22 février 2013

La faillite sanitaire des Etats-Unis

Un excellent article du Dr Bertrand Kiefer, rédacteur en chef de la Revue Médicale Suisse analyse un rapport « d'une rare tenue scientifique » effectué par des médecins épidémiologistes et sociologues . Il attire notre attention sur la mauvaise santé des Américains, comparé à 17 autres pays développés.


 Nous pouvons tirer, même de l'autre côté de l'Océan, plusieurs leçons de ce rapport.

Il ne faut pas chercher une cause ou deux ou trois mais un complexe de facteurs qui participent à cet état de fait. Ainsi : « Dans tous les pays, la santé est liée aux niveaux de culture, d’enseignement, de justice, d’information, de recherche. »

Il ne suffit donc pas d'avoir les techniques les plus coûteuses pour assumer un haut niveau de santé!

Ce rapport met également en évidence une catégorie de la population qui subit une telle insuffisance de soins : les enfants et les adolescents. Ils basculent entre un petit poids de naissance et l'obésité à l'adolescence, entre accidents de voiture et homicides, entre taux de grossesse et maladies sexuelles élevés. La politique est telle que ces pans de la santé ne ressortent pas dans les médias et que le peuple a son attention attirée sur d'autres sujets existentiels.

 Alors qu'en Suisse, nous passons beaucoup de temps à analyser les primes des assurances maladie, à lancer des systèmes qui restructurent les soins, à réduire les médecins à des salariés, à stimuler les spécialisations et sous(ou sur!)-spécialisations, il ressort de ce rapport que ce n'est pas l'organisation de la santé qui prime sur l'état de santé.

« Car la santé découle de valeurs que la société construit à propos du statut des personnes, de la solidarité et des liens sociaux. »

Ainsi, la santé reflète l'état d'harmonie et d'équilibre d'une population, de chaque individu qui la compose et de tous les paramètres qui tissent le réseau social.

Commentaires

@Marie -France de Meuron,la faillite des Etats Unis,ce titre est tout a fait d'actualité surtout si l'on pouvait comptabiliser les théories toutes plus ubuesques les unes que les autres dont notre pays a été arrosé Il suffit de penser aux modes alimentaires,religieuses etc .Depuis la fin de la guerre une encyclopédie aurait dû être mise à jour régulièrement surtout en tenant compte des nombreux décès de gens ayant bu comme paroles d'évangile tout ce qui venait d'un pays roi du jetable et des obèses.Techniques d'avant garde de pointe pour aller toujours plus vite mais avec de plus en plus de cancers insoignables et malgré tout avec demandes d'argent pour trouver enfin les médicaments sauveurs alors qu'on assiste déjà à des recherches sur le cerveau !
Plus rien ne va c'est la décadence complète au pays des illusions commerciales tandis que si on pouvait recycler tout ce qui est arrivé chez nous et déjà passé de mode aux USA depuis très longtemps ,il y aurait de quoi alimenter des centrales nucléaires et ce pour des siècles et des siècles

Écrit par : lovsmeralda | 23 avril 2013

Les commentaires sont fermés.