10 août 2013

Barack Obama, un président, grand ou petit?

Maurice Ruben Hayoun décrète qu'il est très peu probable que B. Obama soit un grand président car il n'a su ou pu résoudre aucune crise et qu'il va d'échec en échec. Du moins c'est sa vision de la Place Victor Hugo dont je doute qu'elle puisse percevoir l'entièreté du continent américain et des multiples relations des USA avec les autres continents.


Pour ma part, c'est du sous-sol de ma maison dans la campagne genevoise que je considère Barack Obama.... Je ne voudrais pas être à sa place, ni pour sa fonction de président, ni pour son rôle de gouverneur de tant d'Etats, ni pour sa mission d'être un grand président comme d'aucuns l'attendent.

Nous sommes dans une ère en mutation. Comme pour toute étape de vie, elle commence dans le chaos puis apparaît la lumière dans les ténèbres et enfin l'arc-en-ciel.

Nous voyons bien autour de nous cette dynamique de chaos, qu'elle soit climatique, géographique, ferroviaire ou politique. Il est donc naturel qu'un chef d'état ne puisse pas mener à la pleine lumière un peuple alors qu'il faut d'abord traverser le chaos qui s'est forgé bien avant sa venue au pouvoir.         Je trouve qu'Obama traverse plutôt bien le chaos vu qu'il est fidèle au poste et ne tombe pas dans la maladie ou d'autres systèmes de fuite.

 Les Américains ne voulaient plus de Bush, c'est vrai mais, d'une part, Barack Obama a donné beaucoup de lui-même pour accéder à la présidence. Par conséquent, il n'est pas que la résultante d'un refus du peuple. D'autre part, s'il a été réélu, ce n'était plus face à Bush!

 Lui mettre sur le dos différents scandales c'est faire croire qu'il est seul à gérer toutes les affaires de l'état alors qu'il doit chaque fois trouver la moins mauvaise solution.

Evidemment, le gouvernement israélien voudrait qu'Obama soit entièrement à son côté. Il oublie que les USA font aussi partie de l'ONU et y jouent un rôle important. Ce n'est pas parce que Israël se considère comme le peuple de Dieu qu'il devrait être aussi le choucou du président des Etats-Unis!!!

 MRH avance qu'Obama aurait dû démissionner à la suite de l'affaire Snowdent, comme si toutes les affaires en cours ne dépendaient que de cette affaire, comme si tout ce qu'il essaiait de construire devait s'interrompre à cause d'un seul paramètre!

 Peut-on vraiment comparer Obama avec Bush dans la mesure où le monde a beaucoup bougé depuis et qu'on ne peut pas savoir ce que Bush en aurait fait?

Commentaires

Maurice Ruben Hayoun à une perception des choses, on le remarque sur le champ en le lisant, totalement dépourvue d'objectivité.

Barack Obama a suscité beaucoup d'espoir non seulement dans le monde, mais aussi aux USA. Beaucoup ont étés déçus depuis, dont moi. J'ai l'impression qu'il n'a pas la carrure d'un vrai leader. Un qui aurait bravé certains pouvoirs bien établis aux USA et que à la limite, n'aurait pas hésité à utiliser du populisme, le cas échéant, pour imposer un vrai changement à son pays.

Il a voulu être consensuel, travailler ensemble avec les républicains. Erreur! Et faiblesse! Avec des gens aussi intransigeants et extrémistes il est impossible d'espérer une attitude constructive. Il faut leur rentrer dedans.

Écrit par : Edouard | 10 août 2013

Les commentaires sont fermés.