04 juillet 2012

Les Génies d'Israël


Les prosémites aiment mettre en avant leurs prix Nobel, les merveilleuses avancées de la technologie en Israël, leur pouvoir productif,  les nombreux brevets, etc


 Il faut un équilibre à tout, y compris pour équilibrer les pôles extrêmes. Peut-on vraiment dire que leur politique est géniale? Que leur désir de moins en moins caché de coloniser toute la Cisjordanie et Jérusalem-Est relève du génie?

Ce n'est en tout cas pas ce que deux informations nous relatent:

« Le BIT s'en prend aux colonies israéliennes » Article dans Le Temps.

Ainsi, le BIT nous alerte « des innombrables difficultés rencontrées au quotidien par les travailleurs arabes sur des terres occupées par Israël. » Faut-il vraiment avoir du génie pour croire que les travailleurs arabes n'ont pas le droit à une vie décente? Que ces hommes et ses femmes ne sont pas issus ne de la même côte d'Adam que le peuple qui s'accroche au dogme qu'ils sont le peuple élu de Dieu? L'Etat d'Israël qui se vante tant de sa démocratie, comment peut-il concevoir un droit du travail différent selon que les ouvriers sont des colons ou des autochtones?

« Le BIT évoque à cet égard «les mauvais traitements et l'exploitation» subis par les Palestiniens s'ils veulent conserver leur emploi. » Israël qui se vante tant de sa modernité, comment peut-il revenir au statut de serfs sur les territoires où il s'impose?

«  L'occupation israélienne continue de représenter, de très loin, le frein principal à tout développement, principalement par le biais de restrictions de tout ordre à la circulation des biens et des personnes». Evidemment, tout cela se fait très sournoisement, à bas bruit. Est-ce cela le fruit de la modernité en comparaison avec son voisin la Syrie où les actes humains les plus bruyants et grossiers se perpétuent?

«Dans sa réaction à la décision de Migros, le 30 mai, l'ambassade israélienne mettait aussi en avant la nécessité de poursuivre le processus de paix et «un dialogue entre les deux côtés du conflit». Faut-il être si moderne et intelligent pour avancer des arguments de ce style dont la réalité ne confirme pas du tout les dires?

Une autre information nous vient de l'ATS :

« L'expert de l'ONU pour les territoires palestiniens Richard Falk estime qu'un Etat palestinien viable est de plus en plus irréalisable, selon lui. » En effet, « "La politique israélienne d'extension des colonies à un rythme accéléré ferme plus ou moins le chapitre de la solution de deux Etats pour répondre au droit à l'auto-détermination des Palestiniens", a ajouté le rapporteur de l'ONU. »

Faut-il être des génies pour croire qu'une situation aussi déplorable ne va pas leur retomber dessus? Et de croire que la situation en Syrie distrait le monde suffisamment pour continuer des commettre des infractions énormes au Droit International?

Alors qu'ils se gargarisent de modernité et de constructivité, est-ce vraiment créatif de créer un véritable système d'apartheid dans les territoires occupés?

Non, il n'y a vraiment pas de quoi se vanter et les prosémites devraient cesser de se leurrer sur les qualités supérieures des Israéliens!

Commentaires

Il est aussi à noter que l'on ne voit jamais de "mauvais" Juif dans les films. Par contre, toutes les autres ethnies ou races y sont présentes.

Sachez encore que les Juifs (une partie dû moins et politique) sont en ce moment même en train de chasser les Soudanais et Ivoiriens hors d'Israel.

http://www.alqarra.tv/2012/politique-2/israel-les-immigres-africains-illegaux-expulses/

Mais je m’arrête là avec mes remarques, sinon je vais me faire traiter d'antisémite. Tellement facile...

Écrit par : Bruno | 04 juillet 2012

Avis à certains commentateurs :
Je me refuse de publier des commentaires signés d'un pseudo derrière lequel se cachent des personnes qui n'expriment que des généralités globalisantes ou des stigmatisations.
Ou encore qui dévient le sujet de la note.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 05 juillet 2012

Certaines personnes s'insurgent contre la dénomination de "prosémite" que je me suis mise à utiliser. En fait, nous sommes très nombreux à être las de se faire traiter d'antisémites à tort et à travers et pour n'importe quel argument avancé. C'est à ses catalogueurs automatiques que s'adresse le terme de prosémite.
Personnellement, je ressens que la population juive est aussi riche en différents courants que toutes les autres ethnies, y compris les arabes. Certains de ces courants déplorent profondément la politique actuelle de l'Etat d'Israël, politique qui s'éloigne de plus en plus de la religion juive. Sa convoitise des terres d'autrui en est un exemple patent tout comme sa facilité à tuer des civils.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 05 juillet 2012

s'agissant des prix Nobel, l'occident s'auto-congratule de l'activité techno- scientifique, et de l'analyse et de la prospective qui peut en découler du capitalisme, il ne concède qu'aux autres pays des titres qui concernent la littérature et parfois sur des critères plus qu'ambigus la fameuse paix qui s'apparente à la Pax Américana.
Concernant les Sciences dites dures Physique et Médecine, évidemment les grandes universités américaines et européennes se partagent les honneurs , définir une sorte quota "ethnique* s'agissant des juifs est absurde , à commencer que pour nombre d'entre eux le judaïsme n'est absolument une source d'identification sociale ou philosophique, ils sont d'abord scientifiques , de plus la fameuse liste des juifs honteux doit contenir un nombre significatif de scientifiques parmi les célébrités tel que Noam Chomsky ou Woody Allen.
Chercher un gène juif est aussi absurde que chercher un gène caucasien, Han ou Tutsi. quand à l'archéologie témoin de l'Exode , c'est une autre histoire cela sera pour une autre fois... à propos Higgs et son Boson catho ou pas?

Écrit par : briand | 05 juillet 2012

Merci beaucoup, Briand, pour votre précision quant à la "politique" des prix Nobel. Vos arguments expliquent pourquoi un prix Nobel ne sera pas distribué à un Gazaoui! Si j'en parle, c'est qu'un commentateur pense que seule la politique du Hamas en est responsable!
De plus, les circonstances de vie sont tellement différentes entre Israël et Gaza qu'on peut bien penser que les Gazaouis ont d'autres chats à fouetter qu'aller séduire les comités décidant des prix Nobel!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 06 juillet 2012

Un autre article tout récent paru en Suisse romande :
http://www.lematin.ch/monde/Israel-va-reprendre-la-construction-du-Mur-de-separation/story/22502185 montre aussi la limitation des génies en Israël.
La construction du mur d'apartheid rappelle celui de Berlin du siècle passé qui a bien dû disparaître un jour. Ce genre de construction est rétrograde. S'appuyer sur des systèmes du passé pour gérer des problèmes du présent n'est pas signe de génie.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 06 juillet 2012

Je cite un fragment d'un commentaire de Maurer: "....le Mur de Berlin a été construit pour empêcher les berlinois de l'est d'échapper au paradis soviétique, avec les murs de sécurité qui comme leurs nom l'indique ont jusqu'à présent empêché les tueurs du Hamas d'envoyer leurs bombes humaines en Israel."
Il faut que les prosémites cessent de prendre les autres pour des naïfs. Chacun peut voir sur le carte que les murs de séparation permettent de diminuer le territoire des Palestiniens et d'affaiblir les possibilités d'activités professionnelles des Cisjordaniens donc leur économie.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 14 juillet 2012

"Chacun peut voir sur le carte que les murs de séparation permettent de diminuer le territoire des Palestiniens et d'affaiblir les possibilités d'activités professionnelles des Cisjordaniens donc leur économie."

Vous confondez cause et conséquence mais qu'importe. L'important réside dans le fait que ce mur, dont la vocation est de contenir tout dégénéré visant à attenter à la sécurité de la population de l'Etat d'Israël, a fait ses preuves. Les conséquences accessoires sont, dans le contexte, sans la moindre importance.

Écrit par : Giona | 14 juillet 2012

Giona, "Les conséquences accessoires sont, dans le contexte, sans la moindre importance."
Votre commentaire reflète ce mépris constant des prosémites pour les autres ethnies, qu'elles soient palestinienne ou bédouine.
De plus, vous traitez un être désespéré de dégénéré. Il y a de quoi être désespéré quand des colons envahissent leurs contrées avec des armes sans commune mesure avec les leurs.
Le prétexte de contenir les terroristes en prétendant qu'ils ne veulent pas de l'Etat d'Israêl met en avant un argument pour cacher qu'Israël non plus ne veut pas d'un autre état. Simplement, cela se fait avec des moyens plus sophistiqués qu'un attentat dont le système occidental a horreur.
Croire que le mur seul a fait cesser les attentats est un peu facile comme raisonnement. Les Arabes sont aussi des gens intelligents qui ont compris qu'il fallait peut-être employer d'autres voies pour parvenir à leurs droits. Mais voir leur intelligence, c'est trop demander aux prosémites qui ne regardent que leur génie, sans tenir compte qu'ils ne les assument que grâce aux financiers étrangers qui les soutiennent.
Vous avez un raisonnement bien linéaire en affirmant que je confonds cause et conséquence. Vous cherchez à simplifier la situation mais chacun sait qu'elle est bien plus complexe que cela, sauf vous qui vous accrochez à n'importe quoi pourvu que vous ayez raison. Alors que les faits montrent bien qu'Israêl s'enlise de plus en plus malgré certains succès que vous faites fort de mettre en avant.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 15 juillet 2012

Des commentateurs favorables à l'entité sioniste persistent à dire que le mur a stoppé les attentats. D'abord, il reste tous les attentats "soft" de colonisation par les juifs de Jérusalem Est et de Cisjordanie.
D'autre part, les attentats se répètent mais dans un périmètre beaucoup plus large. Le bilan final n'est guère louable.
Comment peut-on être assez naìfs de croire qu'il suffit de construire un mur pour régler la soif de liberté d'un peuple?

Écrit par : Marie-France de Meuron | 20 juillet 2012

Ce ne sont pas des commentaires mais des statistiques d'attentats suicides.

Écrit par : gerardh | 20 juillet 2012

Gerardh, j'ai supprimé la suite de votre commentaire car il est important de sortir de la stigmatisation des musulmans et des Palestiniens, comme il est judicieux aussi de cesser de se croire puissant et invulnérable en pointant du doigt un fait ou une attitude de ses adversaires.
J'estime aussi périmée la réaction de vouloir dénoncer des malversations chez autrui pour détourner le regard de soi et se croire au-dessus de tous.

Les commentaires qui se basent sur les statistiques des attentats suicides supprimés à la suite de la construction du mur n'amènent qu'un constat très partiel. En effet, le désir de libération des Palestiniens n'en sortira que grandi. Il prendra certainement une autre forme. Israël présente beaucoup d'actes d'urgence qui ne mèneront pas vers un épanouissement réel de ses citoyens mais aggravent plutôt leurs dettes morales envers l'humanité.
Et puis, les gouvernants se croient tellement intelligents qu'ils ne pensent pas qu'on a compris que la construction de ce mur d'apartheid, avec l'argument facile des attentats suicides n'est qu'une façon d'assurer leurs arrières pour faciliter une colonisation plus rapide et plus dense. Il n'y a pas de quoi se vanter d'être génial!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 20 juillet 2012

Les commentaires sont fermés.