24 avril 2014

L’espèce animale, un modèle biologique pour l’homme ?

Avec l’évolution de la science toujours plus pointue, des chercheurs ont créé une initiative citoyenne pour demander l’abolition de la vivisection.


Plus d’un million de signatures ont été validées et le Parlement Européen mettra prochainement le sujet à l’ordre du jour.

Un site très complet vous expose les différents paramètres et raisons de basculer dans une nouvelle ère de recherche médicale.

En l’honneur de la journée internationale de la vivisection, un stand  se tiendra au centre-ville de Genève le samedi 26 avril de 10h00 à 17h00, rue du Marché, en face de la Place du Molard.

Commentaires

Le peuple Suisse s'est déjà prononcé contre la vivisection animale et ce en 1993!
Si les pays de l'UE veulent voter c'est leur affaire mais au demeurant on ne peut que pouffer de rire en voyant des animaux manger des restes dans des containers comme au Pays de sa Majesté ,Regardés en riant par les habitants des quartiers qui considèrent ce manège comme normal
Alors qu'en Suisse on se rend compte d' une propreté dans les déchetteries presque à l'identique de l'hygiène hospitalière et le plus souvent demandée par des citoyens arrivés du Nord de l'UE et qui chez eux ne font pas d'une taupinière une montagne de récriminations
Mais ne dit on pas qu'il est plus facile de commander ailleurs que chez soi en tout premier?

Écrit par : lovsmeralda | 24 avril 2014

@Madame De Meuron Je me permets de revenir sur l'article qui a un très beau titre mais auquel on pourra ajouter , oui mais à condition que celui-ci survive à ce qu'il faut bien nommer l'Eugénéisation des sols cultivables
Je pense en particulier à nos amis du ciel qui n'auront plus que pour se nourrir des vers de terre très gros consommateurs de tous les organisme qui servent à la régénération des jardins potagers
Sans doute Est-ce une raison qui les fait venir de plus en plus près des maisons car ayant senti le danger ils préférent être nourri par les humains,
Espérons que les grands producteurs de légumes ne soient pas affectés par cet hôte indésirable et tuant tout sur son passage
Combien de produits homologués et certifiés sans danger pour l'environnement ont été sacrifiés? des produits qui avaient été mis sur le marché pour enrayer la famine? combien sont-ils et pourtant ils avaient fait leurs preuves sur plus de 60 ans ne tuant pas les vers de terre habituels.
Nourriture la plus importante pour tous les oiseaux de nos régions surtout en période de nidification
C'est toute la chaine alimentaire qui connait un réel danger aujourd'hui tandis que nombres d'insectes eux aussi disparaitront après avoir été ingurgités par ce nouvel habitant des jardins potagers et qui prolifère rapidement
Mais il existe une solution ,récoltons les et offrons les en repas aux mangeurs d'insectes Européens qui et c'est peu cas de le dire avalent tout et n'importe quoi pour juste pour paraitre en photo dans les médias
Au fait la bétise humaine est-celle consommable? si oui on est rassuré pour les jeunes générations.
Elles au moins auront matières à se révolter contre les perfectionnistes environnementalistes actuels de simples amateurs et dépourvu d'expériences durables ce qui n'était pas le cas pour nos anciens

Écrit par : lovsmeralda | 03 mai 2014

Les commentaires sont fermés.