, mais à chacun ses valeurs, n'est-ce pas.".
Cette tournure d'esprit relève aussi de Tsahal informatique. Vous utilisez une comparaison pour détourner l'attention ailleurs. De plus, vous mélangez les éléments en comparant l'Etat d'Israël avec un parti politique palestinien. Pour être plus juste, vous auriez pu comparer le parti ultraorthodoxe israélien avec le Hamas, par exemple.
Si vous voulez comparer les deux états, vous pourriez aussi avoir la rigueur de faire la différence entre un état unifié soutenu par une très grande puissance étrangère en face d'un état morcelé dont on grignote toujours plus l'eau souterraine, la mer et les terres. A situation différente, organisation politique différente!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 02 janvier 2015

Bonjour Madame MFdeM

Pourquoi pensez-vous que toute personne ne partageant pas votre vision fait partie d'un complot (ici celui de tsahal informatique) ?

Comme vous le dites, il faut contextualiser le regard que l'on porte. Dès lors, je me demande de quelle démocratie de la région, Israël devrait s'inspirer pour améliorer son propre système politique ?

Par ailleurs, parler d'un unique parti orthodoxe israélien dénote d'une méconnaissance profonde. Un blague dit: "deux juifs = trois opinions". A ma connaissance, ce pays est riche d'un nombre incroyable de courants politiques allant de la droite nationaliste à la gauche trotskiste, en passant par une palette teintée parfois de religion ou d'origine ethnique (parti arabe, parti du foyer juif, etc.). Chez les orthodoxes, il y a des nationalistes, des antisionistes, d'autres favorables à une loi fondée sur les lois religieuses et bien d'autre encore. tout cela est coulé dans les principes même de l'imperfection démocratique dont Churchill disait "le plus mauvais système politique, à l'exclusion de tous les autres".

Il faut aussi savoir que la notion de gauche/droite est différente d'ici, ou plutôt un système à deux étages. Il y a la gauche/droite de la politique internationale, celle dont tout le monde parle et la gauche/droite de la vision sociale, plus proche de notre approche helvétique. Il y a beaucoup de gens qui sont d'un bord sur le plan de la politique internationale et de l'autre sur le plan social. Pays complexe...

Écrit par : archi-bald | 02 janvier 2015

Grand merci, archi-bald, d'avoir pris la peine de nous éclaircir au sujet de la dynamique politique interne d'Israël.

Petite rectification : je ne parle pas d'un complot de Tsahal informatique mais des modes de certains commentateurs pro-gouvernement d'Israël d'agresser quelqu'un qui ose s'exprimer au sujet de points moins glorieux de la politique d'Israël ou encore de chercher à dévier le sujet pour ne pas entrer dans le débat.
Je refuse donc de publier de tels commentaires même si leurs auteurs m'accuseront de censure alors que c'est eux-mêmes qui censurent à leurs manières mon intervention car le vif du sujet est difficile à défendre.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 02 janvier 2015

la démocratie version israélienne, un concept - l'autre sujet à ne pas aborder à table avec des amis

avec les religions & la politique, un tapis de défoulement

Écrit par : genevois déshérité | 02 janvier 2015

« Petite rectification : je ne parle pas d'un complot de Tsahal informatique mais des modes de certains commentateurs ... »

Eh bien moi, je ne vais pas me gêner.
Radio Tsahal et Radio Ashdod ne font que cela toute la journée, tous les jours, 16 heures sur 24, depuis des années.

C'est ni plus, ni moins, des diffuseurs de propagande, des prosélytes sans retenue, qui ont pour but de déformer et détourner l'avis général des opinions personnelles exprimées, qui est ensuite assimilé à l'avis d'une population locale.

Effacer leurs "émissions" ou leur nier la possibilité d'émettre, n'est pas de la censure, mais de la réduction de bruit et de distortion qui écrasent les avis les plus timides et déforment l'avis général.

Écrit par : Chuck Jones | 02 janvier 2015

@Chuck Jones: j'ai été très partiellement banni du blog de Weiss pour avoir révélé l'identité des bruiteurs , pour la Série "Moyen-Orient Abbey" à 3saisons sauf erreur ,mes commentaires sur le sujet ,voir le Blog de Danijol je crois.
Le plus marrant est que Corto au pays des merveilles , sorte de Disneyland, à cheval entre le Paradis selon Ruben Hayoun et de OK Corral selon DJ Libertés est complètement scotché à son ordi , hésitant avec le Joystick à bombarder Gaza ou utiliser le manche du côté du Vatican pour d'autres activités lubriques.
Ce qu'il doit s'emmerder le mec....

Écrit par : briand | 02 janvier 2015

Les commentaires sont fermés.