22 novembre 2013

Le prix de la matière première


Alors qu'un vaste mouvement essaie de prendre la défense des populations locales des pays en voie de développement pour octroyer un juste dû à leurs richesses, qu'en est-il chez nous en Suisse ou en France?


Une de nos matières premières est...le LAIT! Comment respectons-nous cette manne vivante et le travail nécessaire à sa productin par nos paysans?

Un article publié dans Terre et Nature du 24 octobre 2013 laisse songeur : « le suicide des paysans est tabou ». Effectivement, on n'en parle pas. Combien n'arrivent plus à gérer leurs fermes malgré des heures intenses de travail? Cet article est le récit d'une fermière dont le mari s'est suicidé à la suite de la diminution du prix du lait.

Je découvre que le sujet ne date pas d'aujourd'hui. Le Temps avait déjà consacré un article le 31 mars 2012, au sujet des paysans français.

Cet état de fait relève que nous perdons la notion de la valeur concrète des matières au profit de jeux de bourse et de calculs économiques.

J'en ai fait une expérience toute simple avec un adolescent qui s'intéressait à venir s'occuper de mes lapins en mon absence. Il avait à peine compris de quoi il s'agissait qu'il calculait devant moi le total qu'il gagnerait!

Les commentaires sont fermés.