24 décembre 2013

Noël, précurseur de la naissance du papillon?

Noël, nouveau soleil, solstice d'hiver - Nativité, Natal, Navidad - Germe du blé en terre.

Toutes ses manifestations nous sont offertes en signes de renouveau de la lumière.


Nous sommes un terreau où elle peut jaillir.

De quoi est composé notre terreau?

D'inconscience, à ne rien percevoir ni ressentir?

Ou attentif aux éclairs de lumière et s'en réjouissant?

Comment se laisse-t-il imprégner par cette lumière?

Comment l'être humain permet-il à  sa matière organique de se laisser épouser par cette lumière?

 Nous pouvons nous comparer à une chenille qui a durement oeuvré toute sa vie à ramper, à grignoter ce qui est sur son chemin, à avancer deci-delà, à se faire agresser.

Avons-nous accueilli les enseignements de ce cheminement? Sommes-nous prêts à nous laisser transmuter par ce nouveau cycle de lumière pour devenir papillon?

Un papillon léger, quittant un corps alourdi par le côté terrestre, pourvu d'ailes qui lui permettent de voler dans un espace beaucoup plus vaste, dans les trois dimensions,

Avec les moyens de se déplacer librement vers le soleil, rejoignant ainsi une autre lumière.

 Jésus de Nazareth n'est-il pas devenu ce papillon mature pour s'envoler le jour de l'Ascension?

Les commentaires sont fermés.