24 mars 2012

Persécution de la médecine naturelle en France

Un article fort bien fait à ce sujet apporte de nombreux éléments et arguments pour démontrer à quel point la médecine naturelle est étouffée par diverses manoeuvres alors qu'elle offre des moyens efficaces là où la médecine conventionnelle perd pied, avec des coûts bien moindres.


 Qu'en est-il en Suisse?

Divers paramètres mentionnés dans l'article sont valables en Suisse aussi où la lutte y est âpre bien que d'apparence plus douce, avec des moyens plus helvétiques.

Un exemple patent est que notre système politique cherche à faire des économies de santé mais ne tient pas compte des énormes économies en cas d'application de la thérapie adéquate au moment opportun.

De son côté, la médecine académique devrait reconnaître son impuissance à guérir différents types de maladies alors que des solutions plus efficaces et bien meilleur marché existe dans d'autres médecines.

Commentaires

La Suisse est gravement en danger aussi, car il semble que tout cela vienne de l'UE-bruxelloise, et dès lors que notre parlement accepterait avec sa majorité de ripoux la reprise automatique des lois européennes, nous serions dans la même
"dictature-chimiquement-parlante"!
Par ailleurs on peut se poser la question et demander à connaitre le bien-fondé de cette discussion récente au parlement, à savoir rendre la vaccination obligatoire......?!?

Écrit par : Corélande | 24 mars 2012

vous oubliez le Giec qui veut se méler de tout d'ici que ce groupe décide des heures auxquelles vous aurez droit de sortir et le nombre de minutes qui vous seront octroyées pour courir après un camion poubelle déjà en route,SOS la terre existe t'il encore un pilote humain pour sortir le peuple de ce foutoir gigantesque qui échappe dirait on a beaucoup sauf aux victimes de la montre en main même pour des déchets,c'est le foutoir international dirait ce cher De Gaules

Écrit par : lovsmeralda | 24 mars 2012

Merci, Corélande, pour votre apport très clair.
c'est vrai que le mouvement n'est pas restreint à la France mais bien à l'UE.
Je viens de découvrir un livre très bien documenté, particulièrement par les archives du procès de Nuremberg enfin disponibles pour le grand public.
On y lit avec documents à l'appui que ce sont des entreprises de pétrole, chimie et médicaments qui ont non seulement financé mais voulu les deux guerres mondiales. De plus, elles ont trouvé l'appui de juristes pour asseoir ce Reich.
On croyait que ce système était derrière nous mais on découvre que ce sont les mêmes qui ont posé les lois de l'UE et qui guident l'économie, en particulier celle des médicaments. D'où l'énorme difficulté à donner leurs justes places aux médecines alternatives.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 24 mars 2012

Ce livre, publié par la Fondation du Dr Rath, s'intitule : "Les racines nazies de l'Union Européenne de Bruxelles", écrit par divers co-auteurs.
http://www.scribd.com/doc/66429638/Les-Racines-Nazies-de-l-Union-Europeenne

Écrit par : Marie-France de Meuron | 24 mars 2012

Vous aurez tout juste, quand vous aurez enoore consulté les statuts du "Bildeberg" et ses desseins qui sont élaborés de longues dates.
En connaissance de cause, il n'y a plus qu'à se mettre en marge de tous ces dominants aux visions et notions de bien-être bien incompréhensibles.
Bien à vous.

Écrit par : Corélande | 26 mars 2012

Merci beaucoup, Corélande, de nous mentionner le Groupe de Bilderberg.
Je regrette d'avoir tardé à publier votre apport mais je voulais m'informer plus profondément à son sujet. Un ami venait justement de m'en parler. Je trouve très intéressant de voir comment les informations convergent.
Tout se précipite actuellement et nous ne pouvons que constater ce que nous trouvons sur le site http://www.syti.net/Organisations/Bilderberg.html - qui explique très bien ce qu'est le Groupe B. - les propos suivants :
"Nous vivons depuis dix ans un changement radical du type de régime politique dans les pays occidentaux, avec l'avènement d'un nouveau pouvoir, celui des réseaux économiques et financiers. Voici les raisons pour lesquelles nous pouvons dire que nous ne sommes déjà plus tout à fait en démocratie."
Nous ne pouvons que déplorer qu'une majorité de la population "tombe dans le panneau" sans conscience que son mode de vie entre dans le jeu de ce Groupe.
Ce qui est terriblement limitatif aussi, c'est que les dirigeants du Groupe sont américains ou européens. Par conséquent, toutes les valeurs humaines des autres continents n'ont pas leurs parts à cette gouvernance mondiale.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 01 avril 2012

Les commentaires sont fermés.