05 février 2013

GLOBALISME OU GLOBALISATION?

Actuellement, divers systèmes cherchent à conquérir le monde, en voulant imposer leurs visions, leurs sciences, leurs systèmes économiques alors qu'un autre mouvement cherche à faire circuler au maximum les qualités et les valeurs de chacun.


 Je vais vous citer trois exemples d'envahissement du globe par des systèmes limités et délimités.

Les trois sont définis par des stratégies bien définies et se basent sur une création ou un concept de la science qui s'intitule "moderne".

Le domaine des semences où le commerce est envahi par quelques mulitnationales nous en montre la portée. Un rap excellent concernant Monsanto en exprime les déviances.

 Un deuxième exemple : la Télévision. Elle s'insinue partout, impose comment la population doit regarder les événements puisque le réalisateur le fait pour nous. De plus, les financiers vont induire le choix des émissions ou leurs fréquences. Elle amène à la limitation de la créativité des spectateurs, ce qu'illustre une récente enquête: « Trop de télévision fait chuter le nombre de spermatozoïdes »

Enfin, un autre exemple de taille : la médecine. Media Planet vient de nous faire distribuer « cancer », 12 pages pour décrire la situation de la médecine académique en ce domaine, en l'occasion de la journée mondiale du 4 février contre le cancer. La limitation est effarante : il s'agit d'étudier les cancers et non les cancéreux! De plus, seule une certaine démarche est mise en pratique avec les coûts énormes que nous lui connaissons déjà, à quoi s'ajoute la création d'un centre Agora à Lausanne. Et pourtant, cette approche limitée et délimitée d'un problème montre qu'il y a de plus en plus de cancers dans le monde (le vieillissement de la population a bon dos!) et que le cancer du sein gagne du terrain. Alors quid de toutes les recherches de ces dernières décennies? Sans doute, les traitements sont moins grossiers, mieux ciblés mais le fond du problème demeure.

La vraie globalisation nécessiterait de réunir toutes les expériences autour des cancéreux et d'approfondir l'étude de démarches et de techniques qui apportent l'évidence de guérisons. Car des cancéreux ont pu voir leur cancer disparaître en reprenant les rênes de leur immunité, en comprenant comment ils ont laissé cette pathologie anarchique s'imposer dans leur corps, en se libérant des complexes psychiques qui correspondent aux mécanismes organiques et bien d'autres approches encore. En fait, chaque cancéreux nécessite un traitement complexe qui se définit en fonction de multiples paramètres et qui se module au fur et à mesure de la modification de l'état de santé.

Alors que les églises parlent d'oecuménisme depuis des décennies, à quand la médecine académique?



Commentaires

Bonjour Mme De Meuron,

Très bon article !

Au sujet de la télévision, j'ai ressemant regardé un très bonne conférence sur Youtube du scientifique Michel Desmurget. TV Lobotomie, excellent !

Ici le lien: http://www.youtube.com/watch?v=NvMNf0Po1wY&list=LLtbDJq-G5IOBcnzsOrOWKmw

Bonne journée à tous.
Bruno

Écrit par : Bruno | 05 février 2013

Merci beaucoup, Bruno, pour votre visite et ce lien très intéressant avec l'émission TV Lobotomie, La vérité scientifique sur les effets de la télévision.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 05 février 2013

Excellent,la TV lobotomise en effet à tour de bras et en plus on paie des redevances pour être zombifiés! C'est fou le nombre de gens qui disent on est mal,je suis malade depuis le début de la guerre au Mali.Juste après les nombreux articles parlant du Gripen avion Suédois et qui eux ont précédé les nombreuses publicités pour rappeler aux citoyens de se faire vacciner contre la grippe.Que voilà une belle globalisation pour humains à enfumer

Écrit par : lovsmeralda | 06 février 2013

Les commentaires sont fermés.