12 février 2012

Retombées nucléaires japonaises aux USA

Une étude parue en décembre 2011 dans l'International Journal of Health Services nous apporte des données très importantes sur l'effet des nuages radioactifs provenant de Fukushima


 Je soulignerai tout spécialement que « les petits enfants sont plus durement touchés car leurs tissus se multiplient rapidement, ils ont des systèmes immunitaires moins développés et les doses de radio-isotopes sont proportionnellement plus importantes que pour les adultes. »

Commentaires

question,comment avons nous pu résister et ce jusqu'en 1980 ,tous les aliments étaient irradiés afin de leur assurer une plus longue conservation et si l'on sait les nombreuses plantes et nouvelles souches d'arbres repoussant prés de Tcherhobyl cela ne prouverait-il pas l'origine du Jardin d'Eden?notre terre est une boule aux composants multiples permettant justement de créer et d'imiter celui justement nommé le Grand Architecte par qui l'on sait!
Et si l'humain était créé aussi afin de résiter aux pires cataclysmes mais ce bien entendu en vivant loin des médias afin d'assumer par ses propres réflexes sa propre détermination à survivre,certains ont survécu au pire comme à Dachau ou ailleurs ,donc il existe malgré tout en chacun de nous une lumière qui doit indiquer la marche à suivre et spécifique à toute espéce qu'elle soit animale,ou humaine.
Seulement le grand hic réside dans la force de certains qui ont trouvé comment manipuler par la peur et la délation d'autres qui n'y ont vu que du feu et qui même s'ils disent la vérité ne seront pas crus ni entendus, tellement elle parait inventée face au siècle du mensonge dans lequel on vit,les révisionnistes encore une fois sont de retour et ce ne sont pas les meilleurs on l'a vu avec la Shoa qui d'après beaucoup n'était que purs mensonges ,hélas!
En somme rien n'a changé depuis la fin de la guerre ,rien n'est plus beau que la souffrance pour beaucoup d'humains d'aujourd'hui ,la preuve ils en redemandent sinon y'a longtemps que tous les acteurs membres et jouant pour le compte de la Scientologie seraient au chòmage .

Écrit par : lovsmeralda | 12 février 2012

A signaler, conférence 25 février, Uni Dufour, U300, Genève, 16.15 - 2 témoins japonais venant de Fukushima.
Les Etats-Unis continuent de construire des réacteurs nucléaires.
Dans les dix semaines suivant la catastrophe de Fukushima, plusieurs villes du nord-ouest des États-Unis ont connu une augmentation de 35% de mortalité infantile, qui pourrait résulter des retombées radioactives en provenance du Japon.
L'une des participantes du Sommet sur la Sécurité de la technologie sans fil (Washington DC, 5-6 Octobre 2011), a parlé de son entretien avec le personnel sénatorial de l’Etat de Californie sur le rayonnement ionisant. Elle a mentionné que l'Université de Berkeley, Département de génie nucléaire, a fait des tests du sol, de l’eau et de l’air ainsi que des produits alimentaires, en Californie, pour établir les niveaux de radionucléides provenant de la catastrophe nucléaire de Fukushima. Des niveaux élevés de radionucléides ont été trouvés dans des produits tels que les épinards, le chou frisé et les fraises. Ceci est très préoccupant parce que la Californie fournit 80% des produits frais pour le reste des États-Unis. Les autorités du pays affirment que l'accident de Fukushima ne constitue pas un danger pour la santé publique ni pour l'environnement.
(www.mieuxprevenir2.blogspot.com)

Écrit par : Meris Michaels | 20 février 2012

A signaler, conférence 25 février, Uni Dufour, U300, Genève, 16.15 - 2 témoins japonais venant de Fukushima.
Les Etats-Unis continuent de construire des réacteurs nucléaires.
Dans les dix semaines suivant la catastrophe de Fukushima, plusieurs villes du nord-ouest des États-Unis ont connu une augmentation de 35% de mortalité infantile, qui pourrait résulter des retombées radioactives en provenance du Japon.
L'une des participantes du Sommet sur la Sécurité de la technologie sans fil (Washington DC, 5-6 Octobre 2011), a parlé de son entretien avec le personnel sénatorial de l’Etat de Californie sur le rayonnement ionisant. Elle a mentionné que l'Université de Berkeley, Département de génie nucléaire, a fait des tests du sol, de l’eau et de l’air ainsi que des produits alimentaires, en Californie, pour établir les niveaux de radionucléides provenant de la catastrophe nucléaire de Fukushima. Des niveaux élevés de radionucléides ont été trouvés dans des produits tels que les épinards, le chou frisé et les fraises. Ceci est très préoccupant parce que la Californie fournit 80% des produits frais pour le reste des États-Unis. Les autorités du pays affirment que l'accident de Fukushima ne constitue pas un danger pour la santé publique ni pour l'environnement.
(www.mieuxprevenir2.blogspot.com)

Écrit par : Meris Michaels | 20 février 2012

@Madame de Meuron,je viens d^écouter une reportage intéressant ,je me permets de vous en faire part
Il existe dans la République du Kazakhstan une région dite Polygone ou se fit le premier lancement d'une bombe atomique d'une puissance de 22 kilotonnes.C'était en Aout 1949.Dès cette date les essais s'enchainèrent les uns après les autres .De cette date à 1963 la somme des bombes atomiques testées représentent plus de 2500 fois celle de Hiroshima
le site militaire a été fermé depuis 1991 sur décision du Nursultan Nazarbayew président alors de cette République .Dans certaines zones la radio activité encore de nos jours atteint 10 000 à 20 000 microröntgen par heure
.Plus de 1,5 millions d'habitants de cette région sont atteints dans leur santé soit un Kasakh sur deux.Personne jamais n'en parla en occident
Ce qui est surprenant et c'est la raison de mon texte c'est de savoir le nombre d'enfants nés en Suisse en 49 qui ont ou qui souffrent encore de tumeur au cerveau,de leucémie ,de nombre de maladies dégénératives .Mais le plus surprenant et c'est ce qui est intéressant c'est de comprendre pourquoi à cette époque ,les enfants ne devaient sortir qu'en période de mauvais temps,ce dont je me souviens et qui titillait mon esprit.
Les anciens Suisses savaient-ils ou par instinct ayant vécu 14 -18 savaient lire les nuages oracles qui par leurs couleurs avertissent d'un danger,qui sait!ce qui confirme bien le fameux ,on vous dit tout mais vous ne saurez jamais tout

Écrit par : lovsmeralda | 10 août 2013

Merci beaucoup, Lovsmeralda, de nous instruire.
Au sujet de ce Polygone et d'autres polygones dans le monde, on peut lire l'article très complet: http://www.dissident-media.org/infonucleaire/semipalatinsk_balmukhanov.html

Écrit par : Marie-France de Meuron | 10 août 2013

Les commentaires sont fermés.