26 janvier 2012

L'ambassadeur d'Israël veut nous faire la leçon.

Ainsi, lisons-nous qu'il critique la politique suisse face au Hamas. Lire

mais en plus, il nous juge et décrète ce que nous devrions faire.


 

 

 

 

Je suis heureuse et fière que les Suisses aient leur indépendance non seulement territoriale mais aussi de pensée.

Que l'on soit pro ou antisémite, ou neutre, il y a des modes de pensée qui sont universels. De plus en plus, la communauté internationale retrouve ce mode de pensée et ne peut plus entrer dans tous les arguments qu'avance l'Etat d'Israël. Du reste, beaucoup de Juifs rejoignent ce courant universel.

Prenons l'exemple de l'argument que la charte du Hamas dit qu'il ne reconnaît pas l'Etat d'Israël.

Pour eux, c'est un argument béton qui écrase le Hamas une fois pour toutes alors qu'eux-mêmes étouffent de plus en plus les Palestiniens avec les colonies, la limitation de l'eau potable et la restriction de l'accès à la mer. En outre le parti du Likoud a une charte similaire contre les Arabes d'Israël que les jeunes du parti reprennent en choeur.

« Détruire Israël » voici un bien grand mot. Mais en fait, que revêt cette déclaration?

Si c'est une structure politique qui veut dicter au monde entier sa façon de concevoir la gestion de cette zone du Proche-Orient, alors pourquoi ne pas revoir sur quoi se base le fondement de cet Etat? En réalité, il fut décrété par une séance à l'ONU sans permettre aux populations locales de se prononcer et se déterminer.

Et je cite le commentaire de Nicole G. : «Personne ne revient même sur les conditions de vote de la résolution 181, avec micros cachés par les Sionistes qui ont ainsi su qu'ils n'avaient pas les voix requises et ont fait pression sur Truman et Blum :

Comment peut-on concevoir la création d'un état sur simple votation? Et encore, par des personnes qui ne s'étaient certainement pas, pour la plupart, rendus sur place pour percevoir la réalité locale.

Tous ceux qui sont fiers de cette votation de l'ONU devraient prendre conscience que c'est sur de simples jeux de pouvoir qu'a été bâti l'édifice d'Israël, d'où sa difficulté à se tenir et sa défensive mortifère.

Comment peut-on disposer ainsi de populations avec autant d'appoint comme c'est le cas encore aujourd'hui?

ou encore

« Malheureusement, il y a eu des erreurs, des fautes de tir et des civils sont morts. Nous l'avons reconnu ....... Car cela n'a vraiment jamais été notre but ». Cet autre argument est vraiment simpliste: faire croire qu'il y a eu des erreurs dans Plomb Durci alors que l'attaque était préparée minutieusement depuis longtemps par une armée hypersophistiquée et que les Israëliens connaissaient très bien la densité des habitants de Gaza.  Il se garde du reste bien de dire le degré d'erreur accompli!

Et puis, glisser dessus en se contentant de dire « Nous l'avons reconnu et nous avons présenté des excuses sincères. ». Comment se persuader que des excuses ont un quelconque poids en regard de l'intensité des souffrances provoquées?

Non, de simples arguments mentaux sont complètement déconnectés de la réalité humaine. Il en va de même avec « Nous partons du principe qu'il y aura des échanges de zones de part et d'autre de la ligne de 1967. C'est dans ces zones-là qu'ont lieu la plupart des nouvelles constructions. ». C'est impressionnant que des gens qui ont d'excellentes universités et de grands chercheurs puissent arriver à des déclarations aussi peu crédibles : partir d'un principe pour coloniser des terres et chasser des habitants. La situation est très complexe et dépend de plusieurs principes alors qu'eux s'accrochent à celui qui les séduit.

De même, en déclarant que la Cisjordanie est le berceau du peuple juif, ils n'y étaient vraiment pas à l'époque pour le déclarer aussi péremptoirement! De plus, il n'y a ni photos ni vidéos pour le prouver! Peut-être qu'on a retrouvé des registres juifs parce qu'eux seuls en faisaient mais pas forcément parce qu'eux seuls possédaient toutes les terres.

L'ambassadeur craint pour l'avenir de l'Egypte qu'il n'y ait qu'une transition d'un despotisme laïc à un autoritarisme religieux. Et en Israël, n'y aurait-il pas l'inverse : un autoritarisme religieux qui fait place à un despotisme laìc? Ceux qui conçoivent certains concepts sont souvent plus concernés par eux qu'ils ne le croient!

 

Commentaires

Corto, j'ai supprimé vos commentaires.
D'une part, votre réaction très grossière montre bien que certains prosémites ne sont pas capables d'être contrariés dans leur vision de la politique de l'Etat d'Israël.
D'autre part, votre façon de vouloir critiquer d'autres pays pour cacher les manquements d'Israël face aux lois internationales sortent du sujet de la note qui est le type d'arguments utilisés par la politique d'Israël.
Troisièmement, je ne peux pas être sûre de vos infos au vu des informations complètement erronées que vous avez fait circuler sur mon compte.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 27 janvier 2012

Cet ambassadeur n'a peut-être pas entièrement tort de vouloir nous faire la morale surtout après la honte ressentie et les larmes versées par des grands mamans de 80 ans et ce au moment des fêtes de fin d'année.Elles qui avaient assisté à des séparations justement liée à la Shoa ,elles ont appris qu'elles seraient mises à l'amende pour avoir mal trié leurs déchets,on comprend dès lors mieux comment ont pu être facilement triés à une certaine époque des enfants et adultes sans beaucoup de récriminations .Oui il y en eut de la part de ceux qui savaient voir clair,dont le raisonnement leur permettait d'entrevoir le but final du mot abjecte trier,séparer.Tout ces mots furent mal vécus pour une population âgée ,celle-là même qui venait d'être invitée pour le noel des isolés .Quelle honte ressentie et vécue pour une certaine région de notre pays.Aussi qu'on cesse de bluffer en notre pays en osant dire,on fait tout pour nos personnes âgées,elles ont compris maintenant et jamais depuis la fin de la guerre on n'a vu autant de visages désabusés car le Père Noel pour elles et d'autres un peu moins âgés a vraiment été le roi des Ordure au propre comme au figuré

Écrit par : lovsmeralda | 27 janvier 2012

Lovsmeralda, je comprends que vous soyez profondément touchée par certains faits de chez nous. SVP essayez tout de même de rester dans le sujet qui est le droit qu'a la Suisse de vivre sa politique d'ouverture à tous les parlementaires du monde et pas seulement à ceux que voudrait nous choisir et même nous imposer l'Etat d'Israël, avec ses intentions sous-jacentes.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 27 janvier 2012

chère madame,
vous dites n'importe quoi!!! vous avancez des choses fausses sans connaître l'histoire de la palestine, car les vrais palestiniens ce sont les Juifs, ne vous en déplaise.
il suffit de connaître l'histoire de l'islam, et vous aurez tout compris, car bientôt ils vont chasser les européens de leurs terres, et tout deviendra un grand souk où la charia sera sa loi.
la marche en avant a commencé, préparez votre burka!

Écrit par : june azou | 27 janvier 2012

Je ne trouve même aucun mot susceptible d'exprimer ce que je ressens quand je lis les mots de cet "ambassadeur". Même la formule grossière "foutage de gueule" est gentillette. Franchement, oser "Quant aux autres, si elles doivent un jour être transférées aux Palestiniens, ce ne sera certainement pas un obstacle à un accord de paix soutenu par l’opinion publique" quand on manipule délibérément les colons de façon à les rendre ingérables, et à accréditer la thèse de l'incontrôlable israël...il y a des limites au manque de respect de l'autre.
Je suis française, et ne peux donc avec vous savourer l'indépendance de pensée suisse, juste l'envier, et la saluer.
Plomb durci m'a été très douloureux, et je n'en parlerai pas, mais pour illustrer mon étonnement en voyant le livre de Marthin Luther, qui date de 1543 et traite des "Juifs et de leurs mensonges", ce montage qui m'a tout autant stupéfaite pour la mauvaise foi et l'indignité totales qu'il exprime, quant à l'attaque du Mavi Marmara :
http://whatdefuck.com/news/idf_video/mavi_small.gif
qui était préméditée, les vidéos vendues par les chaînes de TV faites avec un autre bateau, avant l'attaque. Encore maintenant, par cette recherche :
"Israel Defense Force video of siege of 'Mavi Marmara' Hoaxed!", on voit que le montage a fait le tour du monde et que le mépris israélien pour les autres est tel qu'ils n'en tiennent aucun compte.
Mais comme vous dites, le monde s'éveille, et je ne pense pas qu'il tolère encore longtemps de tels abus.
Je suis typiquement la française moyenne sans casier judiciaire, et rien à se reprocher...et si je vous disais ce à quoi je suis exposée depuis 14 ans pour avoir été identifiée comme susceptible de servir à ligoter un homme de pouvoir gênant, vous seriez stupéfaite. Pourtant, j'ai une requête enregistrée auprès de la Cour Européenne depuis 17 mois passés. Elle a donc passé le cap de la recevabilité.
Pour autant, je ne ressens pas la haine indécente autant qu'inconséquente dont témoigne contre les Palestiniens et les Syriens cette Israélienne complaisamment interviewée par Moati en 2010 :
http://www.youtube.com/watch?v=egkuTomURus
La culture juive est pathogène. Tant que ce ne sera pas publiquement exposé, on aura droit aux tranches indigestes du genre de ce que produit cet "ambassadeur".

Écrit par : Nicole Guihaumé | 27 janvier 2012

June Azou, Je me demande bien pourquoi vous m'appelez "chère Madame"?! Je ne vous suis pas chère, en tous cas pas pour que vous m'accusiez de dire n'importe quoi! Votre affirmation que les vrais Palestiniens sont les Juifs est un credo absolu qu'affirment volontiers les prosémites. L'histoire a pourtant bien montré à quel point les populations se sont mélangées, ont migré etc. Pour cela aussi, je déplore que les prosunites aient tendance à reécrire l'histoire, pour se donner une confirmation de leurs arguments, sans tenir compte de bien d'autres paramètres.
Vous prétendez connaître l'histoire de l'Islam et vous partez dans des affirmations globalisantes et sans nuances. En plus, vous confondez l'Islam qui est un courant religieux ou idéologiques à plusieurs branches avec les êtres humains qui s'en réfèrent. Vous leur prêtez des intentions terribles et absolues et des forces extraordinaires, comme si nous n'étions que de pauvres petites personnes prêtes à être écrasées. Les être humains sont capables de communiquer et les islamistes sont des êtres humains. Vous parlez comme du temps où on croyait que les amérindiens n'avaient pas d'âme!
Un autre argumentaire que vous utilisez, c'est de lancer un mot dans lequel vous mettez le plus gros dragon. Ce mot peut être Hamas, et ici vous employez "Charia". Comme tout ce qui a trait à l'humain, ces termes revêtent des sens multiples et variés selon les individus qui les profèrent ou les enseignent. Ils ne sont pas évidents mais vous voulez en faire des porte-flambeaux qui atterrent la population au passage.¨
Quant à l'obligation vestimentaire, chaque population a la sienne et cela ne dépend pas d'abord d'une religion mais plutôt d'une culture. Croyez-vous vraiment que chez nous il n'y ait pas d'obligation vestimentaire?
Maintenant, je ne sais pas si vous vous faites peur à vous-même avec ces arguments, en y croyant ou si c'est seulement une politique de plus pour discréditer les arabes du Proche-Orient.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 27 janvier 2012

Juste un complément parce que mon commentaire manque de précision : ce que je dénonce dans ma requête n'a pu être fait que par la communauté juive/sioniste, d'où mon évocation. J'ai posté sur mon blog le référé origine de cette requête, et la requête elle-même, qui nomme précisément. Si je ne compte plus les reports d'abus, je n'ai eu qu'un billet supprimé suite à plainte d'avocat. Je l'ai reposté avec les précisions manquantes, et il est resté.
Cette expérience me mène à penser que nous n'avons accès qu'à très peu de la réalité de ce monde. Dès qu'une personne a une surface conséquente et n'est pas couchée devant le lobby qui n'existe pas, tous les pièges lui sont tendus. A partir de là, connaître les motivations réelles des actes qu'elle pose à partir de ce qui nous en est dit par des médias, qui, pour les français au moins, sont plus que domestiqués, tient de la gageure.

Écrit par : Nicole Guihaumé | 27 janvier 2012

De toutes manières on a jamais lu et vu autant de d'articles et reportages truqués depuis 2000.Certaines chaines TV paient même de faux enlèvements,affirmé par de faux otages à la descente de leur avion.
Et si l'on sait les infos truquées du Matin et de son cousin le Blick,on l'a vu avec DSK qui lui a donné sa chance à une secte la D&K de se faufiler ou personne ne l'aurait jamais attendue y'a fort à parier que cette lettre de cet ambassadeur soit bizutée afin de faire monter l'audimat
Parcontre il existe un homme qui vivant serait ravi ,le Général de Gaules en voyant le foutoir se généraliser ,il applaudirait à tout rompre!Seule certitude.

Écrit par : lovsmeralda | 27 janvier 2012

Savez-vous qui est nicole guihaumé? voyez son blog à l'adresse suivante si vous ne redoutez pas les odeurs fortes
http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/
Je nz savais pas que les négationnistes et autres antisémites notoires étaient tolérés en Suisse

Écrit par : maurer | 29 janvier 2012

Maurer, vous avez ce genre d'arguments qui commencent vraiment à être usés jusqu'à la plus fine fibre de la corde. C'est celui qui met une étiquette absolue sur quelqu'un qui avance des arguments. Rien n'est plus absolu qu "négationniste ou antisémite" où vous avez l'impression d'avoir tout dit pour mieux gommer les nuances et la complexité des faits.
Remettre en cause l'enquête officielle des attentats du 11 septembre n'est que rechercher la vérité camouflée de façon si grossière que beaucoup de scientifiques la remettent en cause à partir de plusieurs indices.
Donner son avis sur certains faits ou certaines attitudes ne veut pas dire que l'on haîsse qui que ce soit mais qu'on refuse d'être complices de mécanismes qui ne nous correspondent pas.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 29 janvier 2012

Grand merci de votre défense rapide, Madame de Meuron. maurer pirate mon blog depuis un temps insensé (mars 2010), a envoyé plus de 400 reports d'abus...et s'il n'y avait que mon blog ! Pour illustrer quelque peu les méthodes sionistes, parce que c'est de ça dont il est question :
Il a posté huit reports d'abus hier, dans le temps même où je rédigeais un complément à la plainte que j'ai contre lui pour intrusions informatiques précisément...et il vient poster ce commentaire au moment même où je la finis.
Cette plainte a été reçue par le Procureur de la République -l'adresse de mon blog y est explicitement donnée-, transmise à la Section de Cybercriminalité, et est en cours d'enquête au Commissariat dont dépend mon domicile. Il en nie encore l'existence dans ses reports d'abus...mais vient mettre un commentaire quand je la complète.
Quand vous avez un sayan sur le dos, vous avez droit à des prélèvements par des (au moins un) organismes auxquels vous n'avez pas donné d'autorisation, vous pouvez commander des livres sur Alzheimer et voir l'adresse de livraison changée pour qu'ils parviennent au nom et à l'adresse de votre mère...il n'y a aucune limite...et nul n'est censé dire ce que font ces gens.

Écrit par : Nicole Guihaumé | 29 janvier 2012

Question à 1 € (il me le manque pour que ma LRE parte ce soir ;o)) :
Comment maurer a-t-il su qu'il existait un blog sur la Tribune de Genève que je visite et commente régulièrement ? Est-il à l'origine de la non réception des annonces de billets et de certains commentaires ?

Écrit par : Nicole Guihaumé | 29 janvier 2012

maurer, si vos propos étaient fondés, toutes les démarches que vous avez effectuées auprès des différents services habilités à veiller au respect de la Loi auraient abouti. Vous n'êtes pas sans savoir que les Forces de Défense d'Israël sur Internet connaissent mon blog qui est également dans un flux israélien.
Ce dont je me plains est réel et connu, d'où ma position des plus particulières que je n'ai aucunement choisie, et que je ne souhaiterais à personne de connaître.
La question qui s'impose devant la fixation pathologique que vous faites sur moi est de savoir comment il se fait que vous ne tentiez pas autre chose que ces blogs pourris, fermés depuis que j'ai porté plainte (courageux, comme d'hab'), ces reports d'abus qui ne vous honorent vraiment pas, ces multiples pseudos et autres manoeuvres grotesques.
Ce qui est sur mon blog est argumenté. Vous n'avez jamais rien opposé à ça. Quant à affirmer que je me serais fais virer de partout, la stratégie est éculée. C'est vous qui avez clos mes blogs Nouvel Obs, mon compte Wat, et le premier sur You Tube.
Dernière chose, vous qui lisez tout, vous ne pouvez ignorer que j'ai pointé à la Cour Européenne dans le cadre de ma requête que le harcèlement que je subis n'aurait jamais été possible sans la position exorbitante donnée à la communauté juive du fait de la Shoah, que j'ai explicitement demandé que la France se voit contrainte à initier le débat qui n'a jamais eu lieu sur des faits historiques qui ont eu des conséquences géopolitiques indéniables.

Écrit par : Nicole Guihaumé | 29 janvier 2012

Monsieur Maurer,
j'ai supprimé votre dernier commentaire qui n'est qu'une répétition du précédent avec davantage d'insistance. Vous accumulez les étiquettes globalisantes mais n'entrez pas dans un réel débat sur des arguments précis.
Votre façon de procéder met en évidence un mode très répandu chez des prosémites qui consiste à accuser autrui comme autrefois on accusait les hérétiques alors que la personne en face de vous s'engage avec tout son être. Faites un blog aussi dense et diversifié que Mme Guihaumé et nous pourrons introduire alors un véritable débat.
Entre nous, après minuit, il vaudrait mieux dormir du sommeil du juste!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 30 janvier 2012

Younes Bagi, J'ai supprimé votre commentaire qui est bien loin d'une étude des arguments que j'avance.
Vous vous dites musulman. Heureusement qu'il y a beaucoup de musulmans qui savent comprendre, saisir mon intention car nous cherchons ensemble la vérité. Vous, vous ne semblez qu'être dans le jugement, dans l'insulte et dans l'arrogance quand vous me donnez des ordres alors que vous ne proposez rien.
Ce qui semble sûr, c'est que vous êtes un être tellement blessé par la vie que cela vous donne des lunettes déformantes pour comprendre mes propos.

Écrit par : marie-France de Meuron | 30 janvier 2012

Encore un anonyme qui sévit de façon inconsidérée sur les blogs documentés qui ont l'audace de proposer des critiques argumentées ?
corto, êtes-vous au meilleur de votre forme ou pouvez-vous faire plus bas de gamme que cette appellation qui prête à sourire quand elle est proférée par des adolescents ? 2 neurones ! Faut-il être...mais je ne vais pas être grossière, ça vous charmerait trop.
Le moins qu'on puisse dire c'est que si la pratique du pseudo, qu'elle soit ouverte comme vous en usez ou dissimulée comme d'autres par l'usage d'un nom réel qui n'est pas le bon, est preuve de lâcheté, elle se comprend aussi quand on lit de telles bassesses. Imaginez que ceux qui vous connaissent sachent que vous vous abaissez...pardon, c'est ainsi, à ce niveau qu'ils vous connaissent ?

Écrit par : Nicole Guihaumé | 30 janvier 2012

maurer, à qui voulez-vous la faire ? Il est tout bonnement impossible de prouver qui est viré d'où depuis la porosité des ordinateurs qui est notre lot commun, vous êtes particulièrement placé pour le savoir.
Je n'ai JAMAIS reçu un mail de la Tribune me virant. J'ai ouvert un blog il y a longtemps, et je l'ai retrouvé fermé comme si je l'avais fermé, moi, ce que vous savez très bien faire, puisque vous piquez mes mots de passe et en usez sans la moindre gêne.
Pour que l'on puisse savoir si quelqu'un a été viré, il faut un écrit du site en question, sans ça, rien n'est clair. J'ai reçu infiniment peu de tels courriers, mais souvenez-vous de ce que veoh m'a envoyé, étonné des messages qui lui étaient adressés à mon sujet, toujours par de courageux anonymes. Pensez-vous seulement que quelqu'un ignore que cette page qui prétend vous présenter est bidon :
http://fr-fr.facebook.com/people/Paul-Maurer/100001700588577
?

Écrit par : Nicole Guihaumé | 30 janvier 2012

Est-ce que tous les fadas de la tédégeosphère se sont donnés rendez-vous sur ce blog ? Ou est-ce un jeu que je ne comprends pas ?

Écrit par : Jemedemande | 30 janvier 2012

Jemedemande. Vous avez bien raison de vous poser des questions.
En fait, le fil d'une note se perd quand des personnes utilisent un blog pour régler des affaires personnelles.
Et aussi, quand un sujet fait mal et qu'on ne veut pas regarder en face la complexité d'un problème.
Ou encore, quand on se croit fort parce que son armée est forte.
Je n'aime pas modérer un blog car je sais mieux ce que cachent certaines personnes. Un homme averti en vaut deux, une femme avertie en vaut peut-être trois!
En revanche, je supprime les commentaires qui n'apportent aucune réflexion, sont grossiers ou profitent de chercher à nuire à une personne, sans se soucier de l'enjeu du thème proposé.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 30 janvier 2012

Bien sûr que l'expression d'un porte parole d'une institution ne plaira en général pas aux adversaires de ladite institution.

Ce qui m'étonne, ce n'est qu'on analyse chaque virgule de ce que disent les israéliens et qu'on critique tout, à l'instar de la passerelle de l'esplanade qui fut critiquée comme braise sur le conflit lors de sa construction et dont la déconstruction (temporaire pour cause de risque d'effondrement) est aussi présentée comme source de la future guerre...

Ce qui m'étonne, c'est qu'on analyse jamais ce que disent les dirigeants et autres représentants des mouvements opposés à Israël. Le grand moufti de Jerusalem qui appelle la semaine dernière à l'extermination des juifs, les palestiniens qui traitent comme héros deux hommes qui ont égorgé de leur main des bébés israéliens et de nombreux autres qui prêchent la mort des juifs et de tous les autres mécréants comme les chrétiens. Ce sont des mots autrement plus graves que ceux qui servent à incriminer à l'ambassadeur.

Il y a des silences éloquents !

Écrit par : gerardh | 30 janvier 2012

gerardh, vous êtes bien fidèle au poste.
Et aussi aux modes argumentaires de ceux que vous défendez.
Dans ces modes, vous mettez en avant les individus et moi je mets en avant les propos. Ainsi, ce n'est pas le porte-parole que je vise mais ses déclarations et ses actes.
vous faites croire qu'on analyse chaque virgule pour ne pas attirer l'attention sur les mots qui se trouvent entre les virgules. De même, vous pointez sur un fait divers, certainement dramatique, de ces deux bébés égorgés alors qu'il serait juste de les mettre en parallèle avec tous les bébés qui sont morts à la suite de Plomb durci, dans des circonstances tout aussi macabres car, par exemple, mourir à petit feu à côté d'une mère décédée est tout aussi atroce.
Vous pointez des mots de vos adversaires comme si certains juifs n'en disaient pas d'aussi forts.
Arrêtez de croire que vous êtes meilleurs. Vous vous appuyez sur la Bible qui parle du peuple d'Israël mais ce n'était pas le peuple d'aujourd'hui qui vient de tous les coins du monde ou presque, avec des bagages culturels très différents.
A rappeler aussi que Dieu devait punir régulièrement ce peuple qui ne lui obéissait pas!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 31 janvier 2012

Corto, votre grossièreté à mon égard n'a d'égale que votre impuissance à reconnaître l'impasse dans laquelle se coince de plus en plus la politique de l'Etat d'Israël avec des principes de base et des torsions de la réalité auxquels de moins en moins de personnes adhèrent.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 31 janvier 2012

Jonathan, je ne publie pas votre commentaire pour les raisons suivantes:
1) Vous êtes injuste quand vous décrétez que je ne publie pas les commentaires qui me contredisent.
En effet, je ne publie pas les commentaires qui s'adressent à ma personne et qui dévient ainsi du sujet de ma note.
2) Je suis fatiguée de lire l'accusation d'anti-sémite à l'égard de quiconque ose dénoncer certains actes de la politique d'Israël.
3) Je n'admets pas qu'on me dicte ce que je dois dire et comment je dois le dire. Quand je parle de pro-sémite, c'est pour désigner ceux qui s'entêtent à traiter les autres d'antisemites. Je ne mets pas tous les Juifs dans le même panier car il y en a beaucoup qui sont horrifiés de ce que les dirigeants font de l'Etat Hébreux qui fut source de tant d'espoir.
4) Je n'accepte pas les généralités qui étouffent des nuances que j'essaie d'apporter.
5) Vous désirez l'adresse d'une de mes comentatrices pour avoir une discussion plus directe avec elle mais je ne le lui demanderai même pas l'autorisation vu que vos propos ne sont pas du style à ouvrir un dialogue.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 29 février 2012

Les commentaires sont fermés.