30 novembre 2011

Quand donc nos autorités et surtout les citoyens cesseront d'être dupes du marketing des laboratoires pharmaceutiques?

Sylvie Simon enquête sur les causes des drames dus à des produits ici le Vioxx et le Gardasil. issus d'un laboratoires renommé: Merck.  Les faits sont là et se répètent mais des forces terribles sont en jeu


Il y a de quoi s'indigner contre tout un système qui veut que les actionnaires croient dans un produit davantage pour les bénéfices financiers que pour les bienfaits sanitaires.

Quand donc aussi les scientifiques qui sont à l'origine des produits mais aussi des conseillers de la politique sanitaire prendront davantage en compte l'individualité des malades et la complexité des facteurs de la santé,  plutôt que de vouloir imposer des produits à grande échelle sans tenir compte des lois qui régissent l'équilibre global de chaque organisme?

 

 

 

 

Commentaires

Les citoyens ont compris tout comme ceux qui ont connu le fameux Viandox.le Hic? ce sont ces fameux contrôles et évaluations les remettant ainsi entre les mains de ceux qu'ils désirent fuir.D'ou l'importance des césariennes,ainsi pris entre deux chaises enfant et parents sont soumis au stres connu par leurs ancêtres mais pour d'autres raisons.Faut pas se leurrer le stress empéche de réfléchir et c'est là dessus que compte beaucoup de dirigeants surtout Chinois et Japonais ,les fameux faites comme on vous dit mais surtout pas comme on fait !la dictature militaire a encore de beaux jours surtout si l'on songe à la spéculation qui se joue entre pays asiatiques n'oublions pas les 2 Corées,c'est pas demain qu'ils se plieront a nos désideratas,le fameux iphone en est la preuve plongeant ainsi de plus en plus d'européens dans des maux secondaires,une autre forme de dictature bien ciblée surtout au moment des fêtes,le péril jaune a gagné hélas!
toute bonne journée pour Vous Madame

Écrit par : lovsmeralda | 30 novembre 2011

Merci MFM pour cet article!

Malheureusement la plupart des gens ne savent pas que l'Afrique est un laboratoire de test. Tant qu'aux autres ils s'en foutent.
S'en foutre et ne rien faire constitue aussi un crime contre l'humanité!

Bien à vous!

Écrit par : plume noire | 30 novembre 2011

Ce qui est effarant, c'est que bien des professionnels ne mesurent pas, ce qui aide à faire passer la pilule. Il y a deux ans, je me souviens avoir appelé un ami médecin la semaine où il voulait faire le vaccin grippe A pour lui dire de ne pas le faire. La clinique où il bossait suggérait de le faire -sans obligation-. Je lui ai communiqué des infos qu'il n'avait pas eu le temps de chercher.
Vous avez dû voir ça :
http://www.tdg.ch/actu/monde/valises-biftons-laboratoire-merck-2011-11-24
Il faut lutter, lutter, et encore lutter. Faire connaître aussi, quand le mal est fait ce qui peut apporter ne serait-ce qu'un soulagement. L'huile essentielle et l'hydrolat de ciste ladanifère sont réputés actifs dans les cas de maladies autoimmunes...quand le problème induit est de ce registre.
Je suis bien certaine qu'on ne mesure pas les pressions et magouilles sordides qui existent dans ces milieux. Il y a les crapules, et pas seulement.
J'apprécie le travail de Charlotte Iserbyt qui donne aussi des éléments de réponse sur la façon dont on supprime les défenses d'une population, reprises notamment dans cette petite vidéo remarquablement faite :
http://www.youtube.com/watch?v=eZJoCfgAEuE

Écrit par : Nicole | 30 novembre 2011

@plume noire,si vous saviez le nombres de jeunes ayant compris ce qui se passe en Afrique,ne nous leurrons pas .Heureusement bon nombre de gosses Suisses sacrifiés après guerre et je parle pour ceux conçus près des date d'Hiroshima et Nagasaki ont eu leur destin bouleversé mais devenus agés ont trouvé beaucoup de courage pour se lancer dans des recherches afin de trouver des repères essentiels pour enfin comprendre une des origines de l'acharnement thérapeuthiques et associé à de la maltraitance physique et psychologique qui fut leur lot,et ce qui fut en Europe continue hélas en Afrique! le savoir c'est bien mais ensuite? Certains gouvernements Africains réagissent après avoir réussi à mettre à la porte certaines ONG .Hélas les Chinois sont entrain de les remplacer!

Écrit par : lovsmeralda | 30 novembre 2011

Merci beaucoup, Nicole, pour vos références toujours si bien choisies.
Il est vraiment regrettable que des responsables d'une firme soient aussi "légers" lorsqu'il s'agit du traitement d'une maladie aussi grave et de tous les malades qui n'ont pas encore compris qu'ils peuvent être acteurs de leurs santés.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 01 décembre 2011

@Lovsmeralda
"si vous saviez le nombres de jeunes ayant compris ce qui se passe en Afrique,ne nous leurrons pas"

Il y a toujours des gens qui savent. Des jeunes, des vieux. Mais il faut croire qu'il y a pas assez de gens au courant ou alors c'est une amnésie permanente qui sévit en occident. Comme vous le dites les chinois remplace les précédents. Les empires se font et se défont. Quand un empire chute un autre le remplace. Le soutien que certain portent à l'empire dominant actuel retourneront leur veste pour soutenir le prochain...et ainsi la vie continue.

Écrit par : plume noire | 02 décembre 2011

Ce qui dérange c'est l'hypocrisie des compagnies pharmaceutiques qui soutienent des évènements "pink" (en faveur du cancer du sein) et continuent de fabriquer les médicaments qui génèrent d'énormes profits et qui ont beaucoup d'effets secondaires. Un exemple: Merck-Serono à Genève, division de Merck, soutient la course aux bateaux, "Paddle for Cancer Dragonboat Festival", organisée chaque année depuis 2007 par l'ESCA (English-Speaking Cancer Association). En 2010, les ventes de Merck s'élevaient aux 9,3 milliards d'Euros.

Écrit par : Meris Michaels | 02 décembre 2011

Merci, Meris Michaels, pour votre information très pointue.
9,3 milliards d'euros de vente laissent songeur. Une telle somme densifiée autour de produits apporte un grand déséquilibre à l'harmonie de la santé dans le sens où les produits pharmaceutiques cherchent à camoufler des symptômes. Or, mieux connaître les lois de la santé serait bien plus profitable à l'état sanitaire de la population et 9,3 milliards pourraient faire des miracles.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 06 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.