02 novembre 2011

Israël et ses sanctions

Et voilà comment les dirigeants d'Israël sont de mauvais joueurs. Ils refusent un vote international mais prétendront qu'ils sont une démocratie. A l'heure d'aujourd'hui, la démocratie est un principe universel et pas seulement valable chez soi.


Une fois de plus, ils donnent la preuve qu'ils ne veulent pas la paix mais qu'ils profitent de n'importe quel argument pour grignoter la Palestine et étouffer à petit feu ses habitants.

Ils n'ont pas su empêcher l'entrée de la Palestine à l'Unesco. Au lieu de reconnaître leur impuissance, ils préfèrent user d'un ersatz de puissance qu'est la rétorsion par l'argent. C'est la méthode la plus facile, la plus lâche, qui donne l'impression qu'on est fort.

C'est aussi une façon très sournoise d'empêcher les Palestiniens d'avoir des structures dignes d'un état, pour pouvoir dire après qu'ils n'ont pas de quoi prétendre au titre d'état.

Un état, tout "élu par D." qu'il se croit être n'a pas à s'imposer de cette manière. On dirait que ses dirigeants se déconnectent de plus en plus de leur Livre Saint.

 

Commentaires

Merci chère Madame pour ces paroles pleines de bon sens.
Cordialement

Écrit par : Hani Ramadan | 02 novembre 2011

Si les israéliens comprenaient le 1/10 de leur Livre Saint, ils n'agiraient pas de la sorte. Ils l'utilisent uniquement pour exproprier injustement, et le pire c'est qu'ils ont réussi à convaincre des chrétiens pour soutenir leur entreprise honteuse!

Le message pour les palestiniens est clair : c'est nous qui sommes les Maitre du Monde, et si vous rouspétez, nous vous casserons, vous traiterons de terroristes et d'antisémites ou judéophobes (ça sonne mieux!).

Je suis absolument dégoûtée et je ne comprends pas que le Monde se prosterne devant les USA!

Écrit par : zakia | 02 novembre 2011

Quelle est la différence en somme:
Entre le 1.000jährige Reich et la "Terre Promise" ?
Entre la Herrenrasse et le "Peuple Elu" ?
Entre Untermensch et Goy ?
Entre Drang nach Osten et la politique israélienne de colonisation ?
Entre Wehrmacht et I.D.F. ?
Entre Gestapo et Mossad ?
Entre autre...

Écrit par : J.C. Simonin | 02 novembre 2011

Giona, J'ai supprimé vos commentaires qui sont trop faciles par rapport à l'enjeu traité ici.
Je ne tiens pas à ce que mon blog permette un petit jeu de ping-pong.
Merci de bien vouloir faire des commentaires du niveau de votre culture.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 02 novembre 2011

les semaines de tous les dangers :la fuite en avant du gouvernement israélien par crainte d'un tsunami diplomatique :celui-ci va quasi certainement se livrer à toutes les provocations afin de discréditer et de décourager l'autorité palestinienne.
Le Monde d'aujourd'hui fait état de préparatifs militaires avancés destinés à bombarder des sites nucléaires iraniens.
Je parie qu'un obstacle va rapidement se dresser pour renvoyer aux calandres grecques "si elles n'ont pas été vendues" la seconde partie de l'accord qui a permis au soldat israélien de retrouver la liberté, à savoir la remise à l'autorité palestinienne d'une deuxième livraison d'humains" sans histoire- sans culture" selon la dernière portée de l’odieux site de" DJ Liberté" d'insulter , et toujours mis sous abris sans risque par le Docteur Mabutse de la TDG
Il importe de se mobiliser , je souhaite plein succès au mouvement organisant le boycott des produits israéliens en Suisse. ne collaborer dans le domaine scientifique et-
culturel qu'avec des acteurs israéliens qui ont pris leur distance avec le colonialisme de l’état hébreu, ce qui n'est pas le cas au CERN actuellement.

Écrit par : briand | 02 novembre 2011

Merci Mme pour votre article.
Bien à vous.
M.F.

Écrit par : M.Ftelina | 02 novembre 2011

Il existe plusieurs types d'universalismes : religieux, politiques, philosophique...il faut savoir de quoi on parle d'abord

La démocratie est le régime politique dans lequel le peuple est souverain, donc le peule peut être démocratique mais ceci ne donne pas une authentification universelle de sa bonté ni de sa bonne foi, quoi que il y a plusieurs pays ou la démocratie a été utilisée contre le vouloir du peuple,( la Tunisie vote fondamentaliste islamiste et passe de la casserole à la poêle, alors vous voyez bien la non universalité du bien démocratique à priori, vivre en démocratie selon les pays ou l'on se trouve porte pas toujours à la justice, si les codes du pays son en antagonisme contre les valeurs qui folklorisent non idéaux et nous sentons comme bons, alors même si le peuple a élu ce gouvernement démocratiquement cela ne garanti pas que ce gouvernement soit un gouvernement bon pour le peuple, cela dit je vous demande de faire attention avec vos raccourcis quand vous utilisez de mots comme universel et démocratique ..
alors vous parlez de pays démocratiques et tout de suite vous parlez de l'argent que l'on donne ou pas a un pays ,
vous faites ce que vous voulez de votre argent dans ce système capitaliste, les pays font autant ...

en vous lisant on dirait que les palestiniens ne peuvent pas être en paix parce qu'on leur donne pas de l'argent pour y parvenir, je me demande ou sont tout les pays arabes qui peuvent leur donner de l'argent pour qu'ils évoluent et qui progressent, ce n'est pas un peu réducteur d'infantiliser toujours la Palestine, le montrant comme une nation incapable dont tout son salut passe a travers l'argent étranger voir israélien ?

on se demande quand les pays musulmans frères de la Palestine vont les aider, ...
on dirait qu'ils en ont rien a cirer de la Palestine, vu que sortent de leur silence et absence pour ce qui concerne la Palestine seulement pour s'acharner contre Israël qui ne veut pas la paix...

je pense qu'il y beaucoup de monde au moyen orient et alentours qui ne veulent pas la paix, pas seulement Israël, il y a aussi ceux qui crient et qui hurlent mais qui ne bougent pas un centime pour les palestiniens, la vérité c'est que la Palestine n’intéresse commercialement personne, puisque en Palestine il n'y a rien à exploiter pour ce faire du pognon,donc l'universalité de l'aide est soumise au plus immonde intérêt du capital, mais comme il y en a pas, on s'en lave les mains...sauf quand ça les arrange de parler mal d’Israël que trouve soudainement tout ce monde absent , d'accord..

on pourrait dire qu'on utilise la Palestine contre Israël et non pour la Palestine, car dans le cas contraire ils les auraient aidé bien avant, chose qu'ils n'ont jamais fait...pourquoi ?

et en voyant cet hypocrisie là, madame,...

ou est ce que vous placerez votre soi-disant mot " universel" puisque a vous entendre on pourrait penser que pour vous l'univers est Israël, seulement ...en lui donnant vous un pouvoir qu'il n'a pas et qui ne dépend pas de lui, puisque les gens donnent leur fric à qui ils veulent...partout dans le monde...

alors c'est plus compliqué que comme ça... hein....

salutations

luzia

Écrit par : luzia | 02 novembre 2011

Bravo pour votre article.
Je suis surpris que les agents du Mossad ne se sont pas encore manifestés, sauf une qui nous ressort le disque de l'apologie du nazisme.

Écrit par : Ambroise | 02 novembre 2011

@luiza, c'est compliqué au point que je ne comprends strictement rien à votre commentaire.
Sur la démocratie, alibi des occidentalistes façon Finkelkraut, ADLER, BHL pour justifier leur soutien inconditionnel à Israël,je dirai que la démocratie passe par le respect des minorités: 20% de la population de cet état ne jouit pas des mêmes droits que le reste des citoyens, , curieuse démocratie qui permet le détour des cours d'eau au profit de son propre état , de détruire les meilleures terres cultivées par ses voisins , et pour terminer de pratiquer l'enferment sans jugement de milliers d'hommes et de femmes parfois mineurs.Le hamas politico-religieux mouvement de nature totalitaire a pourtant obtenu une victoire à Gaza lors d'élections considérées comme parmi les plus régulières organisées au moyen-orient, alors là Luiza d'accord c'est compliqué...

Écrit par : briand | 02 novembre 2011

Giona, je supprimerai vos commentaires tant que vous vous contenterez de donner des coups de sabot stériles. Il est évident que vous contournez sciemment le sujet, ce qui est déplorable vu l'enjeu.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 02 novembre 2011

Un vif merci, Briand, pour votre participation au débat.
Au sujet de la démocratie, on peut dire aussi que la rapidité de la décision du gouvernement d'Israël pour des conclusions aussi importantes est frappante. Ainsi, on peut constater que les dirigeants n'ont pas pris la peine de "prendre le pouls" de la population. Chez nous, on organiserait une votation pour un sujet de telle envergure!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 03 novembre 2011

Je partage ce point de vue de Frank Brunner :
En réalité, si les juifs font un psychodrame à propos d’une adhésion de la Palestine à l’ONU, ce n’est pas en raison du soi-disant "processus de paix".
C’est parce qu’ils redoutent que les Palestiniens puissent saisir la Cour pénale internationale contre les dirigeants israéliens. Certes, quels que soient leurs crimes, ceux-ci bénéficieront d’une totale impunité en Israël, mais ils ne pourront plus quitter leur paradis raciste sans s’exposer à une arrestation.
Frank BRUNNER

Écrit par : Ambroise | 04 novembre 2011

Que ce blog colporte des idées clairement antisémites, c'est le choix et la responsabilité de son détenteur.

Je rappellerais juste que Frank Brunner a été condamné par la justice genevoise pour ses incitations à la haine raciale et qu'il est inconvenant de s'y référer.

Écrit par : gerardh | 04 novembre 2011

Je me permets d’ajouter un commentaire sur le facteur temps qui incontestablement joue en faveur de l' état hébreu.
Il n'y aura de plan de paix crédible que s'il est imposé aux deux parties, chaque tentative: Accords de Genève :plan Clinton adhésion progressive de la Palestine aux organisations de l'ONU , est quasi systématiquement rejeté soit par le gouvernement israélien de droite ou de gauche soit par le Hamas qui y voit une légitimation de l'Autorité palestinienne. Chaque étape est immédiatement suivie par un raidissement du gouvernement israélien qui accélère les constructions dans la partie arabe de Jérusalem, en Cisjordanie, avec le but évident de rendre toute négociation directe impossible ,le mitage est tel qu'il est inimaginable de créer un autre état avec un minimum de continuité territoriale.
Je ne crois donc pas possible la création d'un état palestinien, je pense plus souhaitable même si cela s'avère utopique aujourd'hui la création d'un état laïque correspondant plus ou moins à eretz Israël arabo-israélien dont chaque citoyen est égal en droit, j'ajoute que l’Europe pourrait avoir un rôle de facilitateur en incluant ce nouvel état dans la communauté européenne.
Utopique oui mais pas moins raisonnable que l'hypocrisie occidentale autour d'un énième plan de paix irréalisable.

Écrit par : briand | 04 novembre 2011

@Ambroise

Ce que vous avancez est exactement la réalité. D'ailleurs sur la chaine euronews cette hypothèse a été évoquée.

@luzia

Effectivement c'est incompréhensible..."La démocratie est le régime politique dans lequel le peuple est souverain"
Alors cette phrase mérite d'être décortiquée... Je connais des pays sensé être démocratique où le peuple est souverain comme la France. Le vote du traité de Lisbonne refusé par la population et ratifé par Sarkozy démontre la virtualité du peuple souverain.

"on se demande quand les pays musulmans frères de la Palestine vont les aider"
La réponse est que le pétrole se compte en dollars et que tant qu'il n'interfère pas dans le problème palestinien des pays comme l'Arabie Saoudite (pays alliés attention!) peuvent en toute impunité continuer de soumettre leur peuple et leur femme à un régime totalitaire basé sur le religion.


Voulant rester dans le sujet, qui est une critique de la POLITIQUE d'Israël et pas de la religion. Je préfère le préciser vu les interventions de bien penseurs se faisant passer pour des saints sur les blogs de la TDG. Je pense que vous voyez lesquels dont je parle. Ceux qui prône la liberté mais qui ne savent pas ce que c'est. Enfin, ce n'est pas le débat. Un ami m'a fait part il y a pas longtemps d'une personnalité tout à fait intéressante et m'envoyé ceci.

Norman G. Finkelstein est un politologue américain. Juif antisioniste, il est notamment l'auteur du livre « L’Industrie de l’Holocauste ». A la fin d'une conférence tenue à l'Université de Waterloo (Canada), pendant laquelle il compare les sionistes aux nazis, il est pris à parti par une jeune auditrice en larmes lui demandant : « Les juifs ont souffert, comment pouvez-vous les traiter de nazis ? » ...

L’auditrice :


Pendant votre discours, vous avez traité les juifs (pas forcément tous les juifs en général) ainsi que certaines personnes présentes ici, de nazis. C’est extrêmement offensant envers les Allemands, et aussi extrêmement offensant envers les gens qui ont souffert pendant la guerre nazie.

Normand G. Finkelstein :


Je ne respecte pas ce que vous faites maintenant, vraiment, je ne le respecterai jamais. Je n’aime pas et je ne respecte pas les larmes de crocodiles ! (…) Laissez-moi finir ! Laissez-moi parler ! Je n’aime pas jouer devant les auditeurs la carte de l’holocauste, mais à présent je me vois contraint de dire ceci. Mon défunt père était dans le camp de concentration de Auschwitz, ma défunte mère était dans le camp de concentration de Majdanek. Chaque membre de ma famille, des deux côtés, paternel et maternel, ont été exterminés. Mes parents ont participé au soulèvement du ghetto de Varsovie. Et c’est précisément et exactement grâce aux leçons que mes parents nous ont enseignées à moi et mes deux frères et sœurs que je ne vais pas être silencieux quand Israël commet ses crimes contre les Palestiniens. Et je trouve qu’il n’y a pas plus dégueulasse que de profiter de la souffrance de mes parents et de leur supplice pour essayer de justifier la torture, la sauvagerie, la destruction des maisons qu’Israël commet chaque jour contre les Palestiniens. Donc, je refuse d’être intimidé plus longuement ou de me faire taire par les larmes ! Si vous aviez un cœur vous auriez pleuré pour les Palestiniens ! Et non pour le passé !

Écrit par : plume noire | 04 novembre 2011

Gerardh, vous nous aviez habitués à des propos un peu plus développés qu'aujourd'hui.
Je regrette que vous ne fassiez pas la différence entre dénoncer des actes précis de dirigeants israéliens avec des intentions antisémites. c'est trop facile et cela montre bien que vous ne savez plus que dire devant les énormités de la politique israélienne.
Vous aimez vous appuyer sur un jugement rendu par la justice genevoise plutôt que de discuter des arguments eux-mêmes. Pointer Frank Brunner en général vous évite aussi de répondre aux propos très précis cités par Ambroise.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 04 novembre 2011

J'arrive un peu tard...je me demandais ce que vous deveniez, m'étant abonnée, et ne recevant rien. Il est vrai que j'ai sur le dos un internaute malade qui me supprime quantité de connexions, pirate ma boîte mel...je le signale ici parce qu'il fait partie de ces individus que la critique des ACTES sionistes indispose. Et je me permets d'autant plus facilement de le signaler que j'ai porté plainte contre lui.
Il est évident que j'apprécie votre billet, toujours aussi bien formulé, et nombre de commentaires.
...
Au fait, pouvez-vous éclairer ma lanterne ? Talmud et Torah reconnaissent la réincarnation...mais je n'ai vu nulle part écrit que l'on se réincarnerait dans la même société/culture...c'est même tout le contraire. Alors, l'"état, tout "élu par D." qu'il se croit être"...ne devrait-il pas pousser un peu plus loin ses investigations s'il ne veut pas être traité d'imposteur ?

Écrit par : Nicole | 13 novembre 2011

Nicole, J'arrive encore plus tardivement que vous! Je retrouve votre commentaire que j'avais gardé soigneusement car écrit très consciencieusement.
En spiritualité, tous les courants disent qu'il faut être conscient de l'instant présent et le ressentir pleinement. D'où le fait qu'on n'a pas à se préoccuper de sa réincarnation, ni de son passé.
Si l'on en croit les écrits de diverses sources, l'âme continue son cheminement de croissance après la mort et est aidée par d'autres entités. Lorsqu'elle est mûre pour se réincarner, elle sera attirée par un milieu qui correspond à sa vibration du moment. Ce ne serait donc pas tant la culture ou le milieu social qui primerait mais ce qui lui correspond afin qu'elle puisse poursuivre sa maturation. Il semblerait que nous ayons des réincarnations pour nous "reposer" et des réincarnations pour un travail intérieur intense. Cela va donc déterminer le milieu et la culture dans lesquels on va "atterrir".
On peut dire qu'on aimante ce qui nous correspond dans notre dynamique intime, ce qui est déjà le cas dans notre vie terrestre du reste.
voilà pour la philosophie!
Alors jouissez bien au jour le jour de ce que 2012 vous apporte!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 07 janvier 2012

Les commentaires sont fermés.