28 juin 2012

Pourquoi la fermeture de Merck Serono est inéluctable

 

Un article très pertinent nous est présenté dans le journal de la Ligue Suisse contre la Vivisection du 25 avril 2012


 Il analyse la relation entre les activités du site Merck Serono et la recherche médicale avec la fin du modèle animal. Le bilan est implacable : « dans les faits, plus rien d'innovant ne sort de ce laboratoire depuis de nombreuses années ». Malgré des tests sur des dizaines de milliers d'animaux, les maladies neurodégénératives et inflammatoires ne sont pas résolues pour autant. De plus, les animaux souffrent, ce qui en rajoute à la souffrance dans le monde.

Il est temps de regarder en face « L'absence d'innovation dans la recherche, qui se traduit par le recyclage d'anciennes molécules thérapeutiques en une nouvelle formulation et diffusion avec un nouveau packaging. »

Ainsi, dans la mouvance 2012 qui incite à des bouleversements dans tous les domaines, « Le départ de Merck Serono offre l'opportunité de développer un pôle de compétence dans le développement de nouvelles méthodes de recherche médicale, innovantes et plus fiable que l'utilisation du modèle animal. »

Commentaires

Je partage ton analyse, mais j'aurai bien aimé creuser un peu plus le sujet, vous connaissez un site spécialisé ?

Écrit par : expatriés | 03 juillet 2012

Merci, Expatriés, pour votre intérêt.
Voici un site bien documenté : http://antidote-europe.org/
Belle journée à vous!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 04 juillet 2012

Les commentaires sont fermés.