05 novembre 2012

Des animaux sauvages dans un zoo

Un enfant de trois ans est mort dans un zoo, attaqué par une meute de chiens sauvages africains. Que penser d'un événement si dramatique?


 Ce drame est la résultante de multiples erreurs. Il est intéressant de voir l'écart entre le bambin livré à lui-même et les lycaons contenus depuis longtemps, après le stress de la capture, du voyage, du choc climatique et de la vie dans un enclos alors que les lois de la nature leur ont donné un espace libre. Même s'ils sont nés sur place, ils ne sont pas dans un lieu approprié à leur nature.

Comment l'être humain en arrive-t-il à imposer pareillement sa volonté?

On retrouve là le manque d'humilité caractéristique de nos jours où l'être humain se permet beaucoup d'actes autoritaires en oubliant que ces actes ne lui sont permis que grâce à la technique.

Ainsi, il obtient un semblant de puissance. Garder des animaux sauvages dans un zoo fait croire qu'on les domine mais leurs instincts n'en est pas modifié pour autant. Chassez le naturel, il revient au galop!

On peut faire un parallèle avec l'argent qui trop souvent donne une illusion de puissance et conduit à nos désastres financiers actuels. Il est tellement plus facile de jongler avec les chiffres que de mettre la main à la pâte! Ainsi, l'outil utilisé ne permet plus le développement des potentiels humains dans plusieurs dimensions, gage d'un équilibre.

Ainsi, l'histoire atroce de cet enfant de 3 ans est une triste fable du XXIe siècle.

Commentaires

Quand on voit le comportement brutal qui s'empare de nombreux humains comme lors de ces actuels conflits se rallumant sporadiquement et dirigés très souvent par des meneurs animés de l'esprit de Gengis Kan on est en droit aussi de se poser d'autres questions
Et si c'était pour renverser la situation pour redonner aux humains toutes les priorités que le ciel leur a accordé .
C'est à dire pouvoir chasser sur des terres ancestrales sans que des biologistes viennent y mettre leur nez,bousculant même toutes les traditions ancestrales pour autant qu'en plus ils n'aient pas l'envie de l transformer en esclaves alcoolisés ceux qui savaient gérer leur patrimoine ,ne chassant que pour se nourrir et non détruire comme beaucoup d'occidentaux devenus théoriciens dans l'âme comme jamais depuis l'arrivée d'Internet
Qui se sentent obligé de tout contrôler et si c'était un cri d'alarme venu tout droit du ciel pour enfin qu'en Europe on apprenne à respecter l'humain avant l'animal ou des sacs de poubelles qui eux aussi seront sans doute un jour cannonisés et si c'était cela la leçon a retenir de cette mort dont il est question dans l'article et ces morts comme en Ukraine ou ailleurs,faire la morale quand on ne bouge pas de chez soi avec le culot en plus de vouloir imiter la nature
Beaucoup de ceux qui se battent en ont peut-être assez d'entendre des gens gémir mais qui ont tout ou presque pour être heureux et qui par force veulent en contaminer d'autres par des idéaux qui ne sont que purs fantasmes
L'esprit animal devenu trop jouet pour théoriciens hygiéniste et eugénistes s'est -il enparé des humains,on est tenté d'y croire

Écrit par : lovsmeralda | 28 août 2014

Les commentaires sont fermés.