04 décembre 2011

L'encrassement du corps

En ces temps où la population se prépare à la consommation tant de biens que de nourriture, le site « art de vivre sains » nous livre un excellent article basé sur les travaux du Dr Peter Jentschura qui pose la question: « et si l'acidification et l'encrassement du corps qui en résulte étaient, en dehors des causes psychiques, la cause majeure de tous nos problèmes de santé et de toutes nos « civilisatoses » (maladies de civilisation)?


Cet article est très complet et montre, entre autres, la relation entre l'acidification de l'organisme et le manque de sels minéraux qui s'ensuit.

Il donne surtout un espoir et des solutions, expliquant pas à pas ce qu'il convient de faire pour retrouver une santé harmonieuse et non un équilibre précaire qui s'écroule au moindre coup de froid ou au moindre excès alimentaire.

Il nous détaille le rôle de nos cinq émonctoires que sont les poumons, les reins, les intestins et les muqueuses et comment, par leur travail d'épuration, ils peuvent épuiser l'organisme.

En résumé, dans toutes maladies, des prises de conscience au niveau du fonctionnement de notre corps permettent d'améliorer notre état général.

 

Commentaires

vous oubliez l'essentiel chère Madame ,le rire sans lui plus de vie,plus d'espoir et quand on voit la tête de certains jeunes tellement nantis qui n'ont qu'une idée en tête compliquer la vie de leurs ainés on comprend qu'il y ait autant de jeunes constipés et mal dans leur peau.On ne peut être heureux en cherchant noise aux plus âgés,

Écrit par : tiendonc | 04 décembre 2011

Bonsoir,
L'alimentation est la base de notre santé. Depuis que nous mangeons de plus en plus mal, nous sommes "malades" et prenons pour nous soigner des produits chimiques qui se chargent d'encrasser un peu plus notre organisme.
Mangez sain permet de vivre sainement.
C'est toute une éducation a refaire car qui a envie de passer du temps dans sa cuisine ?
L'espoir est dans le réveil de la population civilisée.

Écrit par : Danièle | 04 décembre 2011

Merci, Danièle, pour votre bilan très clair.
Il est temps effectivement de nous réveiller. Cela commence déjà par l'achat des denrées alimentaires. Il peut se faire rapidement dans un supermarché ou avec une grande recherche au marché où nous pouvons découvrir leurs origines, la façon dont elles sont traitées et le soin que met le paysan à les cultiver.
Il est possible de faire des mesures du taux vibratoire des aliments et on découvre ainsi qu'un fruit bien mûr en a bien plus qu'un fruit vert, et ainsi de suite.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 05 décembre 2011

Merci, Tiendonc, d'élargir le nourriture à d'autres paramètres.
C'est sûr que le rire amène une détente bénéfique.
c'est vrai que les jeunes paraissent nantis mais seulement du point de vue matériel, et encore pas tous. Mais sur d'autres plans, ils ont été fortement frustrés et c'est cela qui ressort maintenant.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 05 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.