06 février 2012

Où va l'éthique médicale?

Nous savions depuis longtemps que des enfants du « tiers-monde » étaient utilisés comme cobayes par des laboratoires pharmaceutiques, pour des médicaments ou des vaccins. Cette fois-ci, ce sont des enfants de Pittsburgh en Pennsylvanie, âgés de moins de 2 ans qui ont été utilisés pour une étude concernant la validité ou non d'un antibiotique lors d'une otite médiane aigüe.

 


 Si une maladie aigüe devrait être largement connue, c'est bien l'otite médiane chez les enfants.

Et bien, le traitement n'est toujours pas établi. L'étude citée a pris 291 enfants en bas âge dont la moitié ont reçu un placebo.

Quand on connaît la souffrance des petits atteints d'otite, il est inconcevable de ne pas leur donner un traitement adéquat. De plus, un enfant du groupe placebo a développé une mastoïdite, une des raisons pour laquelle on donne des antibiotiques. Ainsi, on n'a pas su voir que cet enfant allait de plus en plus mal, ce n'est donc plus de la médecine mais de la science pure et froide.

Alors que d'un côté la médecine veut bombarder les enfants de vaccins pour leur éviter des complications, d'autre part, elle crée des situations où les complications sont attendues!

Une telle étude qui a coûté et du temps et de l'argent aurait pu au moins prendre une autre médecine au lieu du placebo . Le tragique est que les médecins conventionnels ne veulent pas courir le risque qu'une médecine naturopathique ou énergétique puisse donner ses preuves versus leur traitement.

En outre, en médecine énergétique où on soigne le malade plutôt que son diagnostic, on ne donnera pas forcément le même traitement pour la même pathologie.

A quand le geste adéquat au moment opportun?

Commentaires

Dans cette ville qui ne compte pas moins de 27500 étudiants en médecine faut leur trouver des débouchés comme on disait ,et à trop d'université l'intelligence elle-même fini par mourir.Mais la censure américaine existant ,on peut aussi mettre cette info dans le panier des doutes.Beaucoup d'Américains avouent eux-mêmes ne rien savoir de ce qui passe chez nous.
C'est triste et révélateur d'un monde aux techniques des plus sophistiquées qui se dit en avance et qui en comparaison avec les années 50 n'a bientot plus rien à lui envier,surtout si l'on sait les difficultés existant aux USA concernant les remboursements des frais médicaux pour autant que vous ayez les moyens d'être assurés.
Ce qui est loin d'être le cas pour de nombreux citoyens d'ou bien entendu de nombreuses dérives conduisant a prendre en otage des gosses souvent utilisés aussi pour faire balancer les votes en période d'élection présidentielle

Écrit par : lovsmeralda | 06 février 2012

Des enfants comme cobayes? c'est inhumain ça!

Écrit par : Swiss Life Mutuelle | 07 février 2012

@Swiss Life Mutuelle,et ceux du Rathaus et bien d'autres placés sous la garde de religieux alors que leurs parents croyaient qu'ils étaient aux mains de gens scrupuleux,ce fut aussi une sorte de cobayage mais caché sous l'amour universel des coups en retour si tu parles.L'enfant a toujours été utilisé,Sans Famille relate l'histoire d'enfants soumis aux adultes ,les Misérables aussi .Certains partis les utilise aussi pour leurs campagnes,tout pour l'enfant quand c'est pas tout pour les personnes âgées,ce qui doit enrager certains ados et on peut les comprendre.
Ou comment utiliser l'enfant comme monnaie d'échange dans le cas du divorce par exemple ou comment l'enfant sert pour la publicité mensongère distribuée à large échelle ,il est bien d'écouter religieusement les journalistes expliquant aux téléspectateurs comment les infos journalistiques sont bidouillées et avec quel art machiavélique certains n'hésitent pas à tout brosser en noir conduisant de pauvres ados sur le chemin de l'automédication,encore une fois comme toujours l'enfant est utilisé.
Et ceux qui sont contre alors comment se fait-il que rien ne bouge depuis 1970?
New âge oblige répondront beaucoup ,enfin les jeunes pouvaient voyager,l'Inde leu offrait des substances pour les faire délirer le restant de leurs jours,pour une fois on leur offrait des voyages presque gratuits

Écrit par : lovsmeralda | 07 février 2012

oui, nos enfants sont souvent des cobayes. Le pire à mon avis est quand il s'agit d'enfants parqués dans des instituts pour débilité mentale ou misère soiale, ou lorsque l'on fait signer des décharges à des parents qui ne savent pas lire...l'apppât du gain pour survivre rend Big Pharma inhumain à un point insupportable.

Écrit par : BERTHOUD FRANCOISE | 07 février 2012

@Swiss Life Mutuelle,et qui prend en otage les nouveaux nés sitot qu'ils ont mis leur nez hors du nid protecteur de leur mère? les assureurs et leurs contrats assurances vie,chaque nouveau né est pisté dans notre pays et ce depuis Mathusalem

Écrit par : lovsmeralda | 07 février 2012

Voici un lien très intéressant transmis par une lectrice :
http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2012/02/19/drug-company-lies-and-uses-human-as-guinea-pigs.aspx?e_cid=20120219_SNL_Art_1
en anglais, concernant des expériences mortelles de vaccinations sur des enfants.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 22 février 2012

Les commentaires sont fermés.