29 avril 2014

Comment se construit un homme politique ?

Une excellente vidéo nous montre le parcours de Manuel Valls, avec moult documents qui soulignent les événements-clefs du parcours de l’actuel premier ministre français.


Evidemment, cette mutation d’un personnage ne s’est pas faite sans complicité, en partie celles des médias qui savent mais ne présentent que ce qu’il est de bon ton de montrer.

Heureusement, il reste des hommes libres, des astérix du journalisme, des rigoureux de l’histoire, chercheurs de vérité.

Le Maître Jésus a dit : « la Vérité vous affranchira ». Est-ce que la vérité présentée dans « le vrai visage de Manuel Valls » l’affranchira de son poste de premier ministre ?


 

Commentaires

J'imaginai qu'il en va des "champions" en politique comme chez les sportifs: un champion ne se construit pas seul: il faut une équipe et, fruit, un beau jour, de cet "ensemble, jailiit l'étincelle, l'as, l'oiseau rare: "le" (la) "champion"/ne?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01 mai 2014

Je ne connais pas bien la politique française.
Mais chaque fois que j'ai entendu M. Valls causer, j'ai eu le sentiment d'un vide immense. Ses mots, qu'il suspend au milieu de chaque phrase, ne disent strictement rien.
Il a appris à parler pour ne rien dire. Il a compris que ça ne servait à rien.
Et, comme tous ceux qui ont atteint un exécutif, il ne concède pas des compromis, il se compromet pour avancer vers son but, sa carrière.
Dans le cadre de mon action pour la défense des intérêts des taxis genevois, j'ai fait l'amère découverte du cynisme qui s'empare des êtres compétents et ambitieux qui accèdent au pouvoir.
Petit à petit, dans un glissement imperceptible, la conscience se relativise au profit du but à atteindre.
Mais quelle doit être la déception au bout du chemin lorsque cette personne en vue réalise la vanité de son parcours ? Et comment assume-t-elle alors, non pas les concessions, mais les compromissions pour atteindre son but si honorable.
Par la fuite en avant et le déni. C'est la seule porte de sortie.

Écrit par : Pierre Jenni | 03 mai 2014

d.l., si vous voulez entrer dans le débat, veuillez svp vous engager en exprimant un peu plus ce qui vous pousse à poser une question, avant d'en exiger davantage d'autrui.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 04 mai 2014

Les commentaires sont fermés.