15 juillet 2013

La loi contre le port du voile est-elle vraiment laïque?

Un député s'est engagé fermement à présenter à notre parlement genevois une motion pour établir une loi contre le port du voile à l'école. Est-ce utile, est-ce nécessaire, est-ce bienveillant?


 Ces trois questions se posent pour tout acte thérapeutique. Dans le cas du port du voile en classe, il s'agit de « soigner » l'envahissement de l'école par des signes de la religion musulmane. Je ne pense pas que ce soit très utile, d'une part parce qu'il y a bien d'autres sujets à traiter prioritairement dans notre République, d'autre part, parce que les jeunes filles voilées sont très peu nombreuses. En outre, il n'y a pas péril pour leurs camarades qui, après un moment de surprise, n'en font plus cas.

Alors est-ce nécessaire? Le Tribunal Fédéral lui-même a jugé que non sauf s'il y a une loi. Cela prouve bien qu'il n'y a aucune nécessité fondamentale à une telle interdiction.

Est-ce bienfaisant? A l'égard de qui? De tous ceux qui paniquent devant les idées qu'ils se font de l'Islam? Evidemment, cette religions a ses extrémistes qui ont des modes de procéder un peu anciens mais nous avons aussi nos extrémistes, beaucoup plus « civilisés » qui manipulent la société et la pousse dans un système économique bien plus dévastateur pour les populations que les pratiques religieuses des musulmans.

Pour revenir à ma question du titre, Widipédia nous dit que : « le mot « laîc est issu du latin laicus« commun, du peuple ». Or nous en avons fait une idéologie basée sur la séparation d'avec l'Eglise, par extension les religions.

Or, ce qui a poussé les peuples à se séparer de l'Eglise, ce sont ses dogmes qui dictent les modes de conduite dans bien des domaines de l'existence. La laîcité, fait-elle mieux? Avec des lois votées tout azimuth, ne nous retrouvons-nous pas dans une société enfermant les élans spontanés? J'en veux pour preuve toutes les personnes soignées contre la dépression, qui ont perdu leurs joies de vivre tant la société est formatée par ses lois qu'elle en étouffe la créativité.

L'exemple qui est encore dans les mémoires de chacun est l'URSS dont la laîcité a été portée au paroxysme et qui a abouti à un collectivisme désastreux. Même si nous n'avons pas le tempérament russe, la tendance à collectiviser se fait aussi sentir chez nous et s'infiltre sous des prétextes de démocratie.

Commentaires

@Marie France de Meuron. Ridicule et risible en réponse à la question
Mais le voile tout comme les Juifs, gitans ou je ne sais quoi est l'excuse toute trouvée ou pour nourrir page blanche ou simplement pour faire parler de soi.
Faut bien en tant que politicien trouvé matière à débattre et pendant ce temps surtout éviter les problèmes non résolus qui fâchent de plus en plus
Quitte à re-passer la patate au suivant
Il suffit d'avoir croisé et discuté avec un ancien socialiste qui avoue enfin être libre après avoir terminé son mandat ,pour comprendre le Baba de la politique .Qui ne date pas d'aujourd'hui
On apprend aux enfants dès la maternelle à ne pas être racistes, quel bel esprit dans la réflexion sur le durablement long terme, mais en politique ce qui compte avant tout c'est qu'on parle de vous en bien ou en mal, peu importe
Et qui sait pendant qu'on blablate ce député passe des vacances agréables en Tunisie ou au Maroc/rire
toute belle journée pour vous Madame

Écrit par : lovsmeralda | 15 juillet 2013

Tout est bon pour emmerder le monde ma bonne dame.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 15 juillet 2013

Bon billet.
Quand à moi, le voile ne me dérange pas du tout. Bien sûr il y a des endroits où il devrait être interdit, une banque, un bureau de vote, un aire d'embarquement et probablement d'autres où la sécurité prime.

Mais sur la rue, pourquoi un voile me dérangerait-il ? Pourquoi un masque me dérangerait-il ?

En réalité, les décideurs des pays, étant incapables de nous parler, aux jeunes en particulier, d'un avenir à bâtir avec de l'emploi et du bonheur, ils nous interpellent avec des niaiseries comme le voile ou le mariage gay. Ils créent la zizanie entre nous, comme si nos différences étaient des lacunes, des torts à redresser ou à policer et emprisonner alors que nos différences sont des forces qu'il faudrait exploiter avec une psychologie adéquate.

Tant que l'argent règnera sur terre, le résultat sera la faillite et la destruction de la majorité pour favoriser une infime minorité... Bonne soirée.

Écrit par : Dcembre | 01 août 2013

Merci, Dcembre, pour votre message plein de bon sens.
Il est aussi regrettable de confondre le vêtement intégral avec le foulard mis sur les cheveux qui laisse apparaître le visage avec le regard et le sourire.
Vous avez tout-à-fait raison aussi de souligner le rôle de ces interpellations pour des sujets très locaux alors que la société a certaines dynamiques en cours bien plus dangereuses.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 01 août 2013

Les commentaires sont fermés.