25 décembre 2011

La Naissance de Jésus de Nazareth a ouvert une nouvelle ère

Il s'agit d'une nouvelle ère dans le temps mais aussi dans la dynamique intérieure de l'être humain. L'heure était venue que l'humanité reçoive une nouvelle impulsion dans son évolution. Nous en avons une illustration patente dans la différence entre l'Ancien et le Nouveau Testament.

 


  Dans son excellent article sur Joseph, fils de Jacob, le Professeur Hayoun nous enseigne: « Car l'Egypte bibloique n'a jamais existé dans les faits. Et aussi l'étonnante coïncidence avec ce qui se passe aujourd'hui. Il faut savoir lire la Bible avec sagesse et intelligence. Les récits ne sont là que pour stimuler notre intelligence puisque la Bible est destinée à des êtres dotés d'un grand discernement. » Ainsi donc, toujours d'après lui, « C'était une Egypte archétypale, imaginaire mais O combien instructive, souffrant de la faim et de la soif ...."

Ce qui est étrange, c'est que le Prof. Hayoun a refusé mon commentaire où je m'exprimais en ces termes : « Pourquoi ne pourrait-on pas aller jusqu'au bout et dire que l'Israël biblique, elle non plus, n'a jamais existé dans les faits et que seule existent la communauté des hommes qui obéissent à l'Eternel? »

Si la naissance de Jésus signifie une nouvelle ère, allons jusqu'au bout et traitons tout le monde de la même façon. Ainsi donc, passons du langage biblique au langage de « sagesse et d'intelligence » et utilisons notre « grand discernement » d'une façon identique pour chacun. Par conséquence, cette obcession des Sionistes à exiger la Palestine ne serait-elle pas aussi à remettre en cause...? La Bible nous appelle à comprendre un message à travers une symbolique et non à brandir certains de ses passages pour justifier ce qui nous convient.

Commentaires

Mes amis juifs me le confirment, la plaie c'est les "négasionistes".

Les extrémistes religieux sont partout!

Écrit par : plume noire | 26 décembre 2011

Israël "biblique" n'a jamais existé, ben voyons, ça été votre voyage en Afrique, déjà de retour ? Au Togo sauf erreur ?

Écrit par : Corto | 26 décembre 2011

Corto, j'ai supprimé vos commentaires car vous sortez de l'argumentation de la note. J'attends de réelles réflexions et pas juste une réaction à quelques mots en les détachant du contexte. Par exemple "Israël "biblique" n'a jamais existé, ben voyons" alors qu'il s'agit de la reprise des mots de M.R. Hayoun qui dit que "Egypte biblique n'a jamais existé DANS LES FAITS".
De même que je n'ai jamais parlé du Togo où je ne suis jamais allée!
Non, Corto, le sujet est bien plus grave et mérite mieux que des jeux de mots.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 26 décembre 2011

Une nouvelle ère c'est certain celle des lettres inversées ou comment rechercher le moyen de plonger le nez de ceux ayant crû pouvoir éradiquer la stupidité d'êtres humains salissant déjà un monde propre en ordre.L'ancienne europe fut le tableau de sordides scènes,la délation connu ses heures de gloire,l'UE cherche grâce à des normes fidélisées à aggraver le chomage, normes qui auparavant servirent à trier les humains et qui maintenant doivent se plier au diktat de déchets sous la menace d'odieux chantage parlant de délations et amendes .De fait changeons UE en EU et l'on obtient Epuration Ethnique ou hUmanoides/le h étant une lettre aspirée.Ceux qui pensèrent avoir nettoyé le monde d'une population considérée comme anormale non conforme aux normes de l'époque soudain se trouvent confronté à une population d'êtres qu'on croyait trop atteints pour ne pas savoir analyser, mais ayant compris qu'en cherchant à mettre aux normes même des déchets,allaient amener certains manipulateurs dignes héritiers d'un passé cruel à devoir à leur tour y plonger leur nez pour retrouver à n'en pas douter l'origine de leur propre stupidité.Coluche doit en rire sur son nuage de cette maniacoperfectionnite qu'a engendré ce monde dit moderne mais aux moeurs n'ayant bientot plus rien à envier au 3me Reich ,sinon comment peut-on appeler le fait de faire payer des amendes à qui n'aura pas su trier et avec amour en plus des déchets?

Écrit par : lovsmeralda | 26 décembre 2011

Que c'est bon de vous lire, Madame de Meuron ! Je suis depuis un moment penchée -avec retard par rapport à beaucoup- sur le dossier des NDE. Et plus je lis, moins je vois comment la beauté décrite par les expérienceurs quand ils évoquent leur NDE/EMI pourrait seulement s'articuler avec cette notion de "peuple élu". Ca ne tient tout simplement pas.
Beaucoup plus congruente est votre notion de "communauté des hommes qui obéissent à l'Eternel".
Avec un PS : je précise par rapport à ceux qui refusent de parler des NDE au prétexte que ça pousserait les gens au suicide que les personnes qui ont fait une NDE après TS reviennent sans plus de risque suicidaire pour la majorité.
Cela dit les descriptions maintenant des plus abondantes et les témoignages de professionnels me mènent à questionner le statut de l'humain. Pourquoi donc concevoir si petit quand on prend la mesure de la puissance divine ? Je n'ai pas de réponse, si ce n'est le goût du travail d'apprentissage. Que chacun prenne et garde sa juste place sans avoir la prétention d'en usurper...au nom de Dieu, s'il vous plaît...une autre.
Je me demande comment l'Eternel perçoit celui qui se proclame "peuple élu"...

Écrit par : Nicole | 27 décembre 2011

Merci, Nicole, pour votre apport très intéressant.
En employant un langage symbolique, on peut dire aussi que les cultures et les religions sont, pour l'être humain, des vêtements qui ne lui donneront jamais une identité fondamentale. Notre identité intime est la même pour tous. Cêst ce que nous en faisons qui nous distingue les uns des autres.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 27 décembre 2011

Si vous connaissiez l'hébreu, ce n'est pas le peuple élu, mais le peuple "choisit", alors Nicole, vous pouvez recommencer votre diatribe !

Par contre ceux qui déclarent que seule leur idole ouvre la porte du paradis, sont les chrétiens et les musulmans !!!

Écrit par : Corto | 28 décembre 2011

Et vous, Corto, connaissez-vous la signification grecque du diable? C'est celui qui divise. Alors, ne cherchez pas à diviser les uns et les autres. Il y a dans toutes les religions des extrémistes qui croient que seul leur Dieu ouvre les portes du paradis!
Comme le dit si bien M. R. Hayoun, lisons la Bible avec discernement et gardons-en l'esprit plutôt que de s'accrocher à des termes qui, de toutes façons, avaient un sens qui s'est modifié au cours du temps, des traductions et retranscriptions.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 28 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.