22 janvier 2012

Marche à Bruxelles contre l'obligation vaccinale

Des parents dont le bébé de 2 mois et demi, Stacy, est décédé après une triple vaccination sont à l'origine de cette marche.

Evidemment, on peut dire que le problème s'est posé en Belgique et que les vaccins obligatoires ne sont pas les mêmes en Suisse.


 On peut discuter de l'obligation ou non de vacciner. En fait, l'obligation n'est pas si nette chez nous puisque bien des parents confondent  vaccins obligatoires et vaccins conseillés. En outre, il faut dire que certaines crèches exigent des vaccinations qui ne sont pas obligatoires au niveau légal.

Les parents de Stacy dénoncent aussi le manque d'information concernant les conséquences des vaccinations. La politique sanitaire met toujours en avant le plus gros risque d'une maladie afin de faire peur aux parents. Or, c'est quand-même très différent de recevoir une information limitée à la plus grosse complication d'une maladie et une information globale sur la maladie et le vaccin proposé. Un exemple d'une information la plus complète possible nous est donné sur ce site, au sujet de la rougeole.

Mais l'information la plus énorme qui manque, c'est celle de l'état de santé et de maturation immunologique du bébé que l'on vaccine. Or, c'est bien ce système que l'on va exciter avec des injections vaccinales. Dans le cas de Stacy, il était évident que cette enfant prématurée avait un système encore plus immature qu'un bébé né à terme. Déjà scientifiquement, c'est évident. A un niveau plus sensitif, comment a-t-on pu perdre la perception qu'un bébé qui sort du cocon qu'est le placenta de sa mère n'ait plus besoin d'un cocon protecteur? Sa peau bien fine et perméable est tout ce qui lui reste et on va encore la percer! Et à l'intérieur du corps, que deviennent tous ces virus ou bactéries modifiés? On veut croire qu'ils vont juste créer les anticorps que l'on a calculé selon des schémas biologiques mais ils vont là où ils veulent et peuvent stagner jusqu'à ce que d'autres troubles de santé viennent les réactiver. - A signaler aussi qu'au sujet des anticorps escomptés, on sait que les anticorps seront moins nombreux et que la maladie peut survenir malgré tout.- On n'informe pas non plus que les adjuvants des vaccins peuvent être également dangereux. Alors que chaque produit des supermarchés est étiqueté avec ses ingrédients pour que le consommateur soit averti, combien de représentants du système vaccinateur font lire les ingrédients d'un vaccin aux parents d'un bébé?

Et puisque nous sommes dans un monde mené par l'économie, si l'on considère que les vaccins évitent des maladies donc les frais concomitants, pourquoi interférer avec les systèmes immunologiques de tous les bébés, ce qui entraîne des troubles immédiats ou à plus longue échéance qui ne sont pas pris en compte dans le calcul des coûts?

Alors que l'on vante tant les progrès de la médecine, pourquoi est-on si frileux à l'idée qu'il faille soigner des maladies que l'on connaît depuis des siècles?

Commentaires

oui, on vacine trop tôt les bébés, et contre trop de maladies à la fois. Ce minuscule bébé belge a reçu le même jour des vaccins contre 9 maladies, que dans son berceau elle n'avait guère la malchance de rencontrer, du tétanos accidentel à l'hépatite B, maladie des seringues et de la sexualité, en passant par la diphtérie qui a disparu de nos pays depuis des décennies.
Pourquoi vacciner si tôt un enfant?
Pourquoi contre 9 maladies le même jour?
Le bon sens même nous dit que dans la nature, on n'attrape jamais plus d'une maladie à la fois; c'est ce que notre système immunitaire est capable d'affronter harmonieusement.
La croyance en la vaccination salvatrice de l'humanité est une épidémie plus dangereuse que toutes les maladies infectieuses contre lesquelles on vaccine.
Dr Françoise Berthoud pédiatre

Écrit par : BERTHOUD FRANCOISE | 22 janvier 2012

Bonjour Docteur Berthoud,

Nous vous remerçions pour votre soutiens, je pense que dans votre texte tout est dit, j'aimerais ajouter seulement aux personnes qui vont lire, que notre démarche de créer cet évènement mondial, est en vue d'informer un maximum de personnes afin qu'ils ne tombent pas dans le panneaux , comme nous l'avons fait, il est temps que le monde se réveille, que ce monde arrêtte de se faire manipuler par toutes ces personnes pour qui nous votons, par tout ces lobbies pharmaceutique, ce sont nos proches qui disparaissent à cause de leur ignorance et leur envie de remplir leur portefeuille, notre fille n 'est pas partie naturellement , des témoignage nous en recevons tous les jours, nous ne savons plus comment pouvoir tous les réunir tellement il y en à, alors s'il vous plaît levez vous et criez haut et fort, LIBERTE VACCINALE ET INFORMATION.
merci à vous docteur.

Écrit par : sirjacobs raphael | 22 janvier 2012

J'avais déjà peur de l'effet du vaccination des bébés. Vraiment dommage pour Stacy.

Écrit par : ameli | 23 janvier 2012

Voici un autre aspect des vaccins: En 2007 et 2008 en Argentine, GlaxoSmithKline a recruté 15'000 bébés âgés moins d'un an pour tester un vaccin contre la pneumonie et le méningite. Des médecins ont exercé une pression sur des parents illettrés pour signer le formulaire de consentement de 28 pages ...

Écrit par : Meris Michaels | 23 janvier 2012

Un vif merci, Meris Michaels, pour votre information très puissante.
Auriez-vous des liens à ce sujet?

Écrit par : Marie-France de Meuron | 23 janvier 2012

GlaxoSmithkline a sans doute pris le relai après les nombreuses réactions dénonçant les stérilisations forcées sur les femmes de cette région sous la houlette du Giec Américain.On parle d'un Nouvel Ordre Mondial mais copiant l'ancien puisque ces vaccins ont déjà tous été testés en Europe.On ose à peine imaginer que ce soit des lots périmés comme beaucoup l'étaient après la guerre .Mais à la décharge des médecins de l'époque ,les médicaments étaient exempts de date limite

Écrit par : lovsmeralda | 23 janvier 2012

Pourquoi ne parlez-vous de L'adjuvant ALUMINIUM à tout vaccin de l'institut Merieux-Pasteur depuis (1998?),

Qu'en est-il en Suisse, de la production de vaccins obligatoires, sans adjuvants d'aluminium? (utilisant les calc phosph, que Pasteur a abandonné pour des raisons financières de production lors de sa fusion avec Mérieu)

Écrit par : suisse qui peut | 23 janvier 2012

sachant que l'aluminium n'est qu'un adjuvant additif utilisé pour sa propriété de non agglomérat
sachant que l'alumimni est toxique et reste stocké en zones cérébrales non éliminé
métal toxique destructeur stocké en zones cérébrales produisant pertes de mémoire etc

Écrit par : suisse qui peut | 23 janvier 2012

@Meris Michaels :

Aidez- à l'information, svp!

Si vous connaissez et savez ce qu'il en est des vaccins et de leur composition,

des adjuvants aluminium et de leur toxicité utilisés depuis peu pour des raisons financières par nos labos,

adjuvants hautement toxiques comme l'aluminium qui s'ajoutent à toutes les doses d'aluminium ingurgités par nos nouveaux-nés dans les laits maternels,

comme par tout monde dans l'alimentation industrielle,

alors please, !! parlez, si vous êtes dans le job,
et informez-vous!

Écrit par : suisse qui peut | 23 janvier 2012

Je suis le papa de Stacy et en voyant cette émission hier sur la 5, sur l'aluminium qui nous entourent, je suis encore plus dégoûté de ce système qui nous dirige, ils autorisent qu'on nous empoisonne et nous laisser mourrir à petit feux, et perdre nos proches . Je vous invitent tous à rejoindre notre groupe sur facebook qui à pour but d'informer, conseiller, et partager nos expériences, http://www.facebook.com/groups/raphetbea/ , le monde dois savoir ce que nous savons, partageons nos idées, nos infos, et changeons les choses, ensemble, suffis ces victimes de vaccins il y en à eu assez, osons nous exprimer, sons parler......
LE PAPA DE STACY Sirjacobs Raphael

Écrit par : sirjacobs raphael | 23 janvier 2012

Suisse qui peut! Les blogs ne sont pas des sites complets mais sont là pour donner des pistes d'informations ou de réflexions.
Sylvie Simon est une journaliste très bien documentée avec références:
http://www.sylviesimonrevelations.com/
Mais Google vous offrira d'autres pistes. En fait, quand plusieurs sites disent la même chose, vous pouvez les croire, surtout si leurs arguments sont bien détaillés et documentés.
En médecine alternative, c'est à nous de creuser et chercher pas à pas alors qu'en médecine conventionnelle on vous donne trop souvent l'impression de tout vous livrer sur un plateau d'argent

Écrit par : Marie-France de Meuron | 26 janvier 2012

Voici la référence que Meris Michaels m'a transmise:
Voici la référence GSK/Argentine: (en anglais) - Care2 - another excellent information source.


http://www.care2.com/causes/glaxosmithkline-fined-over-irregularities-in-pediatric-vaccine-trials.html

Écrit par : Marie-France de Meuron | 26 janvier 2012

Les commentaires sont fermés.