27 octobre 2013

Vacciner les enfants pour protéger les adultes

Tel est le titre d'un article de la Tribune Médicale du 20.10.2013. Afin d'éviter des hospitalisations pour gastro-entérites aux adultes, il faudrait encourager la vaccination contre le rotavirus aux enfants.


 On aura tout vu! Ce sont maintenant les enfants qui doivent subvenir aux déficits immunitaires des adultes. Décidément, les adultes ont de moins en moins de responsabilité face à leurs failles immunitaires.

Le système immunitaire dépend de plusieurs facteurs, tant organiques ( beaucoup d'organes apportent leurs participation) qu'endocrinologiques et psychiques.

Faire croire qu'un vaccin va résoudre le problème est un leurre. Sans doute pour la maladie incriminée mais pas pour le système immunitaire qui va exprimer son insuffisance par d'autres manifestations.

Actuellement, la médecine académique croit dur comme fer aux vaccins qui se multiplient. Toutefois, il y a beaucoup d'observations qui démontrent que les vaccins ne sont pas inoffensifs.

Il est naîf de croire que le produit injecté se contente de créer des anticorps. Il s'introduit partout où il peut dans l'organisme et suscite des réactions pas toujours recherchées et contre lesquelles la science n'a pas encore de solution.

Cette pensée linéaire : un virus = un vaccin ne tient pas compte que notre organisme fonctionne d'une façon pluridimensionnelle. Ainsi, la santé des enfants non vaccinés est meilleure que celle des enfants vaccinés: voir la vidéo de la Dresse pédiatre Françoise Berthoud .et son livre :

Sur la page de youtube, vous trouverez encore maintes informations de ce qu'on ne nous dit pas sur les effets des vaccins.

Commentaires

oui, et on vaccine aussi les petits contre la grippe pour protéger leurs grandparents. En oubliant que ce vaccin contient du mercure, normalemenet absent des vaccins péditriques(sauf pour les flacons "multidoses" destinés principalemenet aux pays pauvres!). Et la technique du "cocooning" qui consiste à vacciner les adultes contre la coqueluche pour protéger les bébés est largemenet appliquée dans certains pays alors que dans d'autres on a prouvé qu'elle était trop coûteuse pour un piètre résultat. Que ne ferait-on pas pour vendre des vaccins?

Écrit par : BERTHOUD FRANCOISE | 27 octobre 2013

A force d'inventer n'importe quoi on passe très souvent à coté de l'essentiel et c'est pas en faisant vacciner les enfants qu'il y aura moins de gastro-entérites chez les adultes.la plupart mangent trop vite,ou pas du tout pour cause de régime pas amaigrissant du tout bien au contraire car très souvent responsables de poches de gaz dans l'estomac qui très souvent conduisent à une gaze-trop-entérite
On dit qu'un enfant doit faire plusieurs rots après un repas,geste qui était considéré par les Romains comme geste de savoir bien vivre envers la maitresse de maison
Ce rotavirus fait peut-être partie de cette théorie idiote développée par des illuminés ayant décrété que d'ici 2050 il faut éliminer 93 pour cent des humains pour bien vivre sur terre ou alors ce nouveau terme fait partie d'une longue liste de peurs inventées juste pour faire courir les parents quand à la dysenterie à répétition elle peut être secondaire à des problèmes auxquels nos anciens trouvaient toujours réponse alors qu'aujourd'hui la réponse est partie en fumée avec les fichiers détruits par un ou employée dans la lune ,oui l'ordinateur ayant toujours un humain face à lui,le seul d'ailleurs
bonne journée pour vous Madame

Écrit par : lovsmeralda | 27 octobre 2013

5 sur 5, oui je suis un adepte de votre dialogue. Le corps humain est une pure merveille avec ses milliards de cellules. Théoriguement, à de rares exceptions près, le corps est capable de lutter contre toute, j'insiste toute maladie. Pratiquement, nous sommes entourés par tant de facteurs nuisibles (trop de stress, pas assez de repos, mauvaise alimentation, smog, pas assez de mouvement) affaiblissant notre système immunitaire. Une bonne hygiène de vie aiderait grandement à maintenir ce système, véritable don de la nature; des thérapies naturelles existent pour améliorer la microcirculation et énergiser les milliards de cellules par un apport supplémentaire en oxygène et nutritifs, sans vaccins, sans chimie, sans poisons ... mais quand le profit lorgne, c'est dur à le faire comprendre au commun du mortel. Quand le médecin académique ne connait pas la cause exacte, par manque de temps?, il préscrit des antibiotiques. Facile, ils tuent les microbes et bactéries, mais aussi les leucocytes -oh catastrophe- affaiblissant fortement le système immunitaire.

A son temps, les Chinois l'ont compris, mais aujourd'hui avec l'industrialisation ...
Hélas le profit et toujours le profit, qui n'apporte rien de positif à la sérénité de notre vie trépignante aveugle notre médecine académique. Il faut savoir que les vaccins et la chimie, avec leur effets secondaires - sans exceptions - nous empoisonnent à petites doses. Toujours plus de diabète, toujours plus de cancers, toujours plus d'AVC, toujours plus de Parkinson, toujours plus d'Alzheimer, toujours plus ... A nous de choisir notre façon de vivre et de vieillir, car cela a un impact certain sur notre Santé! Je ne prétend pas être toujours dans le vrai, mais ce dont je suis persuadé par tout ce que la vie m'a appris en 75 printemps par l'étude et l'observation. Bien vous Bruno"

Écrit par : Etoile de Neige | 27 octobre 2013

la vaccination des enfants limitent des maladies pour les adultes! un bon sujet à discuter

Écrit par : bien être marrakech | 08 novembre 2013

Merci de votre visite, bien être marrakech! Veuillez développer votre idée puisque vous estimez que c'est un bon sujet à traiter!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 08 novembre 2013

Les commentaires sont fermés.